LES BUNKERS

La chaîne de production de contenu qui colle à la première page de Google!

Pour arriver sur la première page de Google, il faut __________.

Qu’est-ce que tu as le goût de répondre? De la chance, de l’argent, du talent?

Arriver en première page de Google sur des requêtes populaires et pertinentes assure à ton entreprise un flow constant de clients dont le coût d’acquisition marginal est de 0$. C’est, sans contredit, la chose la plus payante qui puisse t’arriver.

Pour frapper l’or et apparaître sur ces requêtes, tu n’as pas le choix, il faut que tu créer du contenu. Pour t’aider, j’ai publié quelques guides au cours des dernières semaines:

Aujourd’hui, je t’offre sur un plateau d’argent une stratégie simple qui permet à n’importe qui de rapidement créer du contenu qui arrive non seulement en première page de Google, mais qui fait tomber les visiteurs en amour avec la marque ou l’auteur.

Je suis conscient que le SEO est complexe et que la recette magique 🧚✨ n’existe pas. J’ai moi-même eu d’assez gros défis face au côté technique du référencement de La Tranchée. Cependant, la stratégie de contenu que je vais te partager es si efficace qu’aussi bien dire qu’elle est magique.

J’ai utilisé une recette similaire pour me lancer et, même si ça fait longtemps que je n’ai pas créé de nouveau contenu, je retire encore les bénéfices de mes efforts!

Si, en me lisant, je te donne envie de m’écrire pour m’astiner sur les minuties du SEO, lâche-toi lousse, la section commentaires est là pour ça.

Les 2 catégories d’optimisation SEO

2 catégories de facteurs permettent à une page de se classer en première page de Google.

  • Les facteurs off-site (comment les autres sites parlent de toi).
  • Les facteurs on-site (le UX de ton site, la structure de liens internes et le contenu).

La stratégie que je vais te partager aide indirectement aux facteurs off-site en développant ta réputation, mais elle ne s’intéresse pas à l’expérience utilisateur (rapidité, design et ergonomie) ou à la structure de ton site. Elle se concentre exclusivement sur le contenu.

Comment optimiser la qualité du contenu pour arriver en première page.

Pour comprendre pourquoi la stratégie fonctionne, il faut d’abord se demander: quel type de contenu arrive en première page de Google?

La première chose à considérer est le nombre de mots sur la page. C’est important de comprendre que, pour les requêtes compétitives, tous les résultats de la première page possèdent plus de 1700 mots.

Google favorise le contenu intéressant qui aborde les choses en profondeur. Si tu veux générer BEAUCOUP de trafic, écrire de petits articles de 500 mots représente une perte de temps.

Tu dois trouver les requêtes de recherche à fort potentiel dont la compétition au niveau de la qualité du contenu est faible.

Mon outil favori pour trouver les requêtes populaires est Mangools. Il donne un aperçu du trafic potentiel du mot clef en plus de te dire à quel point ce serait difficile de te positionner dans le top 10.

Ceci étant dit, sache que le score de difficulté est en fonction de l’autorité ****des sites web présents dans le top 10 et non de la qualité du contenu sur les pages.

En utilisant ma stratégie, même les requêtes que Mangools juge comme étant “trop difficiles” deviennent atteignables!

La première chose à faire va être de regarder les sites du top 10 et de compter le nombre de mots sur chaque page.

💡Utilise cette extension chrome. Fais ensuite CMD (pour mac) ou CTRL + A pour sélectionner tout le contenu de la page. Finalement, clique droit et sélectionne “count these words” pour avoir le nombre de mots.

Si tu trouves des requêtes payantes ayant un faible nombre de mots, c’est très bon signe! Tu ne peux pas être certain d’apparaître sur Google, mais tu peux mettre toutes les chances de ton côté en choisissant tes combats! 🥊

Ensuite, est-ce que ces pages possèdent du contenu vidéo? Sinon, sache que tu as 53 fois plus de chances d’atterrir sur la première page de Google si ton texte est accompagné d’une vidéo! (Martech Zone)

Pendant ta recherche, utilise Notion pour te créer un répertoire de sujets et d’idées. Petit truc, utilise le site web Answer The Public pour avoir la liste des questions que les gens se posent à propos d’un sujet.

💡 Si tu ne connais pas Notion, c’est une app vraiment cool pour créer/planifier ton contenu, collaborer et documenter tes procédures d’entreprise!

Pour chaque requête, tu vas devoir rédiger le script d’une vidéo d’environ 15 minutes. Puisqu’un être humain normal parle à environ 130 mots secondes, ton script devrait avoir autour de 2000 mots.

Quand tu rédiges ton script, c’est important de le faire en fonction d’être capable de le lire sur un téléprompteur sans sonner comme un robot! N’écris pas des mots comme “par conscéquent” ou “d’ailleurs”. Parle à voix haute pendant ta rédaction et écris comme tu parles.

Prépares-en 4 et rends-toi dans un de mes Bunkers pour filmer tout ça.

Il faut que tu sois client, alors si ce n’est pas encore fait, profite de la promotion en cours. Jusqu’au 15 juin, tu peux épargner jusqu’à 1000$ par année!

Au Bunker, tu vas pouvoir tourner sur un fond coloré comme ça:

Ou tourner sur un écran vert et ajouter le fond que tu veux:

Tu vas pouvoir mettre ton texte sur ce magnifique téléprompteur 24” facile à lire. À cause que tu peux contrôler le défilement du texte avec une pédale, c’est vraiment facile de sonner “naturel”. Ça te permet de prendre des pauses, parler plus vite, parler moins vite, etc.

Enregistre jusqu’à ce que tu te trompes. Si tu es content de ce que ça a donné, renomme immédiatement le fichier et transfère-le sur ton disque dur. Personnellement, je numérote mes fichiers comme ça: 1.1, 1.2, 1.3, 1.4, etc. (1.1 = Vidéo 1, prise 1)

Comme ça, quand tu arrives au montage, tu as juste à mettre tous tes fichiers sur ta timeline et il n’y a presque rien à faire!

Les réservations au studio sont de 5 heures. Personnellement, je me tanne après 3 heures de tournage et je suis capable de produire environ 60 minutes de contenu final (publié) avec ça.

Une fois la vidéo terminée, upload-là sur YouTube et fournis ton script en format texte. YouTube va utiliser leur alrogithme pour ajouter le minutage et créer le fichier de sous-titres pour toi. C’est une étape cruciale qui va te mettre en avant de 99% des vidéos YouTube en termes de référencement!

Ensuite, utilise ton logiciel de montage pour exporter la piste audio.

Tu me vois venir, en plus de publier ta vidéo sur YouTube et Facebook, tu vas également la publier sous forme de podcast!

Si tu n’as pas de podcast, ne t’inquiète pas, c’est assez simple à faire. Tu n’as qu’à installer le plugin WordPress Seriously Simple Podcasting et soumettre l’URL qu’ils te donnent à Apple Podcast, Google Podcast et Spotify. (Tu dois enregistrer ton podcast une seule fois et non à chaque épisode.)

Finalement, copie ton script vidéo et transforme-le en article de blogue. Il ne te suffit que de relire ton texte et d’enlever tout ce qui se dit à l’oral, mais qui ne s’écrit pas.

Une fois que tu vas avoir terminé, ta page devrait ressembler à ça, c’est-à-dire:

  • Vidéo d’environ 15 minutes.
  • Piste audio.
  • Texte d’environ 2000 mots.

Assure-toi d’avoir un titre et description méta optimisés pour Google, c’est-à-dire que tu reprends les mots clefs ciblés dans le titre et que tu piques la curiosité des gens dans la description.

Voici un bon exemple de titre et méta:

Le taux de clic sur ton lien influence ta position! Si ton titre et ta description ne poussent pas les gens à cliquer, Google juge que ton contenu n’est pas pertinent pour la requête. Il faut donc être descriptif, tout en indiquant à la personne qu’elle va obtenir beaucoup de valeur en cliquant sur le lien.

Bref, si tu as tout fait correctement, tu as maintenant une page hyper optimisée qui a énormément de chances de se retrouver en première page de Google, et ce, même si ton site est relativement nouveau. Et ça, c’est sans compter la visibilité que tu vas obtenir sur YouTube où la compétition est beaucoup moins féroce!

Puisque ça prend quelques mois à l’algorithme avant d’indexer et reclasser le contenu, c’est normal si les résultats ne sont pas instantanés. Il faut donc faire confiance au processus et continuer de créer du contenu.

Le SEO, c’est un peu comme une loterie: plus tu créer de contenu, plus tu as de chances de gagner. Si tu ne prends pas de billets, tu ne vas jamais gagner.

C’est pourquoi, si tu veux avoir des résultats, il faut optimiser non seulement pour la qualité, mais également pour la quantité!

Comment optimiser la quantité de contenu que tu créer?

Avec cette stratégie, si tu es SEUL à créer du contenu et que cette tâche s’ajoute aux opérations de ton entreprise, c’est réaliste de produire environ 4 vidéos par mois. C’est mon cas et c’est à ce rythme que je créer mes vidéos de formation. Ceci étant dit, tout dépend bien sûr de ta charge de travail!

Si tu es SEUL, mais que la création de contenu est ton seul travail (tu es employé pour ça), c’est réaliste de produire de 8 à 12 vidéos par mois. Et, si tu travailles en équipe… Sky is the limit!

Cette stratégie s’effectue idéalement à 5:

  • Quelqu’un s’occupe d’écrire les scripts à lire au téléprompteur.
  • Une fois que tu as 3 ou 4 scripts de prêts, tu te rends au studio pour les filmer.
  • Un monteur s’occupe de faire les coupes et l’exportation pour l’upload sur le web.
  • Un correcteur édite le script pour le transformer en article.
  • Le gestionnaire marketing s’occupe de publier tout ça sur le site web, Facebook, YouTube, etc.

Pour te donner un aperçu de la charge de travail et de la profitabilité de cette stratégie, je t’ai créé un petit Google Sheet facile à éditer.

Pour la rédaction, j’ai calculé 500 mots à l’heure. Sens-toi libre de modifier ce chiffre au besoin.

Pour personnaliser le tableau, ne suffit que de cliquer ici avant de faire “fichier” > “créer une copie” 👇

Comme tu peux voir, l’investissement initial peut faire peur. Pour créer une vidéo par semaine, il faut budgéter entre 15 000$ et 20 000$ par année selon les salaires versés.

Sur ce point, j’ai 3 choses à dire:

  1. 250$ par vidéo, c’est en fait une aubaine! Lorsqu’on fait affaire avec une agence, ce tarif peut facilement monter à plusieurs milliers de dollars par vidéo. Je te recommande d’ailleurs fortement d’écouter la série Un, Dix, Cent par Wistia où ils montrent la différence de productions d’une vidéo de 2 minutes à 1 000$, 10 000$ et 100 000$ de budget.
  2. Certes, c’est un investissement, mais il faut considérer les revenus que ça peut générer! Cette étape est difficile à évaluer sans connaître les détails spécifiques de ton entreprise alors je t’encourage à modifier les chiffres pour que ce soit plus représentatif de ton entreprise.
  3. Ton référencement ne s’arrête pas lorsque tu arrêtes de créer du contenu. Sur mon blogue, j’ai des articles de 2015 qui me génèrent encore des milliers de visites chaque année. La profitabilité de ta stratégie s’améliore donc d’année en année. Les efforts de l’année 1 s’additionnent avec celles de l’année 2, celles de l’année 3, etc.

Pour t’aider à visualiser le tout, j’ai fait un petit tableau qui estime les revenus au fil des ans. Comme tu peux voir, je n’ai pas mis de revenus à l’année 1 puisque ce serait naïf de penser que Google commence à t’envoyer une tonne de trafic dès le départ.

Je te recommande de personnaliser le tableau en fonction de ton entreprise. Modifie les salaires, le nombre de vidéos générés, le profit moyen par client, etc. Peu importe ce que tu vas entrer, tu vas vite réaliser que, même en étant extrêmement pessimiste, la création de contenu reste incroyablement profitable.

Cette stratégie est efficace puisqu’elle maximise 100% des efforts déployés.

Avant, la création de contenu s’effectuait en silo. Maintenant, c’est possible d’animer son blogue, sa chaîne YouTube et son podcast simultanément à travers un processus simple et efficace.

Avant, il fallait non seulement acheter l’équipement vidéo, mais à moins d’avoir un studio similaire aux miens, le temps de production et postproduction était significativement supérieur.

Sans compter que ça ne sert à rien d’apparaître sur Google si ton contenu est ennuyeux et insipide. En assumant que ton contenu offre de la valeur, l’offrir sous forme audio et vidéo dans une qualité professionnel va te permettre de faire vivre une expérience mémorable à tes visiteurs.

En d’autres mots, tu

  1. Maximise la valeur,
  2. Minimise la friction et
  3. Permet au visiteur de choisir selon ses préférences.

Ce n’est pas tout! Développer un processus de création de contenu au sein de ton entreprise te permet non seulement te de créer du contenu optimisé pour le référencement, mais également n’importe quel type de contenu:

  • Des vidéos de ventes ou démo de produits pour augmenter la conversion de tes pages de vente.
  • Une vidéo qui présente l’entreprise pour que les gens puissent plus facilement associer une personne à un produit. (Voici un exemple que j’ai réalisé pour l’entreprise de ma copine)
  • Une vidéo qui remercie les clients lors de leur premier achat pour maximiser la rétention.
  • Etc.

Bref, si ton entreprise n’a pas encore de stratégie de contenu, il n’est jamais trop tard pour commencer!

Comment commencer à créer du contenu de qualité en grande quantité?

Devenir membre des Bunkers va être le meilleur investissement de ta vie, autant en temps qu’en argent.

Juste pour te donner une idée, voici une petite liste de l’équipement présent au studio de Québec:

On est déjà rendu à plus de 25 000$ et je n’ai même pas encore calculé les 3 autres micros, l’insonorisation, l’ordinateur de capture, les standing desk, écrans tactiles, téléviseur, fonds déroulant, fixtures, câbles, etc…

En tout, on parle de plus de 50 000$ d’équipement par studio. Je suis perfectionniste et ces studios ont été fait à la base pour La Tranchée. Comme tu peux voir avec la liste d’équipement, je ne coupe pas les coins ronds.

Tu pourrais profiter de tout ça à partir de seulement 1 895$ par année. C’est tellement un bon deal, que tu aurais beau économiser ton abonnement pendant 20 ans et ça ne serait pas encore assez pour te payer un studio d’une aussi bonne qualité!

Et ça, c’est sans compter le temps que tu économises à utiliser un studio où tout est déjà pensé et optimisé pour toi!

Tu n’as pas de distraction, tu es autonome dans ton usage alors ce n’est pas gênant, c’est simple à utiliser… Tu as beau aller voir ailleurs, un meilleur deal, ça n’existe pas. C’est une offre qui est complètement folle.

De plus en plus de gens commencent à réaliser l’importance de la création de contenu donc il faut que tu en profites maintenant.

Aujourd’hui, le coût et la complexité de production font en sorte que Les Bunkers vont te donner un avantage compétitif injuste.

D’ici quelques années, je ne serai plus le seul à offrir ce genre de service et la création de contenu ne sera plus un atout, mais une nécessité.

C’est maintenant qu’il faut agir. Rends-toi sur www.lesbunkers.com et deviens membre.

Si ne veux pas activer ton abonnement immédiatement, tu peux choisir l’option de préinscription expliquée ici. (Ça vise principalement les entrepreneurs de Sherbrooke, mais sache que je l’offre également à tout le monde!)

Si jamais tu as des questions, assure-toi de me les poser dans la section commentaires ci-dessous et ça va me faire plaisir de poursuivre la discussion avec toi!

Tu as aimé cet article? Tu aimerais être informé des futures publications? Abonne-toi par courriel!

Sur le blogue