Cette page de vente a généré 617 944 $ grâce à ces 5 étapes

Tu le sais aussi bien que moi : quand on parle de page de vente sur le web, on est jamais précis.

On te parle de techniques, de tactiques copywriting, de storytelling …

Mais on ne te dit jamais COMMENT RÉDIGER UNE PAGE DE VENTE QUI VEND.

Aujourd’hui, j’aimerais remédier à ça.

Dis-moi … est-ce que ça te dirait de savoir comment on fait pour générer plus de 600 000 $ de revenus, rien qu’avec UNE page de vente ?

Si c’est le cas, tu es au bon endroit.

Dans cet article, je vais analyser pour toi une page de vente prouvée, qui a vendu pour des centaines de milliers de dollars.

Cette page de vente, c’est Ramit Sethi qui l’a rédigé. C’est un blogueur qui génère des dizaines de millions de dollars chaque année grâce à son site – et qui accessoirement a des énormes sourcils :

Il a un jour dit qu’un de ses lecteurs avait comparé ses sourcils à des « chenilles ». Ça m’a fait rire.

Bon alors, je ne sais pas si l’info sur les sourcils était importante. Mais ce qui est sûr, c’est que ce mec est trop fort.

Grâce à sa page de vente, Ramit a réalisé plus de 600 000 dollars en UN SEUL lancement (617 944 $ pour être exact).

Et ce que j’aime, c’est que ce lancement était hyper simple.

Je veux dire :

  • Pas d’affilié
  • Pas de promotion
  • Pas de pub facebook
  • Pas de webinaire

Bref : pas de bullshit.

Juste une belle page de vente bien rédigée, avec un bon copywriting …

3 petits emails envoyés à ses inscrits …

Et des ventes qui pleuvent à n’en plus savoir que faire.

Aujourd’hui, je vais te montrer l’envers du décor de cette page.

Pour que tu puisses comprendre comment une page de vente de haut de haut niveau marche, et pour que tu puisses ensuite augmenter TES propres ventes, sur TON propre site.

Alors non, je t’arrête tout de suite : tu ne vas pas faire million de chiffre d’affaires sur ton prochain lancement en lisant cet article. Il faut être réaliste.

En revanche …

Si je te montre comment un mec arrive à générer 617 944 $ rien qu’avec sa page de vente …

Réaliser un lancement sur ton site à hauteur de 15 000 / 20 000 $ (un chiffre assez bas en réalité) sera tout à fait possible.

Je vais te décortiquer cette page en 5 étapes simples.

Si ça t’intéresse et que tu veux en savoir plus, on commence tout de suite avec la première étape …

Première Étape : 

Rédiger un titre hypnotique 

On te l’a assez rabâché (et moi aussi) : ton titre est l’élément le plus important de ta page de vente.

Pourquoi ? Parce que si tu n’accroches pas l’attention de ton lecteur avec ton titre, tout ce que tu pourras écrire ensuite n’aura aucune importance.

Car ce ne sera jamais lu.

Ça, Ramit l’a bien compris. C’est pour ça qu’il a rédigé un titre béton, qui hypnotise son lecteur dès qu’il arrive sur sa page de vente.

Avant de te montrer comment il a fait, voici le contexte : il a rédigé cette page pour sa formation « How to Talk to Anybody ».

Soit littéralement : « Comment Parler à N’importe Qui ».

C’est une formation qui aide les gens qui ne sont pas très sociables à créer de meilleures relations, et à être plus à l’aise en public.

Bien. Maintenant que tu sais ça, voici le titre que Ramit a choisi pour sa page de vente :

 

I was tired of feeling awkward ». Autrement dit : « J’en avais marre de paraitre bizarre ».

Ce titre est un peu spécial : c’est ce qu’on appelle un titre « Verbatim ». 

C’est-à-dire que tu vas reprendre mot pour mot ce que disent tes prospects pour les afficher directement sur ta page de vente – en tant que titre.

Honnêtement ? Cette forme de titre est difficile à utiliser. Je te la déconseille.

Mais s’il y a une phrase qui revient constamment dans la bouche de tes prospects, alors fonce.

Par exemple, si tu es dans la thématique de la perte de poids et que tous tes prospects disent : « Je veux perdre mon ventre »

Alors n’hésite pas. Écris en gros « Je veux perdre mon ventre » sur ta page de vente. Là …

  • Tous tes lecteurs vont se reconnaitre
  • Ça va leur faire « TILT »
  • Et ils vont se précipiter pour lire la suite de ce que tu as écrit

Parmi les prospects de Ramit, un grand nombre devait se dire intérieurement » Putain, j’en ai marre de paraitre bizarre ».

C’est pour ça qu’il a remis mot pour mot cette phrase sur sa page de vente. Car ça fait sens.

Mais si tu n’as pas de phrase choc que tout le monde répète parmi tes prospects ?

C’est simple : tu t’en tiens à la formule classique de titre « Bénéfices ».

Deux étapes pour que ça marche :

  1. Tu dis à ton prospect ce qu’il veut entendre …
  2. Et c’est tout.

Une seule étape en fait 😉

C’est ce que fait Ramit en continuant avec son sous-titre (qui est un peu son vrai titre au final).

Regarde : 

Dans ce sous-titre « Bénéfice », il s’adresse directement aux désirs les plus profonds de ses prospects :

« Et si vous pouviez parler à n’importe qui n’importe où, en utilisant le pouvoir du langage corporel pour créer une connexion instantanée ? »

En lisant ça, ses prospects se disent : « Oui, c’est exactement ce que je veux ! ». Et c’est pour ça que cette formule est aussi puissante.

Honnêtement, c’est la formule de titre la plus simple à utiliser … mais c’est aussi la plus efficace.

Si tu veux être SÛR d’avoir un titre qui marche, c’est celle que je te recommande.

Personnellement, je l’utilise dans 98% des cas où je dois rédiger une page de vente.

Par exemple, ici sur la page de mon client Laurent que j’ai fait passer de 2500€ à 4000€ par mois – rien qu’en changeant sa page de vente :

 

Tu vois ?

Je m’adresse directement aux désirs de mes prospects (NDLR : des hommes qui veulent perdre du poids) :

  • Je leur parle de perdre du poids
  • De retrouver confiance en eux
  • De virilité
  • Et de plaire à nouveau aux femmes

Bref : tout ce qu’ils désirent plus que tout au monde.

Alors forcément, quand ils lisent ça, ils se sentent concernés. Et ils lisent ensuite tout le reste de la page.

Si tu veux en savoir plus sur la façon de rédiger un titre hypnotique qui stoppera tes prospects dès qu’ils le liront, j’ai un cadeau pour toi à la fin de cet article (je te donne la méthode exacte en 3 étapes pour écrire un titre pareil dans ce cadeau).

Mais pour l’instant, voici la deuxième étape qui a permis à Ramit de générer plus de 600 000 $ rien qu’avec sa page de vente …

Deuxième Étape :

Rédiger une introduction qui harponne le lecteur

Quand on vend son produit (ou son service) sur le web, on a tellement envie de le vendre qu’on a tendance à en parler le plus vite possible dans sa page de vente.

Mais tu sais quoi ? C’est une grave erreur.

En faisant ça, tu loupes une tonne de ventes. Et je vais te dire pourquoi :

En parlant directement de ton produit, tu ne laisses pas le temps à ton lecteur de désirer ton produit.

Ce qu’il faut faire avant de parler de ton produit donc, c’est DONNER ENVIE à ton prospect de posséder ton produit.

Et pour ça, il n’y a pas 36 solutions : il faut créer une connexion émotionnelle.

C’est pour ça que les meilleurs copywriters de ce monde recommandent de passer 80% du temps sur la première partie de notre page de vente – sans même parler de notre produit. Pour avoir le temps de créer une connexion émotionnelle.

C’est même ce que m’a personnellement conseillé Ramit (oui oui, le gars dont on est en train de parler).

Il n’y a pas si longtemps, je l’ai contacté pour lui demander ce qui était (selon lui) la chose la plus importante en copywriting.

Voici sa réponse (je te la donne en mille) :

Le screen est assez petit, alors je te traduis :

« Tu dois passer 80% de ton temps sur la première partie de te page de vente. Ne parle pas du produit : parle du lecteur. Créé une connexion émotionnelle. »

Parler des frustrations les plus profondes de ton prospect …

De ses désirs les plus brûlants …

C’est ÇA le vrai secret d’une page de vente réussie. Car une fois que tu auras fini de faire ça dans ton intro, ton prospect n’aura plus qu’une seule envie :

Sortir sa carte bleue le plus vite possible de son portefeuille, pour acheter ce que tu lui proposes. 

Ramit applique ses conseils sur sa propre page de vente. Regarde : voici comment il s’y prend pour rédiger son introduction …

1) Il se concentre sur les frustrations et les peines de son prospect 

C’est ce que j’appelle « Remuer le couteau dans la plaie ». 

Ici, Ramit va parler des situations gênantes que ses prospects peuvent ressentir lorsqu’ils essayent de parler à d’autres personnes, ou lorsqu’ils n’arrivent pas à être sociables.

Et il le fait de façon précise.

Le but, c’est que ses prospects se disent « Oui, c’est exactement ça, c’est tout moi ! » :

Traduction :

  • Aller à un événement rempli de personnes intéressantes, puis rester dans le coin et checker mes emails pendant 20 minutes
  • Aller voir 2 personnes qui parlent, rester là debout, de façon un peu bizarre, en attendant qu’ils me joignent à la conversation. Tout ça pour qu’ils continuent à parler entre eux … que j’attende … et que je finisse par m’en aller.
  • Quand je commence à parler dans un meeting, que je croise le regard de quelqu’un, et que je vois dans ses yeux qu’il se dit « Oh non, pas encore lui » (c’est ce qui arrive quand vous avez une réputation de mec qui ne s’arrête jamais de parler !)

Tu vois ?

Ramit raconte des scènes de vies réelles, qui touchent ses prospects.

Quand ils lisent ça, ils peuvent s’identifier à ce qu’il raconte, car ils ont EUX AUSSI vécu ces situations gênantes. Et du coup, ils accordent leur confiance à Ramit :

  • Ils voient il est passé par les mêmes épreuves qu’eux …
  • Qu’il a connu les mêmes angoisses …
  • Les mêmes doutes …

Et c’est précisément LÀ que Ramit commence sa transition, en s’adressant cette fois-ci aux désirs de ses prospects …

2) Il se concentre sur les désirs et les rêves de ses prospects  

Cette fois-ci, Ramit fait tout l’inverse de la partie précédente.

Il applique ce que j’appelle la technique « Peindre le rêve ».

C’est à dire qu’après avoir montré à son lecteur que lui aussi il a connu des situations gênantes …

Il va montrer qu’il a changé.

Et il va parler de quelque chose que chacun de ses prospects aimerait expérimenter : passer sur une chaine de télé nationale.

Voici l’histoire :

Traduction  :

Mais ça n’a pas à être comme ça.

Après avoir étudié et testé mes compétences sociales pendant des années, j’ai identifié les principales croyances qui me bloquaient …

Et j’ai vu que quelques « clés » suffisaient à changer complètement ma façon de parler avec les gens que je connaissais ET que je venais à peine de rencontrer.

Et petit à petit, j’ai réussi à devenir plus sociable et à parler en public – jusqu’à carrément être invité sur une chaine nationale de télé.

Une chaine nationale de télé !

Imagine que tu sois la cible de Ramit.

Tu es timide, tu n’arrives pas à aller avec les autres, et encore moins à parler en public.

Bien.

Maintenant, imagine que tu découvres que Ramit a AUSSI eu les mêmes blocages que toi. Que LUI AUSSI il a galéré.

C’est bon ? Ok.

Maintenant, imagine que ce même Ramit te dise que tu peux être plus confiant et sociable …

Qu’il existe une autre alternative …

Et que cette autre alternative lui a carrément permis de passer sur une chaine de télé nationale …

Tu serais comme un fou, pas vrai ?

Je veux dire, un ancien timide qui ne peut pas placer 3 mots sans bégayer et qui passe désormais sur TF1 …

C’est génial, non ?

C’est pour ça que Ramit passe 80% de son temps sur son introduction.

Car une fois qu’il a réussi à créer cette connexion émotionnelle, son prospect n’a qu’une seule envie :

Découvrir la solution qui lui a permis à Ramit de passer de « grand timide » à « mec sociable qui parle aux heures de grande écoute ».

Et c’est exactement à ce moment que Ramit décide d’introduire son offre …

Troisième Étape :

Présenter son offre de manière sexy

Pour générer un max de ventes avec ta page, c’est simple : tu dois présenter ton offre ton prospect comme LA solution ultime.

Celle qui va lui permettre de résoudre tous ses problèmes.

Celle qui va lui permettre d’atteindre tous ses objectifs.

C’est exactement de cette façon que Ramit présente la sienne sur sa page :

Traduction:

Comment parler à n’importe qui 

L’art et la science de pouvoir parler à n’importe qui, n’importe où, n’importe quand … même si vous n’êtes pas naturellement sociable 

BOUM.

Dès les premières phrases, si tu es la cible de Ramit, tu as envie d’acheter la formation.

Et il ne s’arrête pas là !

Il va continuer de te donner envie d’acheter en te disant d’abord pour qui n’est PAS faite sa formation :

Traduction :

« How to Talk to Anybody » n’est PAS pas faite pour toi si …

  • Tu cherches un moyen magique de transformer instantanément tes compétences sociales
  • Tu cherches juste lire et non à appliquer le matériel. Si c’est ton cas, va-t’en s’il te plait.
  • Tu ne peux pas t’engager à passer au moins 1-2 heures par semaine à améliorer tes compétences sociales

C’est  très malin. En faisant ça, Ramit fait fuir tous les mauvais clients qui auraient été mauvais pour lui et qui l’aurait fait chier.

Et surtout : il montre que sa formation n’est PAS faite pour tout le monde.

C’est réservé à « une petite élite ». Ça la rend plus crédible, plus désirable, donc plus de vente.

Car tu connais le dicton :

Ce qui est rare attire.

Smart move Ramit.

Il s’adresse ensuite à ses bons clients, en disant cette fois-ci pour qui sa formation EST faite :

Traduction :

« How to Talk to Anybody » EST faite pour toi si …

  • Tu es prêt à essayer de nouvelles choses et à échouer quelques fois avant de trouver ton propre style de conversation authentique
  • Tu en as marre des « conseils conventionnels » à propos des interactions sociales qui ne marchent jamais (et que tu es prêt à rencontrer des personnes intéressantes)
  • Tu es prêt à investir au moins 10 minutes par jour pour améliorer des compétences sociales

Après avoir lu ça, si tu fais partie de la cible, tu as ENVIE de posséder la formation. Tu es à deux doigts de l’acheter.

Et ça, Ramit le sait.

C’est pour ça qu’il te donne le coup de grâce en piquant ta curiosité au vif, grâce à ses bullet points.

Il va te dire exactement ce que tu veux entendre …

Te montrer exactement ce que tu veux vivre …

Et donc te faire saliver comme jamais sur sa formation.

Voici …

Traduction :

En moins de 30 jours, vous allez apprendre …

  • Comment rendre vos conversations plus funs et engageantes 
  • Des moyens naturels pour arrêter d’être « bizarre » lorsque vous engagez de nouvelles conversations
  • Ma « Technique SETHI » pour systématiquement améliorer votre langage corporel et multiplier par 10 l’impact de votre message … sans changer un seul mot

Avoue que si tu es la cible et que tu lis ça, c’est dur de résister à la pulsion de l’achat 😉

Malgré tout, il y a quelque chose qui peut te freiner et t’empêcher d’acheter …

Je parle de la peur.

Acheter une formation sur Internet, ça fait peur. Tu achètes quelque chose de dématérialisé … à quelqu’un que tu ne connais pas … bref : c’est pas le top.

C’est pour ça que juste après avoir présenté ton offre, tu veux rassurer ton prospect.

Et tu t’en doutes : c’est exactement ce que Ramit fait sur sa page.

Quatrième Étape :

Rassurer le prospect

Pour cette étape, tu veux rassurer ton prospect. Lui montrer qu’il n’y a aucune arnaque, et que tu es une personne crédible.

Mais comment faire ça ? Eh bien c’est simple : que ce soit une page de vente à 600K dollars ou pas, il existe 3 étapes précises que tu peux mettre en place pour rassurer ton prospect.

Les voici …

1) Une garantie 

Évidemment.

Garantir ton produit va jouer un très (très) grand rôle dans le fait de rassurer ton lecteur.

Ramit garantit ici sa formation sur une durée de 60 jours :

Et là où il est fort, c’est qu’il est authentique.

Il ne se contente pas de dire : « Cette formation est garantie 60 jours, 100% satisfait ou remboursé ».

Non. Il dit :

« Testez le cours en entier. Si vous ne l’ADOREZ pas, j’insiste pour que vous me demandiez un remboursement intégral. Je payerai moi-même les frais bancaires de remboursement. »

Tu vois ?

Ça veut dire la même chose, mais c’est différent. L’ambiance est plus rassurante.

Je te conseille de faire ça sur ta page de vente, quitte à passer un peu de temps sur ta garantie.

Dieu sait que c’est un élément qui peut avoir un bel impact sur tes ventes (je l’ai vu de nombreuses fois avec mes propres clients).

2) Des témoignages

À ton avis …

Qu’est-ce qui peut plus rassurer ton prospect que de voir d’autres personnes COMME LUI atteindre l’objectif QU’IL VEUT ATTEINDRE – grâce à ton produit ?

Eh bien rien, justement. 

C’est pour ça que tu dois mettre le plus de témoignages possible sur ta page de vente. Ramit blinde la sienne de témoignages en tout genre :

Un témoignage qui dit : « Je suis moins intimidé par les gens maintenant »

Un autre qui dit : « J’ai arrêté de parler sans arrêt, et j’écoute bien plus les autres désormais. »

Il y en a des dizaines comme ça. Et si tu commences déjà à te dire « Oui mais moi j’ai pas de témoignages … », pas d’excuses !

Je te livre dans cet article 3 méthodes précises pour en récupérer une montagne.

On dit merci qui ? (pas d’esprit mal placé je vous prie …)

3) La F.A.Q

Dernier élément pour rassurer au maximum ton prospect : la F.A.Q.

(Pour ceux qui habiteraient dans une grotte : F.A.Q = Foire Aux Questions)

Le principe est simplissime :

  1. Tu prends les questions qu’on te pose le plus souvent à propos de ton produit (ou de ton service) …
  2. Et tu y réponds, noir sur blanc.

Un peu comme Ramit (alala, quel élève parfait ce Ramit) :

Il répond à une dizaine de questions comme ça, de façon précise et honnête.

Faire une F.A.Q est le meilleur moyen de que je connaisse pour dissiper les doutes et les angoisses de tes prospects.

Je t’invite vivement à en faire une sur ta page de vente.

BIEN.

À ce stade de ta page de vente, tu es déjà un véritable monstre du copywriting :

  1. Tu as accroché l’attention de ton prospect avec ton titre …
  2. Tu lui as montré que tu le comprenais dans ton introduction …
  3. Tu lui as présenté ton offre …
  4. Tu l’as rassuré …

Il ne te reste plus qu’une seule chose à faire : conclure ta page de vente pour finir en beauté.

Pour ça, Ramit utilise une conclusion nommée la « Conclusion Binaire ». J’adore cette conclusion, et je dois dire que je l’utilise sur toutes les pages de vente que je rédige pour mes clients.

C’est rapide, efficace … et voici comment ça se présente :

Cinquième Étape :

Rédiger une conclusion binaire

Le principe est très simple :

  1. Tu montres à ton prospect ce que serait sa vie SANS ton produit …
  2. Tu montres à ton prospect ce que serait sa vie AVEC ton produit …

Tout simplement.

Regarde : voici comment Ramit utilise la conclusion binaire sur sa propre page de vente …

Traduction :

— — —

Ce weekend, quand tu seras dehors avec tes amis, est-ce qu’ils se pencheront pour écouter ce que tu auras à leur dire ?

Ou est-ce qu’ils lèveront les yeux au ciel quand tu commenceras à raconter ton histoire ?

Est-ce que tu iras parler à cette fille qui est assise au bar ?

Ou est-ce que tu trouveras une excuse et tu passeras devant elle sans rien faire (encore une fois) ?

Ce soir, tu peux choisir d’avoir de meilleures conversations, plus significatives, et avec n’importe qui.

Ou alors, tu peux continuer à faire ce que tu fais depuis.

Qu’est-ce que tu choisis ?

— — —

J’adore cette conclusion, car elle est simple à faire, et elle marche à tous les coups.

Si tu ne sais pas comment finir ta page de vente, arrête de te prendre la tête : montre à ton prospect ce que serait sa vie SANS ton produit, puis montre-lui le changement AVEC ton produit.

Tu me remercieras plus tard pour les ventes supplémentaires.

Ces 5 étapes vont te rapporter des milliers d’euros (ou de dollars)

Peu importe que tu sois au Québec, en France, ou n’importe où ailleurs :

Du moment que tu les appliques, ces 5 étapes vont te rapporter des milliers d’euros / dollars.

Je n’invente rien : cela fait 3 ans que je suis copywriter professionnel, 3 ans que je les utilise.

Si j’ai pu faire gagner des dizaines (voire des centaines) de milliers d’euros à mes clients, c’est grâce à ces 5 étapes.

Si je peux vivre aujourd’hui de mon activité de copywriter et être mon propre patron, c’est grâce à ces 5 étapes.

Si je peux voyager n’importe où dans le monde sur un coup de tête, c’est grâce à ces 5 étapes.

Maintenant, c’est à TOI de transformer ton business et d’augmenter tes ventes grâce à ces 5 étapes.

Ramit a pu générer plus de 600 000 $ en les utilisant. C’est énorme.

Mais tu sais quoi ?

C’est justement TROP énorme. Si tu es comme moi, 600K dollars, ça ne te parle pas.

C’est trop gros, trop éloigné …

Peut-être que tu aimerais voir quelque chose de plus concret, de plus réel.

Si c’est le cas, j’ai exactement ce qu’il te faut.

J’ai récemment fait passer un de mes clients de 2500 à 4000€ par mois, rien qu’en changeant sa page de vente.

Et tu t’en doutes bien : si j’ai réussi à faire ça, c’est grâce à ces 5 étapes.

Je te montre exactement comment j’ai fait ça dans mon nouveau guide :

La Structure En 5 Étapes Pour Rédiger Une Page De Vente QUI VEND

C’est gratuit, ça prend 2min à télécharger, et je te montre étape par étape comment j’ai fait passer mon client Laurent de 2500 à 4000€ par mois dedans.

Avec l’article que tu viens de lire et ce guide en supplément, le copywriting et les pages de vente n’auront plus aucun secret pour toi.

Et réaliser un lancement à 15 000, 20 000, voire 50 000 dollars sera tout à fait réalisable.

Le lien pour télécharger le guide est ici.

J’espère qu’il te plaira,

– Théo, Le Copywriter

QUI EST Théo Rossi?

Eh bien je vais y répondre moi-même, sans faire genre que quelqu'un d'autre parle à ma place. Je suis copywriter professionnel depuis 3 ans, et depuis 3 ans, j'ai augmenté les ventes de dizaines de clients, dans des dizaines de thématiques différentes. Aujourd'hui, j'apprends aux blogueurs et web-entrepreneurs comme TOI à augmenter LEURS propres ventes. Où ça ? Sur mon nouveau site : "Le Copywriter".

Abonnez-vous à Théo

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

  1. J’adore l’article, je m’y retrouve parfaitement.

    J’étais exactement ce genre de personne hyper timide et qui n’osait pas aller vers les autres et à un moment j’ai eu ce déclic grâce à une vidéo sur le sujet et une traversée du canada sans réseau :slight_smile: J’ai pu beaucoup réfléchir et j’ai réalisé ce que je voulais vraiment et que je n’avais jamais osé faire en 10 ans. Aller voir cette fille et lui dire face à face que je voulais être avec elle ^^

    Et bien, je dois dire que ce genre d’article c’est exactement ce que je recommande, car sinon on passe à côté des plus belles choses que nous offre la vie, les rencontres. Car on ne sait jamais ce qu’une personne peut nous apporter et c’est vraiment dommage de passer à côté par un manque de confiance en soi. Au final, ça nous apporte souvent bien plus que ce qu’on avait espéré !

    Top ton article !

  2. Sensationnel, merci de nous avoir expliqué une redoutable technique du copywriting.
    C’est un plaisir de lire tes articles! :smiley::ok_hand:

  3. Faut dire qu’une page de vente sur la timidité, ca touche énormément de monde. Théo a décortiqué cette technique de façon limpide et simple. :+1:

  4. Merci pour cet article. J’aime l’idée que 80% du contenu ne soit pas à propos produit/service.

  5. Article très intéressant!
    Mais comme tous les articles sur ce sujet, c’est souvent utilisé pour des formations en ligne où le client a un réel besoin à combler. Dans mon cas, je fabrique des stylos. Il s’agit donc d’un produit et non d’une formation. Le client n’a pas un réel besoin car je vends un produit luxueux. Je dois donc lui créer un besoin.

  6. Le sujet l’article est bien évidemment les pages de vente et le copywriting, mais c’est vrai que si je peux aussi faire prendre conscience aux gens que la vie est courte et qu’il faut “Osez oser”, alors c’est top.

    Merci pour ton témoignage Romain :wink:

  7. Merci pour ton commentaire Charles :slight_smile:

  8. Yes, ça change tout. Moins vendeur, plus authentique, et plus efficace. Que du bénéf :stuck_out_tongue:

  9. Et il (Ramit) a utilisé cette structure pour toutes ses autres pages de vente, que ce soit pour les finances personnelles ou le business ! C’est ça que je trouve formidable. Merci de ton commentaire Serge.

  10. Salut Mathieu,
    Alors oui, je comprends que ça doit un peu te souler de ne trouver que des infos sur les formations. Cet article ne s’applique peut-être pas 100% à toi, mais tu peux en tirer quelques leçons précieuses.

    Par exemple, le concept de l’empathie : pourquoi tes clients vont acheter ton stylo ? Tu peux leur parler du confort qu’ils auront à l’avoir entre les mains et de la belle calligraphie qu’ils vont pouvoir produire avec …

    Ou de la fierté qu’ils ressentiront lorsqu’ils l’auront entre les mains, avec leur nom ou celui de l’entreprise gravé dessus.

    Un côté très important pour toi aussi, c’est celui du storytelling : si ton produit est un produit de luxe, raconte une histoire autour. Raconte le procédé de fabrication, comment tu travailles le matériau, à la main, le tout avec amour et comme tu dis “depuis ta plus tendre enfance en suivant les traces de ton père”. Ce genre de discours est top.

    En espérant t’avoir aidé,
    Théo

  11. @Theorsi
    Merci des conseils! Je vais tenter cette avenue.
    Quel est votre site web déjà? Je vais aller le visionner de la maison car les sites .fr sont bloqués au bureau…

  12. liliasays:

    waw j’apprends de jour en jour.
    merci

  13. Article très intéressant! Merci! :ok_hand::grinning:

  14. Comme j’ai appris qu’il n’y avait pas de question idiot, j’ose la poser. Une page de vente ça veut dire quoi?

    Je suis en train de développer un site web avec une section membre. Ce n’est pas de la formation, simplement des cartes virtuelles d’artistes. Alors je ne sais pas si une page de vente c’est carrément le site internet ou si c’est un mailchimp ou une publicité facebook?

    Si vous avez des exemples de pages de vente qui montre ce qu’est une page de vente.
    Et dans mon cas, qu’elle est la façon de faire une page de vente car sur mon site, j’ai pas la place pour écrire tout ce que l’article d’écris.

    Merci

  15. Simplement une page qu’on optimise pour la vente d’un produit ou service. Exemple: https://www.latranchee.com/formation/facebook-marketing

    C’est important d’optimiser ses pages parce que ça fait toute la différence au niveau de la conversion! $$$$

  16. Waouh! merci pour cet article je vais mettre tes conseils en pratique directement pour ma page de téléchargement de produit gratuit et cela me donne envie de transformer mes page de service en page de vente pour valoriser ce que je fais.

    J’ai fais un essaie au brouillon et cela m’a permis de voir fortifier mon positionnement surtout des bénéfices et ce que je vais résoudre avec mon e-boock chez mes lecteurs.
    La tranchée c’est trop géniale.

    Mon défi suivant sera de faire la rédaction d’articles pertinentes pour mon blog comme tous ceux qui écrivent sur la tranchée.
    Merci à toi Olivier!

  17. J’ai apprécié cet article qui donne une structure à essayer pour faire une page de vente et la faire cartonner! Je vais modifier la mienne selon cette technique et je verrai les résultats! Merci!

  18. Merci pour cet article fors intéressant!

    Je vais me servir de cette stratégie pour lancer et vendre ma formation web!

    Avec quel système je construie cette page de vente…j utilise quel programme…

    Merci

  19. Comme je suis un être tout ce qu’il y a de plus lent au niveau des réponses (ptn Théo …), merci d’avoir répondu à ma place Olivier, haha !

  20. Cool ! Pour la créer tu n’as besoin de rien, tu peux simplement rédiger dans ton interface Wordpress et faire toi-même les petites retouches au niveau du design en mettant titres, sous titres, gras, images, etc …

    Après, si tu veux un beau template où tu n’as plus qu’à réécrire par-dessus, je te conseille Thrive Landing Page.

    C’est environ 70$ dans mes souvenirs, mais c’est vraiment top, et si tu es sérieuse à propos de ton business (que tu comptes vraiment généré de l’argent etc avec), c’est un investissement à ne pas réfléchir.

  21. Top ! N’hésite pas à me tenir au courant de l’évolution (ou même si tu veux un coup de pouce, je suis là)

  22. Super Jasmine, content que cet article t’aies aidé à y voir plus clair. Tu m’as l’air bien partie :wink:

  23. Super concret et pertinent. Mille mercis :slight_smile:

  24. Oui, j’ai aimé cet article. Ça aide à ne pas perdre de vue l’objectif et à placer les bons mots au bon moment sans trop en dire d’un coup. Merci pour ce partage d’information.

  25. Wow! Un bel article. J’adore lire ces histoires inspirées de la vie des gens qui sont tellement imagées qu’on les vit en temps réelle et nous font tantôt sentir aussi mal que si on les revivait ou encore ressentir cet empressement d’obtenir ce dont on aspire. Merci!

  26. Tu viens de décrire en 3 lignes ce que certains mettent 3 ans à comprendre avant de vraiment réussir à augmenter leurs ventes. Félicitations Andreanne, rédiger ce genre d’histoire est l’essence même du copywriting qui marche.

    Merci pour ton message :wink:

  27. Merci super résumé!!! Efficace et pertinent bravo

  28. Article super intéressant c’est vrai! Sauf que… il y a tellement d’infos contradictoires un peu partout. Pour faire court, j’ai monté ma page de vente en ayant en tête qu’aujourd’hui la personne moyenne passe 8 secondes sur ta page. Tu as donc huit petites secondes pour l’accrocher. Donc moi dans ma tête ça a sonné « va à l’essentiel et au plus vite ».

    Mais là, on dit de prendre notre temps en faisant de longues mises en contextes pour que la personne s’y reconnaisse… en 8 secondes? Hmmm

  29. Merci Caroline :slight_smile:

  30. C’est le rôle de ton titre d’accrocher rapidement l’attention de ton lecteur. Une fois que tu as son attention, tu lui montres qu’il est au bon endroit en lui parlant de ses désirs et de ses frustrations … et comme il se reconnait dans ce que tu écris … il continue de lire.

    Là il arrive à la description de ton produit, et si tu fais les choses bien, il aura envie de l’acheter.

    Plus mucho importante : il faut bien faire la différence entre les pages de ventes de nos jours et à l’ancienne. Les pages de vente old school américaines qu’on publiait dans les journaux n’avaient pas le droit à l’erreur et devaient capter l’attention très vite, c’est vrai.

    Aujourd’hui, le web a tout changé. Lorsque quelqu’un arrive sur ta page de vente, ce n’est pas une personne lambda comme ça que tu dois convaincre tout de suite.

    Si tu as fais les choses comme il faut, c’est un lecteur qui s’est inscrit à ton blog, qui a lu ton guide gratuit, qu’il a aimé, et qui a reçu de la valeur et des emails de ta part bien avant que tu lui proposes ton produit. Et ça, ça change tout :wink:

  31. Article super intéressant et formateur, merci beaucoup pour ce contenu de qualité!

  32. Merci beaucoup pour ce partage très inspirant!!! À voir absolument!!!

  33. Merci beaucoup pour ce super article ! Je vais tenter de mettre ça en application pour ma page de capture !

  34. Ah bien crime, j’ai déjà survolé vite cette article et la je viens de prendre un moment pour la lire en intégralité et mdr que je l’ai juste lu de façon hyper soft c’est fluide et ça passe comme vla de même. La seule chose c’est j’aurais peut-être du prendre des notes :bookmark: Hahaha c’est quand même important je trouves ça brillant cette article et ça ma tellement fais rire par moment … Ça peut juste être grandement utile :heavy_check_mark:

  35. Si c’est juste une page pour récupérer des adresses email, ça peut te donner quelques pistes, mais il faut faire gaffe à ne pas faire trop long quand même. Ça doit être assez direct. Je vais publier un article prochainement sur le sujet ici, donc ça devrait t’intéresser :wink:

  36. Hahah ben dis-donc, là j’ai un vrai de vrai commentaire québécois. Perso je trouve ça génial - j’adore. Content que l’article t’aies plu Marie-Claude :wink:

  37. @Theorsi ma te suivre dans tes autres articles ou question que tu posera hihi :face_with_hand_over_mouth: Une réponse québécoise et spontané :smirk:

  38. Super article, du vrai bon contenu comme j’en avais besoin. Ma page de vente est grace a toi bien struture avec son contenu presque fini. Plus cas, peaufiner et mettre en forme!

    Merci encore.

  39. Une question : Est ce que tu penses que c’est mieux de prendre un ton narratif quand on décrit les problèmes des gens (ça fait une petite histoire assez drôle mais peut-être un peu exagérée) ou de faire des points (un peu plus barbant mais plus concis?)

  40. Woaw! je viens de comprendre pourquoi sur certaines pages de vente je n’ai pas pu faire autrement que de sortir ma CB ! - Elle avait cette structure.

    Il me reste néanmoins une question pour ma prochaine (et première) page de vente.

    Lorsque l’on vend pour la première fois, un premier produit et que l’on a encore aucun client et donc aucun témoignage, que conseilles-tu pour apporter de la crédibilité à la place des témoignages ?

  41. Hey Joachim, cool, j’espère que tu vas avoir des résultats ! N’hésite pas à me tenir au courant (tu peux m’envoyer un mail).

    Sinon pour ce qui est de ta question : définitivement l’histoire. Comme j’ai dit récemment : décrire les problèmes et les désirs de ton audience sur ta page de vente, c’est bien.

    Les incorporer dans une histoire émotionnelle où tes prospects pourront vraiment se retrouver dedans, c’est le mieux.

    Après faut juste faire attention à pas en faire comme tu dis et à veiller que tes prospects se retrouvent bien dans ce que tu dis.

  42. Le meilleur conseil que je peux te donner Frederic, c’est de faire un « beta-test ». C’est à dire que tu offres ton produit en exclusivité à un petit groupe de personnes (genre 10/15), à un prix cassé (plus bas que le prix de lancement officiel en tout cas), et à une condition :

    Que les gens qui te rejoignent s’engagent à tester ton produit et à te faire un retour dessus.

    Résultat : non seulement tu vois si ton produit marche et se vend … mais tu as en plus des témoignages de qualité à mettre sur ta page de vente lors de ton lancement officiel au grand public ensuite ! (c’était d’ailleurs le sujet du mail que j’ai envoyé aujourd’hui à ma liste :wink:

  43. Excellent !
    Merci pour cette réponse bien utile, je comprends le concept.
    Et j’ai lu ton mail d’aujourd’hui, c’est pas mal ton idée !

  44. Wow!!

    Vraiment très belle article. Juste une question pour un maudit unilingue franco comme moi.
    Il n’y a pas un livre en français de cela? Un peu comme T.Harv Eker qui as ses livre traduit en français?
    Merci pour l’info. :slight_smile:

Poursuivez cette discussion sur https://forum.latranchee.com

Participants

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE