Les meilleures plateformes pour créer un ecommerce

Les 6 meilleures plateformes pour créer sa boutique en ligne

Il y a tellement de solutions ecommerce qui ont été développées au cours des 15 dernières années qu’on a l’embarras du choix au moment de créer sa boutique en ligne. On peut très rapidement s’y perdre et se poser de sérieuses questions sur l’option pour laquelle on devrait opter!

Mais malgré la panoplie d’options qui s’offrent à nous, il y a définitivement des choix qui se démarquent tant par leur efficacité et leur versatilité que leur facilité d’utilisation.

Par contre, une plateforme de ecommerce ce n’est pas un “one size fits all” et c’est primordial de bien connaître les besoins de son entreprise avant même de commencer à comparer les solutions ecommerce. À ce sujet, je te suggère de lire l’article “Tout ce que tu dois savoir avant de choisir ta plateforme de ecommerce”.

Tu pourras ensuite considérer les différentes options avec un nouvel angle d’approche puisque tu sauras exactement quoi rechercher. Pour t’aider à faire ton choix, voici un aperçu de quelques-unes des solutions ecommerce qui ont fait leurs preuves, leurs principales caractéristiques et ce qui les différencie. Tu y trouveras sans doute la solution parfaite pour toi et ton entreprise.

Shopify

Shopify est une entreprise canadienne dont la solution ecommerce est particulièrement populaire. Il s’agit d’une plateforme intuitive très facile à utiliser et suffisamment versatile pour répondre aux besoins de la majorité des entreprises, du petit commerçant qui veut débuter en vendant sur Facebook avec Shopify Lite aux grandes entreprises qui seront satisfaites avec Shopify Plus. C’est présentement la formule tout-en-un et clef en main par excellence.

+ Points forts

  • Propose une grande quantité d’extensions
  • Aspect technique entièrement pris en charge (hébergement, nom de domaine, sécurisation)
  • Prise en main rapide et très facile
  • Nous permet d’ajouter une section blogue
  • Possibilité d’éditer le code HTML et CSS du site (sauf sur le plan “Lite”)
  • Sites performants au niveau du SEO (optimisation sur les moteurs de recherche)
  • Donne accès à des tableaux d’analyse de performance du site très complets
  • Propose une solution PDV (point de vente) avec lecteur de carte pour lier les ventes physiques aux ventes virtuelles
  • Compatible avec différentes solutions de dropshipping
  • Pas de frais transactionnels si on utilise Shopify Pay

– Points faibles:

  • Shopify Pay n’est disponible que dans quelques pays seulement, ce qui impose des frais transactionnels à ceux qui ne peuvent pas l’utiliser
  • Personnalisation limitée 
  • Peu de thèmes inclus avec les forfaits, la plupart des thèmes intéressants sont payants
  • Traduction du site possible avec une extension, mais peu performante au niveau du SEO (une seule langue sera indexée)
  • En cas de migration vers une autre plateforme, les seules données qu’on peut conserver sont les informations de produits exportées dans un fichier CSV
  • Ne permet pas de créer des catégories pour le blogue, seulement des étiquettes

$ Tarif

Voici un aperçu des forfaits offerts par Shopify:

Les forfaits et tarifs de Shopify

Pour la liste complète des fonctionnalités de chaque forfait, vous pouvez cliquer ici.

WooCommerce (WordPress)

WooCommerce est l’extension la plus utilisée pour monter une boutique en ligne avec un site WordPress. Il s’agit, comme WordPress, d’un outil open source et gratuit.

Autrement dit… Sky is the limit.

Ce n’est pas nécessaire de savoir programmer pour utiliser WordPress et WooCommerce, mais à partir du moment où on a des connaissances en langages informatiques et programmation, on peut vraiment personnaliser notre site et notre boutique pour qu’il corresponde exactement à nos désirs et besoins.

Même si, à la base, WordPress a été développé en tant que plateforme de création de blogues, c’est un mythe de dire que ce n’est pas une bonne solution ecommerce. Les limitations de performance les plus importantes pour une boutique en ligne montée avec WooCommerce seront causées par l’hébergeur, non pas par la plateforme.

+ Points forts

  • Open source
  • Malgré qu’il n’y ait pas de soutien à la clientèle pour WordPress, la communauté du forum est très réactive et on peut y trouver toute l’aide dont on a besoin très facilement
  • Nombre incalculable de plugins (beaucoup avec des options gratuites) qu’on peut ajouter selon nos besoins 
  • Sites très performants au niveau du SEO
  • Possibilité de traduire le site dans différentes langues
  • Compatible avec plusieurs extensions de dropshipping
  • Intégration possible avec la grande majorité des outils marketing
  • On peut y lier un POS comme Square pour accepter les paiements en personne
  • Gratuit à utiliser et sans frais de transaction

– Points faibles:

  • Puisqu’on peut modifier allègrement le code de notre site, c’est également plus facile de le “briser” de se retrouver avec des bogues difficiles à débusquer
  • Demande un peu plus de connaissances techniques que les autres solutions ecommerce. Il faut s’occuper soi-même de mettre en ligne le site avec WordPress, du nom de domaine à l’hébergement et l’installation du certificat SSL
  • Avoir un très grand inventaire (plusieurs milliers, voire dizaine de milliers de produits) peut devenir plus complexe à gérer à l’interne que d’autres solutions ecommerce

$ Tarif

Tel que mentionné plus haut, WordPress et WooCommerce sont des outils gratuits à utiliser. Les frais à débourser proviennent donc de l’hébergement, de l’achat du nom de domaine et de thèmes et plugins au besoin.

Il existe plusieurs thèmes et plugins complètement gratuits, mais ce sont par contre des options qui sont à risque de causer des problèmes car ils sont généralement mis à jour moins fréquemment et le soutien technique peut laisser à désirer. 

Avant de choisir un thème ou d’utiliser des plugins, c’est donc très important de faire ses devoirs, regarder le nombre d’installations actives, voir s’ils offrent une version « premium » payante et lire les évaluations des clients afin de s’assurer d’utiliser les meilleures options.

Pour les thèmes, on recommande ceux d’Elegant Themes (dont Divi) ou Thrive Themes, et pour l’hébergement on recommande Siteground.

Magento Commerce

Magento a restructuré ses services il y a peu de temps et met désormais de l’avant ces deux solutions: Magento Open Source, et Magento Commerce.

Tel qu’indiqué dans le nom, la première est open source et nécessite une prise en charge plus technique pour la mise en ligne, tandis que la deuxième est plus clef en main.

Ces deux solutions sont très versatiles et peuvent convenir tant aux petites boutiques qu’aux grands détaillants.

Toutefois, pour un individu ou un petit détaillant qui fait ses premiers pas dans le ecommerce avec une poignée de produits, c’est peut-être… disons… un peu trop. Ce serait comme proposer un avion à réaction à quelqu’un qui aurait besoin d’une bicyclette pour se rendre deux coins de rue plus loin: ce n’est pas nécessaire et beaucoup trop dispendieux et compliqué pour rien si on n’en a pas vraiment besoin.

Bref, il s’agit d’une solution ecommerce excessivement performante et robuste, mais qui sera plutôt profitable aux plus grandes entreprises qui ont des besoins complexes et un très bon budget pour le développement.

+ Points forts

  • Open source
  • Possibilité d’avoir un site multilingue
  • Plateforme polyvalente et particulièrement robuste, assez pour les grandes entreprises qui désirent monter une boutique en ligne qui aura un trafic monstre et une énorme sélection de produits 
  • Beaucoup de fonctionnalités, modules et intégrations, longue liste d’extensions, thèmes et partenaires
  • Solution omnicanal efficace

– Points faibles:

  • Peut devenir compliqué à mettre en place et utiliser si on n’a pas une très bonne base en développement web
  • Solution beaucoup plus coûteuse à développer, héberger et mettre à jour que les autres solutions, même avec l’option open source

$ Tarif

Ils ne mettent pas de l’avant les tarifs de Magento Commerce sur leur site web, mais nous proposent plutôt de planifier une démonstration gratuite. Les prix changent fréquemment et peuvent différer selon les régions, en plus de varier grandement selon les besoins spécifiques des entreprises. Disons qu’une boutique avec Magento peut coûter de 1 500 $ à plus de 100 000 $ par année…

Squarespace

Tout comme Shopify, Squarespace est une plateforme “tout-en-un” qui nous permet de réaliser un site web transactionnel facilement et rapidement.

Avant de choisir entre les deux, il faut donc se demander quel genre de boutique on veut créer. Squarespace est, à la base, une plateforme pour créer un site de contenu et y intégrer une boutique, tandis que Shopify est une plateforme conçue pour créer une boutique en ligne et y intégrer un blogue. C’est à ce niveau-là que les différences dans les options et fonctionnalités sont les plus marquées.

Il faut aussi mentionner que si on veut une boutique multilingue, Shopify nous permettra de le faire plus efficacement, même si ce n’est pas aussi optimal au niveau du SEO qu’une boutique WordPress (WooCommerce). À ce sujet, je vous suggère de lire l’article de Marie-Pierre qui compare les deux plateformes: WordPress VS SquareSpace: la comparaison ultime.

+ Points forts

  • Prise en main rapide et très facile
  • Aspect technique entièrement pris en charge (hébergement, nom de domaine, sécurisation)
  • Nombreux thèmes et modèles inclus aux designs particulièrement attrayants
  • Permet d’importer des produits en CSV, d’Etsy de Big Cartel et de Shopify
  • Mets particulièrement bien en valeur tout le contenu visuel et les images
  • Permet la vente de produits numériques

– Points faibles:

  • Personnalisation très limitée 
  • Permet d’exporter nos produits digitaux seulement
  • Possibilités limitées de traduction du site (varie selon le template et doit avoir une langue par défaut) qui ne sont pas optimales pour le SEO
  • Un peu plus compliqué à optimiser pour les moteurs de recherche
  • Création manuelle de redirections d’URL
  • Peu d’intégrations disponibles sans passer par Zapier
  • Possibilité d’éditer certains éléments HTML et CSS (sauf sur le forfait personnel), mais au risque de ne pas avoir de soutien technique en cas de pépin sur un site dont le code a été modifié

$ Tarif

Squarespace propose deux catégories de tarif: sites web et boutiques en ligne. Toutefois, dans la catégorie sites web, le forfait “business” nous permet d’intégrer un ecommerce avec des frais de transaction de 3%.

Vous pouvez cliquer ici pour voir tous les forfaits.

Prestashop

Prestashop est une entreprise européenne qui propose une solution ecommerce internationale open source depuis 2007. Elle a connu une hausse en popularité au cours des dernières années et a effectué des mises à jour déterminantes qui lui permettent de rester compétitive.

Depuis peu, Prestashop propose également Prestashop Ready qui est une version clef en main. La prise en main de cette version est beaucoup plus simple et on n’a pas à se soucier de l’hébergement ou de la sécurisation du site. Par contre, les options de personnalisation sont plus limitées.

+ Points forts

  • Open source, donc  personnalisable à volonté (sauf Prestashop Ready)
  • Grande quantité de thèmes (+/- 3 000) réalisés par des tierces parties qu’on peut acheter selon nos besoins (seul le thème par défaut est gratuit).
  • Interface simple à utiliser pour la gestion quotidienne
  • Beaucoup d’intégrations possibles
  • Permet d’exporter les données de notre site en CSV
  • Multilingue (traduit dans 25 langues)
  • Possibilité d’avoir une section blogue
  • Permet la vente de produits numériques
  • Options d’optimisation du SEO

– Points faibles:

  • La version Prestashop Ready propose beaucoup moins d’intégrations que la version “complète” et moins de thèmes (choix de 10 thèmes)
  • On n’a accès qu’à 4 options pour accepter les paiements avec Prestashop Ready (par contre elles comptent deux des plus populaires, soit Paypal et Stripe, ainsi que le transfert bancaire et le paiement par chèque.)
  • Des compétences en programmation et développement sont nécessaires pour en tirer le meilleur parti
  • Les modules ont tendance à interférer les uns avec les autres et causer des bogues de temps à autre. Il faut donc être à l’affût des problèmes pour pouvoir les détecter et les régler rapidement au besoin.  
  • Même si la plateforme est gratuite, l’ajout de modules peut devenir coûteux.
  • Certains modules qui ne sont pas mis à jour assez fréquemment peuvent devenir désuets et poser des problèmes de compatibilités (quoi que ce semble être de moins en moins le cas).
  • Difficile de bien performer au niveau du SEO

$ Tarif

L’utilisation de la plateforme est gratuite (open source) au même titre que WordPress. Il faut donc tout de même s’occuper de l’hébergement, du nom de domaine et de la sécurisation du site.

Toutefois, si on veut éviter de se casser la tête avec ce côté technique, on peut aussi utiliser Prestashop Ready. Voici les forfaits:

Presta Shop Ready est disponibleà 24,90 euros par mois

Vous pouvez cliquer ici pour voir toutes les fonctionnalités.

BigCommerce

Il s’agit de l’un des principaux compétiteurs de Shopify. En effet, BigCommerce a une offre de service et une tarification très similaire. Avant de choisir d’utiliser l’un ou l’autre, il faut donc être particulièrement attentif à ce qui les différencie et voir ce qui correspond le mieux à nos besoins.

+ Points forts

  • Convient aux petites entreprises autant qu’au plus grandes
  • Gamme d’outils par défaut très complète sans avoir à passer par différents plugins
  • Intégrations pour promouvoir nos produits sur d’autres canaux (comme Facebook, eBay ou Google Shopping)
  • Possibilité d’intégrer un blogue à la boutique
  • Permet de vendre des produits numériques
  • Propose plusieurs intégrations (près de 600) avec des applications de marketing et de gestion d’entreprise
  • Nous permet de modifier le code HTML et CSS pour personnaliser le site.
  • On peut y lier un POS comme Square pour accepter les paiements en personne

– Points faibles:

  • Peu de thèmes fournis gratuitement avec l’abonnement (7). Si on veut utiliser un thème payant (près de 80 disponibles) il faut prévoir +/- 200 $
  • Les perspectives d’évolution du ecommerce sont moins intéressantes qu’avec d’autres options
  • Tarification restrictive

$ Tarif

Ce qui est le plus particulier de BigCommerce est leur tarification. Si notre boutique génère trop de revenus, on doit impérativement augmenter de forfait. Par exemple, dès qu’on passe la barre des 50 k au cours des 12 derniers mois, on doit passer vers le forfait plus. Même chose lorsqu’on passe la barre des 150 k et des 1 million de chiffre d’affaires. Toutefois, ils ne chargent pas de frais de transaction.

Voici un aperçu des forfaits et tarifs :

 

Les forfaits de BigCommerce

Pour voir la liste complète des fonctionnalités de chaque forfait, vous pouvez cliquer ici.

Les autres…

Bien sûr, il existe d’autres plateformes avec lesquelles on peut créer sa boutique et la mettre en ligne. Par exemple, on n’a pas parlé de Wix, Zoey, 3dcart, Volusion, Lightspeed et votresite.ca pour ne nommer que ceux-là.

La raison est bien simple: pour l’instant ce sont des solutions fonctionnelles, mais qui ne se démarquent pas suffisamment des autres, qui ont plus de points faibles que de points forts ou bien qui ne valent simplement pas l’investissement.

Toutes ces plateformes peuvent nous permettre d’avoir une boutique transactionnelle en ligne, et individuellement s’il n’y avait pas d’autre option elles pourraient toutes “faire la job”, mais les solutions proposées dans cet article sont plus avantageuses pour la majorité des petites et moyennes entreprises (et même les plus grosses).

Pour conclure

Il y a tellement de choix de plateformes avec lesquelles on peut monter une boutique en ligne qu’on peut rapidement se sentir submergé et douter de l’option pour laquelle on devrait opter.

Mon meilleur conseil serait de d’abord faire la liste de tous tes besoins (voir l’article Tout ce que tu dois savoir avant de choisir ta plateforme de ecommerce), de voir quelles plateformes pourraient répondre à ces besoins, et de les tester.

La plupart proposent des essais gratuits ou des démos, on serait bien bête de ne pas en profiter avant d’arrêter son choix! Essaye-les, familiarise-toi avec les interfaces et les façons de faire, explore les plugins, les thèmes, découvre les possibilités et les limites. En utilisant les plateformes, tu réaliseras peut-être que certaines sont plus simples que tu pensais à utiliser (ou plus compliquées!) ou bien qu’il y a des limites auxquelles tu n’avais pas pensé. 

Si tu as des questions au sujet de cet article, ou bien si tu utilises déjà une de ces plateformes et que tu veux nous partager ton expérience, n’hésite pas à m’en parler dans la section commentaires ci-dessous!    

QUI EST Mélodie Lambert?

Mon attrait pour l’univers numérique et le domaine du commerce m’a poussée à faire mes premiers pas dans le domaine de la vente en ligne et de la création de sites web en 2015. Je développe depuis des aptitudes variées dans le domaine du marketing web, du commerce électronique et des outils numériques.

Abonnez-vous à Mélodie

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

  1. Bonjour Mélodie,

    Dans cette phrase tirée des points forts de WooCommerce:

    On peut y lier un POS comme Square pour accepter les paiements en personne

    Que veut dire “POS”?

    Aussi, est-ce que ça voudrait dire qu’un commerce pourrait avoir pignon sur rue et vendre les produits de sa boutique avec WooCommerce et par Square en l’utilisant comme “caisse” et ainsi avoir un inventaire à jour en temps réel permettant ainsi de vendre en ligne en même temps?

    J’ai un client qui vend de la bière, ils ont pignon sur rue et veulent vendre en ligne en même temps. Le problème, c’est la gestion de l’inventaire, il doit toujours être à jour, car si en boutique on vient de vendre la dernière caisse d’une sorte et qu’en ligne elle est toujours disponible et qu’un client l’achète 1 minute après que la dernière caisse ait été vendue, ça ne peut fonctionner.

    C’est pourquoi je m’intéresse à cette solution. Tu peux m’en dire davantage?

    Merci!

    Julye

  2. Point-of-Sale

  3. Merci Pascal!

    C’est EXACTEMENT ce que je cherchais!!!

    Bonne journée!

    Julye

  4. MP1says:

    Merci @melodie_lambert pour cet article pertinent!

    Pour ma part, j’ai eu la chance de travailler sur 2 de ces plateformes: Shopify et Squarespace. Il est vrai que le design des templates est beaucoup plus alléchant sur Squarespace. J’ai fait de la traduction sur les deux plateformes et dans les 2 cas je n’ai pas trouvé de pluggin de traduction infaillible, stable et polyvalent.

    Pour le SEO, crois-tu qu’il est possible de réussir d’être aussi performant sur Squarespace que sur Shopify? Pourrais-tu me référer quelques personnes qui pourraient travailler le SEO de mon site?

    Merci,

    Marie-Pierre

  5. Hmm, très bonne question! C’est vrai que, règle générale Shopify a une approche plus intuitive et efficace du SEO que Squarespace. Pour ce qui est d’une aide pour travailler le SEO de ton site, tu peux aller jeter un oeil dans le répertoire et inscrire "Référencement (SEO) dans la case “Je cherche”. Il ya une dizaine de membres sur La Tranchée qui offrent cette compétence. :slight_smile:

    Aussi, je suis tombée sur cet article qui pourrait t’intéresser sur le sujet!

  6. MP1says:

    Merci @melodie_lambert!

    Je suis encore en train de me familiariser avec votre plateforme. Je jetterai certainement un coup d’oeil sur le répertoire très bientôt!

    À bientôt,
    MP

  7. Merci Melodie pour cet article très intéressant!
    Je suis en plein phase d’audit concernant le site pour lequel je travaille actuellement (Magento 2). Nous auditons Shopify et également Lightspeed. Il me manque juste quelques retours sur la plateforme eCommerce de LIghtspeed.

    Pourriez-vous développer plus en détails, pourquoi selon vous celle-ci ne vaut pas l’investissement?
    Merci!

  8. Salut @Edgard! :slight_smile:

    Lightspeed n’est pas une mauvaise solution pour le POS, j’ai même souvent entendu d’excellents commentaires à ce sujet. Mais en ce qui concerne leur solution ecommerce, la chason n’est pas la même. Les fonctionnalités offertes VS le tarif est très loin de ce qu’on retrouve avec, par exemple, WooCommerce, ou même Shopify.

    Bien personnellement, si j’avais l’intention d’utiliser Lightspeed pour le POS j’irais jeter un oeil du côté de l’intégration avec WooCommerce.

    Je te suggère de jeter un oeil à cette discussion qui en parle un peu plus en détail!

  9. Mon dieu, c’est tellement pas facile de choisir mais ton article donne un bon coup de main avec les points forts et les points faibles :nerd_face:
    Je pensais allez sur wordpress parce qu’à la base, je veux plutôt faire un blog avec mes services, des formations en ligne et une petit boutique pour y mettre quelques bijoux ! :grinning: J’Vais devoir bien relire, mais j’ai un gros penchant pour wordpress !
    merci merci :grinning:

  10. Si tu es un minimum à l’aise en informatique, avec Wordpress on ne se trompe pas! :blush:

Poursuivez cette discussion sur forum.latranchee.com

Participants

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE