LES BUNKERS

Shopify: comment ça marche, combien ça coûte et pourquoi l’utiliser?

Si le commerce en ligne t’intéresse et que tu as regardé un peu les options, je suis convaincue que ce n’est pas la première fois que tu entends parler de Shopify. C’est la plateforme hot de l’heure pour se lancer en ecommerce et, crois-moi, sa popularité n’a pas fini de grimper. Et avec raison! C’est une plateforme de commerce en ligne hyper performante, polyvalente et excessivement simple à utiliser.

Est-ce que Shopify, serait la réponse à tes prières?! 😮

Peut-être bien que oui! Ou peut-être qu’au contraire, tu devrais t’en tenir loin…

Aussi fantastique soit-elle, comme n’importe quelle autre plateforme, ce n’est pas un « one size fits all » qui convient à tout le monde et à toutes les entreprises. Mais si c’est la bonne pointure pour toi, tu vas voir que c’est magique. ✨

Alors dans cet article, on va démystifier cette plateforme et voir qui devrait l’utiliser, pourquoi, comment ça fonctionne et combien ça coûte réellement.

Let’s go.

Shopify: pour qui, et pourquoi l’utiliser?

Pourquoi choisir Shopify pour créer sa boutique en ligne plutôt que, disons, WooCommerce, Wix, Squarespace et les autres…

En fait, je dois t’avouer que Shopify est mon coup de coeur ecommerce, mais il n’y a pas si longtemps, j’aurais été la première à brandir ma pancarte #TeamWooCommerce.

Je ne dis pas qu’une plateforme est « meilleure » que l’autre, les deux sont d’excellents choix! Le problème, c’est que même si WooCommerce ce n’est pas siiiiii compliqué que ça, ça reste relativement complexe à gérer si on se considère comme étant « techno-nuls ». 😵

Le principal avantage de WooCommerce VS Shopify est que c’est une extension gratuite de WordPress qui permet une flexibilité quasi-illimitée. Mais qui dit WordPress dit: arrange-toi avec la sécurisation du site, l’hébergement, les mises à jour, les backups, les bogues… Et puisque c’est une plateforme « open source », il n’y a pas de soutien à la clientèle en tant que tel et il faut souvent se référer au forum de WordPress pour essayer de trouver réponse à ses questions, ou bien embaucher quelqu’un pour s’occuper de ces aspects techniques, ce qui au final ne revient pas moins cher qu’un forfait à Shopify…

Ce qui m’amène à mon premier point:

C’est facile

L’interface de Shopify est BEAUCOUP plus intuitive que celle de WooCommerce. Tout est clair, simple, et au besoin le soutien à la clientèle est impeccable. Les aspects techniques de la sécurisation, des sauvegardes, des mises à jour et de l’hébergement sont entièrement pris en charge par Shopify, donc on n’a pas à se casser la noix avec ça.

Woocommerce, c’est un airbnb avec un mini-fridge, un rond de poêle et les coordonnées d’une épicerie où tu dois te rendre à pied. Shopify, c’est un tout-inclus style condo avec service aux chambres. C’est possible de manger le même repas dans les deux options, mais la première demande pas mal plus de « taponnage », de compétences et de temps, pour pas vraiment moins cher au final, surtout si tu n’es pas très doué en cuisine.

C’est rapide

Tu pourrais littéralement prendre la décision de te lancer en ecommerce en te décollant les yeux le matin et mettre ta boutique en ligne la journée même.

Shopify est tellement intuitif et optimisé que c’est tout à fait possible de créer une boutique transactionnelle fonctionnelle en quelques heures, même si tu ne connais rien là-dedans et que tu pars de zéro (dans quel cas tu vas peut-être avoir besoin de 2-3 cafés, mais ça reste réaliste). ☕🥴

C’est flexible

La plupart du temps, le désavantage avec les plateformes « clef en main » comme Shopify est qu’à partir du moment où notre entreprise prend de l’ampleur, nos besoins peuvent vite dépasser les limites de leurs fonctionnalités.

Imagine lancer ta boutique en ligne, commencer à générer des ventes, et réaliser quelques mois plus tard que la plateforme que tu utilises ne te permet pas d’utiliser le pixel Facebook (indispensable pour des pubs FB performantes!), de traduire ton site en d’autres langues, ou bien de synchroniser ton inventaire si tu as plusieurs points de vente en ligne/hors-ligne?

À ce niveau-là, Shopify est dur à battre.

Sa popularité fait en sorte qu’elle est compatible avec la grande majorité des outils qu’on retrouve en marketing-web et ecommerce, que ce soit les centres de distribution (fulfillment centers, comme Amazon FBA) la compatibilité avec les boutiques des médias sociaux (Facebook et Instagram) les sites de print on demand, les outils d’analyse de trafic et performance… Shopify a même sa propre solution de POS (point of sale) qui te permet d’avoir un seul inventaire et d’en synchroniser les ventes sur le site web et en boutique physique.

Tu peux très bien gérer tout ça toi-même, c’est assez simple pour ça, mais si tu préfères confier ta boutique en ligne à quelqu’un, ce ne sera pas un problème non plus. C’est un outil assez reconnu pour trouver très facilement des professionnels qui savent l’utiliser et assez simple pour former du personnel à l’interne rapidement.

Qui ne devrait pas l’utiliser?

En fait, j’ai du mal à trouver dans quelles situations Shopify serait une « mauvaise » option pour une entreprise individuelle, une tpe ou une pme.

Pour certaines très grosses compagnies qui ont des dizaines de milliers de produits à mettre en ligne et surtout qui ont besoin d’options très spécifiques et/ou complexes, je n’aurais pas eu tendance à recommander Shopify. Par contre, le plan Shopify plus semble intéressant et plusieurs entreprises qui ont des bons volumes de vente font le saut avec eux pour gérer leur ecommerce. Staples (bureau en gros) en est un exemple, et Gymshark qui est passé de Magento à Shopify, mais tu peux cliquer ici pour avoir un aperçu de leurs gros clients.

Sinon, pour les entreprises sceptiques qui ont besoin d’un site web complexe mais aimeraient utiliser Shopify pour la gestion de leur boutique en ligne, il faut savoir que c’est possible de combiner WordPress + Shopify (au lieu de WooCommerce). De cette façon, on peut bénéficier de la liberté qu’offre WordPress tout en profitant de la performance et la simplicité de Shopify.

Shopify: comment ça fonctionne?

Maintenant, comment ça marche Shopify?

Une fois convaincu, décidé et prêt à créer ta boutique en ligne, à quoi est-ce qu’il faut t’attendre pour mettre tout ça en place?

Tu vas voir, c’est simple comme bonjour!

Pas besoin de connaitre de langage de programmation ou d’avoir de compétence en design graphique. Shopify, c’est le ecommerce à la portée de tous!

En résumé, tu vas devoir:

That’s it!

Ton site ne sera pas parfait, mais il sera fonctionnel et prêt à récolter les paiements.

À partir de là, tu pourras l’améliorer, ajouter des pages et des produits au besoin et utiliser les outils proposés pour prendre en main ton marketing. Tu peux même y ajouter un blogue pour te faire connaître grâce au marketing de contenu!

Pour personnaliser ton site davantage, tu pourras modifier ton thème avec du code CSS (si tu en as envie) et lier des extensions qui vont te donner plus de latitude, autant au niveau des options sur ton site que pour le côté marketing en arrière-scène.

Tu pourras, par exemple, ajouter une extension pour que ton site soit multilingue (pour ça on recommande Weglot, voir cette conversation sur le forum pour plus de détails), lier ton site à la boutique Facebook et Instagram, lier l’inventaire de ta boutique à un centre de distribution « Fulfillment center », etc.

Rends-toi sur ce lien pour voir toutes les extensions de Shopify: https://apps.shopify.com/

Shopify: combien ça coûte?

Combien ça coûte réellement utiliser Shopify?

La réponse rapide est: moins cher que tu penses.

Ils sont sneaky ces petits, ils ne le mettent pas de l’avant plus qu’il faut, mais ils ont une option très abordable à 9$ par mois. 🤯

Si je sais compter, ça te fait une boutique en ligne pour seulement 120$+tx par année!

L’excuse que j’entends le plus souvent quand je demande aux gens pourquoi ils n’ont pas de boutique en ligne, c’est: « Je n’ai pas 2 000$ par année à investir là-dedans… »

PLUS D’EXCUSES! 😆

Shopify ont aussi un essai gratuit de 14 jours, ce qui laisse amplement le temps de parcourir l’interface et de monter une version totalement fonctionnelle d’une boutique en ligne qui est prête à commencer à récolter des revenus avant même de devoir commencer à débourser pour le forfait.

Outre les fonctionnalités, les différents forfaits vont aussi avoir des taux différents pour les paiements par cartes de crédit et les ventes en personne. Clique ici pour voir tous les détails des différents forfaits.

En voici un résumé:

Shopify Lite

Tarif: 9 US$/mois

La raison pour laquelle Shopify Lite ne se trouve pas avec les autres forfaits est que (je suppose) ça ne nous permet pas de créer un site web en tant que tel.

Par contre, ça nous donne accès au bouton d’achat et nous permet d’utiliser le POS.

Qu’est-ce que ça veut dire?

Ça veut dire qu’on peut ajouter tous nos produits dans l’interface de Shopify, paramétrer les taxes, l’inventaire et tout et tout, et utiliser le code d’intégration généré pour ajouter nos produits à vendre sur n’importe quelle page web.

Donc, c’est une façon d’utiliser Shopify même si on a un site monté sur WordPress (au lieu d’utiliser WooCommerce), Wix, Squarespace ou autre, et on peut même l’intégrer à une landing page si on n’a pas de site web.

Shopify Lite nous permet aussi d’utiliser le POS, (Point of sale) ou PDV (Point de vente) en français.

En gros, c’est un peu comme un logiciel de caisse et un terminal de paiement qui nous permet de lier les produits créés dans l’interface de Shopify et l’inventaire à un terminal physique.

Donc, ça nous permet non seulement de vendre en ligne grâce aux boutons intégrés, mais aussi de vendre et accepter le paiement par carte en personne dans un commerce, ou « on the go » dans les salons, foires ou autres événements.

Pas si mal pour 9$/mois! 😏

Basic Shopify

Tarif: 29 US$/mois

Le forfait « basic » est probablement le plus populaire. Il permet aussi de générer un code d’intégration pour un bouton et d’utiliser le POS, en plus de créer le site web transactionnel complet (avec l’option de l’accompagner d’un blogue) avec un nombre illimité de produits, l’accès illimité au support technique 24/7, la possibilité de vendre sur les places de marché en ligne (ebay, amazon, etc.), de créer des codes de réduction et des cartes cadeaux.

Les limitations sont:

  • les comptes d’employés sont limités à 2
  • Les emplacements (magasins/répartition des stocks) sont limités à 4
  • Pas de rapports avancés (mais quand même les rapports de base)
  • Pas de possibilité de contrôler manuellement le taux de change pour les ventes dans d’autres pays
  • Pas de possibilité de configurer des domaines internationaux (ex. que les clients du Canada soient redirigés vers .ca, ceux de la France vers .fr, d’Australie vers .au, etc.,)

Shopify

Tarif: 79 US$/mois

Le forfait « Shopify » permet les mêmes choses que la version « Basic », avec les différences suivantes:

  • La limite des comptes d’employés passe de 2 à 5
  • La limite des emplacements (magasins/répartition des stocks) passe de 4 à 5
  • Possibilité de générer des rapports professionnels
  • Permet le taux de change manuel pour contrôler les prix des acheteurs internationaux
  • Permet de configurer des domaines associés aux pays des visiteurs

Advanced Shopify

299 US$/mois

Le forfait « Advanced » permet tout ce que permet les forfaits précédents, avec comme différences:

  • La limite des comptes d’employés passe de 5 à 15
  • Les emplacements (magasins/répartition des stocks) sont limités à 8 au lieu de 5
  • Accès au créateur de rapports avancés
  • Possibilité que les frais d’expédition soient calculés par une application tierce à l’étape de paiement

Shopify Plus

Tarif: commence à 2 000 US$/mois

Ce forfait s’adresse aux entreprises qui ont un très grand volume de vente et des besoins plus pointus. C’est leur offre « sur mesure » qui peut être négociée en les contactant directement. C’est de ce forfait que je parlais un peu plus haut, en mentionnant que Staples avait fait le saut vers Shopify (clique ici pour un aperçu de leurs clients sur ce forfait)

Finalement?

Bref, si tu fais partie de ceux qui n’ont « pas le temps, pas le goût » de se casser la tête, qui veulent une option fiable, robuste et flexible, Shopify est une option no-brainer.

En plus, c’est une plateforme qui a le vent dans les voiles en ce moment!

Ils ont plusieurs projets intéressants sur la table comme un partenariat avec Walmart Marketplace et une collaboration avec Google pour qu’on puisse acheter des produits directement à partir de YouTube (qui appartient à Google) en y intégrant un panier d’achats.

Bref, c’est un des gros joueurs en ecommerce qui est là pour rester!

À LIRE ENSUITE