SEO pour les nuls: ce que j’aurais aimé savoir quand j’ai débuté sur le web

Quand j’ai créé mon premier site web, je ne connaissais à peu près rien au web. Je n’avais aucune idée dans quoi je me lançais. J’ai appris sur le tas.

Quelques mois après sa mise en ligne, j’ai voulu passer en deuxième vitesse. C’est à ce moment que j’ai appris ce qu’était le référencement, le SEO.

Je ne m’étais jamais interrogé à comprendre pourquoi un site sortait mieux qu’un autre sur Google. Je n’avais même jamais imaginé que ça pouvait être une profession de faire ça.

SEO, ça veut dire Search Engine Optimisation. L’optimisation sur les moteurs de recherche (lire ici: Google). Tout ça est contrôlé par un algorithme (un code complexe qui détermine le rang des pages).

Mieux ton site web est référencé naturellement, plus tu vas avoir de la visibilité sur les moteurs de recherche, mieux tu vas être positionné dans les résultats pertinents aux requêtes saisies par les internautes.

Je dis naturellement, parce que oui, il existe une autre option où tu peux payer pour arriver en haut complètement sur Google. Tu as certainement déjà vu ça. Ça s’appelle du Google Adwords.

Dans cet article, je vais me concentrer sur les facteurs qui font en sorte que ton site web va sortir naturellement dans les moteurs de recherche, sans payer. C’est ce qu’on appelle le référencement naturel.

On divise ces facteurs en deux catégories: les facteurs internes et les facteurs externes.

Les facteurs internes, ce sont des facteurs directement sur ton site web et externes ce sont des choses que tu peux contrôler, mais à l’extérieur de ton site web.

Avant de débuter, je dois te parler de Google Analytics, si tu ne connais pas déjà.

Google Analytics, ton allié

Google Analytics est un outil gratuit mis à ta disposition par Google. En gros, ça track le trafic de ton site web. Tout ce que tu as à faire, c’est de copier-coller un petit code (que Google te fournit) dans ton site et le tour est joué.

Tu y retrouves plein d’informations sur tes visiteurs: temps passé sur le site, les pages consultées, le navigateur qu’ils utilisent, la résolution de l’écran, etc.

Donc, ça te permet de mieux connaitre les habitudes de tes visiteurs pour pouvoir prendre de meilleures décisions marketing.

On a une formation gratuite pour les membres de La Tranchée où Olivier te présente les métriques importantes à connaitre et comment les analyser. Je te la conseille fortement, parce ça peut faire peur au début tellement il y a de métriques. C’est bien de savoir sur lesquelles se concentrer: https://www.latranchee.com/cours/google-analytics-101

Beaucoup de métriques (taux de rebond, durée moyenne de session, etc.) que je vais te parler ci-dessous vont se retrouver dans ton Google Analytics.

Les facteurs internes de référencement naturel

5 facteurs internes vont avoir un impact sur ton rang Google. Bien sûr, beaucoup d’autres entrent en jeu, mais ce sont les principaux, ceux sur lesquels tu devrais te concentrer pour débuter.

1. Le contenu de qualité

Le contenu de qualité prend de plus en plus de place dans l’algorithme de Google. Et pour avoir du bon contenu de qualité, un blogue est sûrement la meilleure option. Tu ne pourras jamais insérer énormément de contenu sur un site web sans blogue.

Google va regarder si le contenu du site web est de grande qualité et s’il correspond à la requête de recherche.

On sait que les pages longues performent mieux. Sur le blogue de La Tranchée, on exige des articles d’au moins 1000 mots. Et ça peut aller jusqu’à 3000 sans problème. On veut des articles de fond, pas des articles de fast food qui ne veulent rien dire. La qualité, c’est primordial.

Aussi, inclure des photos et/ou des vidéos va être avantageux, parce qu’elles vont retenir l’intérêt de ton visiteur plus longtemps, ce qui est bon pour ton ranking.

Et hop un autre gif pour garder ton intérêt le plus longtemps possible 😉

Le côté design de ton site web a aussi une cote importante. Google porte une attention particulière sur ce qui se retrouve dans le «Above the fold».

Le quoi?

Above the fold. Traduction: Au-dessus du pli. C’est en fait la ligne qui sépare la partie d’une page web qui est visible lors de son chargement.

C’est ce que tu vois quand tu arrives sur une page, sans faire défiler vers le bas. Comme sur le site d’Olivier, tout ce qui est au-dessus de la ligne jaune est «Above the Fold». C’est ce que tu vois en arrivant sur son site, sans défiler.

Prends bien soin de réfléchir à l’information qui se trouve dans ton «Above the Fold». Si la personne qui arrive sur ton site voit juste des publicités et pas de contenu pertinent, ça va faire diminuer ton score.

2. Le temps de téléchargement

Il va de soi que plus le temps de téléchargement avant que ta page ouvre est long, plus le taux d’abandon va être élevé.

Personne n’aime attendre après une page qui est en téléchargement.

 

Ça fait rager n’est-ce pas?

Si ton visiteur qui arrive d’une recherche Google attend 5 secondes, c’est 4,5 secondes de trop. Il va soit cliquer sur le X et fermer la fenêtre ou bien cliquer sur la flèche et sélectionner un autre site.

Et c’est très mauvais pour toi parce que Google prend en compte et le taux d’abandon (quand tu cliques sur X) et le taux de rebond (quand tu retournes sur Google dans les 30 secondes) pour juger le rang de ton site.

Tu peux utiliser un outil comme GTmetrix (c’est gratuit) pour connaitre le temps de chargement.

3. Les liens internes

Tu sais c’est quoi des liens internes? Ce sont des liens d’une page de ton site web vers une autre page de ton site web.

Ils servent à guider tes visiteurs à naviguer dans ton site plus facilement. Ça fait en sorte qu’ils trouvent aussi l’information recherchée plus rapidement.

Ça aide Google à bien indexer l’entièreté de ton site web.

4. Le taux de rebond

Tu recherches «vétérinaire ville de Québec» sur Google. Tu cliques sur le premier lien. C’est le site d’un vétérinaire à Trois-Rivières.

Tu retournes tout de suite sur Google parce que tu habites à Québec, pas à Trois-Rivières! Tu vas ensuite cliquer sur le deuxième lien, en espérant que ce soit plus pertinent.

C’est ce qui s’appelle un taux de rebond pour le vétérinaire de Trois-Rivières.

Et Google n’aime pas ça. Surtout quand la transition est très rapide (sous les 30 secondes).

Ça veut dire que le site du vétérinaire de Trois-Rivières ne t’a pas plu, qu’il n’était pas pertinent à ta requête de recherche. Tu n’as pas trouvé l’information voulue sur ce site.

Google le sait à cause que tu es rapidement retourné sur le moteur de recherche et tu as cliqué sur un autre lien ou tu as raffiné ta recherche.

Le taux de rebond est en lien direct avec la pertinence.

Quand le site web est pertinent à une requête de recherche, alors les visiteurs restent plus longtemps sur le site. Et ça, Google aime ça.

5. La durée moyenne de session

Le temps qu’un visiteur reste sur ton site ou ta page va être pris en considération par Google, comme je viens de te l’expliquer.

Pour un blogue, c’est normal que la durée moyenne de session ne soit pas très élevée, parce que tes visiteurs viennent lire un article et quittent.

C’est une donnée qui est disponible avec Google Analytics. Si un site n’a pas Analytics, c’est possible que Google puisse tracker cette donnée via son navigateur Google Chrome.

Les facteurs externes de référencement naturel

Tu te rappelles que les facteurs externes, ce sont des facteurs sur lesquels tu as un contrôle, mais qui ne sont pas contrôlables directement sur ton site web. Il y en a 3 principaux sur lesquels tu devrais te concentrer parce qu’ils vont grandement influencer ton rang.

1. Le taux de clic

La première position des résultats de recherche obtient un taux de clic de 31% (source).

Disons que ton site se classe en 5e position, mais qu’il obtient un taux de clic de 20% (ça devrait être 5% normalement). Google comprend qu’il répond à ce que les gens recherchent. Il est donc possible que Google lui donne un petit boost dans son ranking.

L’opposé est aussi vrai. Si le #1 obtient seulement 5% des clics et un taux de rebond de 99%, alors ça va sonner une alerte du côté de Google. Une alerte comme quoi le #1 sur cette requête de recherche ne devrait pas se retrouver là. Ils vont tranquillement le faire dégringoler de rang dans les résultats de recherche, jusqu’à ce qu’il sorte du top 10 (première page).

Ce qu’il faut en retenir, c’est que le contenu merdique arrive rarement au top et si jamais il y arrive, il n’y restera pas pour longtemps.

D’où l’importance de créer du contenu de qualité sur ton site.

2. Les backlinks

En français, un backlink c’est un « lien retour ». Mais je t’assure que si tu utilises cette expression, personne ne risque de comprendre de quoi tu parles.

Donc, pour le bien de tous, je vais continuer à utiliser le mot anglais backlink.

Mais c’est quoi ça, un backlink?

Si olivierlambert.com crée un lien vers latranchee.com, alors latranchee.com obtient un backlink.

Google voit ça comme un vote de plus pour latranchee.com.

Plus ton site obtient des votes de sources fiables, plus il a de la valeur à ses yeux. C’est l’un des facteurs les plus importants dans l’algorithme de Google.

Mais attention, l’autorité du domaine (Domain authority en anglais, DA) qui t’envoie un «vote» (un lien) compte pour beaucoup.

Si tu as beaucoup de liens, mais qu’ils proviennent tous de sites merdiques, alors ça ne vaudra pas grand-chose. Au contraire, Google peut même décider de te pénaliser.

La qualité prime sur la quantité, garde ça en tête.

Tu peux installer la MozBar (gratuit)pour connaitre le DA des sites rapidement: https://moz.com/products/pro/seo-toolbar

3. Les médias sociaux

Les médias sociaux ont une grande valeur aux yeux de Google.

Ceci étant dit, en créant des comptes sur ces médias sociaux, tu crées des backlinks vers ton site web. Ce qui lui donne une petite poussée dans le derrière côté ranking.

Quand on nous demande «Est-ce que mon entreprise devrait avoir une page sur LinkedIn», la réponse est: «Oui, et ce, même si tu ne l’animes pas. Simplement pour avoir le lien vers ton site web. Tu devrais te faire un compte sur tous les médias sociaux».

Ça ne fera pas des miracles, mais c’est ce qui peut faire une différence entre ton compétiteur et toi.

Conclusion

Dans cet article, je t’ai partagé tout ce que j’aurais aimé savoir quand j’ai lancé mon premier site web pour l’optimiser côté référencement naturel.

Je t’ai introduit Google Analytics, que je t’invite à installer sur ton site web si ce n’est pas déjà fait.

Ça va te permettre de prendre des décisions éclairées quant à ton marketing web.

Puis, je t’ai présenté 5 facteurs internes qui vont avoir un impact sur ton ranking Google:

  • Le contenu de qualité
  • Le temps de téléchargement
  • Les liens internes
  • Le taux de rebond
  • La durée moyenne de session

Pour terminé, je t’ai présenté les 3 facteurs externes sur lesquels tu devrais miser pour avoir des résultats côté référencement naturel:

  • Le taux de clic
  • Les backlinks
  • Les médias sociaux

As-tu mis en place des actions pour ton SEO? Lesquels ont apporté les meilleurs résultats? Je veux savoir en commentaire! 🙂

QUI EST Marie-Pierre Guignard?

Avec son bac et sa maitrise en marketing en poche, Marie-Pierre aide Olivier à l'organisation du futur empire! Elle était directrice communication-marketing d'une PME de la région de Québec, avant de se joindre à l'aventure d'Olivier Lambert. Elle apporte à l'équipe par son énergie positive et son esprit vif.

Abonnez-vous à Marie-Pierre

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

  1. Super article! Tellement de qualité que ça aurait pu être un lead magnet!

    Je vais créer un compte sur tous les réseaux sociaux que je n’utilise pas comme Twitter et LinkedIn pour avoir des back link supplémentaires.

  2. :heart_eyes: Merci ça m’encourage !!!

  3. Kimsays:

    Quelle belle lecture, merci de simplifier ce language SEO Marie Pierre :slight_smile:

  4. Bonjour, l’adresse du site est-ce qu’elle importe encore beaucoup ? Je veux dire si tu vend des cabanons (bunkie) et que l’adresse est wiserwood.com il me semble pas très bon. Il serait mieux avec une adresse wiserbunkie.com ???

  5. Salut @Tommy_Turcotte!

    Semble-t-il que ça importait dans le passé, mais plus maintenant.
    Il est même suggérer de les éviter, à moins que ce soit le nom de ta compagnie.
    La raison?
    Parce que les noms de domaine exactes sont souvent flaggués chez Google comme basse qualité, que ce soit vrai ou non. Ce qui peut pénaliser la personne qui a un nom de domaine exact, même si elle est en «règle».

    En résumé, ne pas choisir un nom de domaine exact pour son profit potentiel.

  6. Merci Marie-Pierre , excellente information. J’ai même décider de copier toutes les pages pour relire et avoir sous la main ce petit trésor d’information. Vous êtes sur la bonne voie pour conquérir le monde… :smiley:

  7. Je suis vraiment contente de lire ça Réjean! :slight_smile:

Poursuivez cette discussion sur forum.latranchee.com

Participants

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE