3 leçons apprises après avoir généré plus de 33 000 euros en ligne

J’ai menti.

Je suis désolé de te dire ça, mais je n’ai pas généré 33 000€ de revenus en ligne : j’en ai généré 150 000. 

Minimum.

Alors oui, je sais : on part sur de mauvaises bases.

Tu viens à peine de lire une phrase de l’article que je t’annonce déjà que je t’ai menti.

Mais tu sais quoi ? Si je l’ai fait, c’est pour ton bien. 

Et je vais t’expliquer pourquoi …

Comment j’ai généré plus de 150 000 euros en 3 ans

Cela fait maintenant trois ans que je suis copywriter professionnel.

C’est-à-dire que depuis trois ans, j’aide les blogueurs et les web-entrepreneurs à augmenter leurs ventes. En réécrivant leurs pages de vente et leurs emails.

La dernière fois, je devais finir un gros projet pour un client. Du coup, j’ai fait ce que tout le monde aurait fait : j’ai regardé des vidéos de chat sur Youtube.

Après avoir épuisé à peu près toutes les vidéos marrantes sur le sujet, j’ai cherché un autre moyen de procrastiner.

C’est là que je me suis dit : 

« Tiens, combien d’argent j’ai généré depuis que je suis copywriter ? »

Aussi tôt dit, aussitôt fait. Je me suis plongé dans mes chiffres, et j’ai tout retourné.  Ça a du bien me prendre deux heures, mais j’ai pu avoir une estimation précise au final.

Résultat ? 33 000€.

 En 3 ans, j’ai généré 33 000€ de ventes pour mes clients.

Mais tu sais quoi ? En réalité, ce chiffre est bien plus gros. Quand j’ai compté mes ventes, je n’ai compté les ventes réalisées qu’UNE SEULE FOIS.

Par exemple, il y a un an, j’ai aidé un client à passer de 2500 à 4000€ par mois – rien qu’en changeant sa page de vente.

Lorsque j’ai fait mes comptes, j’aurai donc pu faire 4000€ x 12 mois = 48 000€. 

Rien qu’avec ce client, j’aurais pu te dire que j’avais généré 48 000€ de vente. Bim.

Mais je ne l’ai pas fais. 

À la place, je n’ai compté 4000€ qu’une seule fois. Et même si j’aurais pu t’annoncer un chiffre 4, 5, voire 10 fois supérieur, j’ai préféré te dire que je n’avais généré « que » 33 000€.

Et tu sais quoi ? Si je l’ai fais, c’est pour une raison toute simple : j’avais peur de te faire peur.

C’est vrai quoi ! Imagine que je te dise que j’ai gagné 150 000€ en 3 ans … t’aurais trouvé ça un peu gros, non ?

Perso, je sais que quand j’en étais au stade de mon premier blog … que je galérais à générer ne serait-ce que 500€ par mois … jamais je n’y aurais cru.

Mais aujourd’hui, les choses sont différentes. Je sais qu’il est possible de générer de telles sommes sur le web.

Et aujourd’hui, je peux te le dire : TOI AUSSI, tu peux largement y arriver.

Alors NON, tu ne vas pas générer des centaines de milliers d’euros du jour au lendemain.

NON, peut-être que tu ne gagneras pas 4000€ par mois d’un coup comme mon client.

Mais ce qui est sûr, c’est que tu peux réussir à toucher un joli salaire grâce aux ventes ton site.

Tu peux générer des milliers d’euros, qui tombent de façon constante – mois après mois, année après année.

Tout ce qu’il te faut, c’est connaitre les bons trucs.

Les 3 leçons qui vont tripler tes ventes

Après trois ans passés à faire ce métier et à augmenter les ventes de dizaines de clients, j’ai appris un tas de choses.

Mais au final, ce qui m’a permis de générer des dizaines de milliers d’euros, pour mes clients et pour moi-même, ce sont trois leçons.

3 leçons précises, que j’applique aujourd’hui systématiquement dans mon métier.

Alors je sais : tu n’es pas copywriter. Tu t’en fous de rédiger des tas de pages de vente et d’emails.

Mais si tu veux augmenter les ventes de ton site et commencer à générer du vrai cash en ligne, ces leçons vont t’être fort utiles.

Et je pense que tu vas bien les apprécier.

Aujourd’hui, je te les partage tout avec toi dans cet article. Les trois complètes.

Voici la première d’entre elles …

Leçon n°1 : 

On n’écrit pas un seul mot avant d’avoir parlé à de vrais humains

Lorsque j’ai commencé en tant que copywriter, je voulais augmenter les ventes de mes clients le plus vite possible.

Je me mettais au boulot, et je rédigeais ma page de vente et mes emails en moins des deux.

Problème ? Les ventes de mes clients ne décollaient pas.

Comme j’étais trop impatient, je ne prenais pas le temps de bien comprendre leur prospect. De bien comprendre à qui je vendais. Et forcément, les ventes n’étaient pas à la hauteur.  

Aujourd’hui, je prends l’approche opposée.

Je passe du temps à comprendre les prospects de mes clients, et je n’écris plus un seul mot de copy avant de savoir exactement ce qui se passe dans leur tête.

Je pose des questions, je demande des sondages … j’appelle même leurs propres clients directement au téléphone parfois !

Tout cela me permet de les connaitre sur le bout des doigts, et une fois que je dois rédiger pour vendre, je sais exactement quoi dire.

Tiens par exemple : je t’ai parlé plus haut de mon client Laurent que j’ai fait passer de 2500€ à 4000€ par mois.

Eh bien pour faire ça, j’ai passé un temps fou à comprends ses prospects.

Regarde : Laurent vend un régime pour les hommes qui souhaitent perdre du poids.

Avant de m’attaquer à sa page de vente, j’ai passé un temps fou à écouter ses prospects.

Au final, j’ai pu voir que les obsessions qui revenaient sans cesse étaient : 

  • « Je me sens mal dans ma peau »
  • « J’aimerais pouvoir plaire aux femmes de nouveau ».
  • « Quand je me compare aux autres hommes, j’ai l’impression de perdre ma virilité »

Une fois que j’ai eu ces informations, je n’avais plus qu’une seule chose à faire : jouer au perroquet et répéter les choses.

C’est exactement ce que j’ai fait. Voici le titre final de la page de vente :

À ton avis, qu’est-ce qu’il s’est passé quand le prospect a lu ces mots ?

Exactement : il s’est senti concerné.

Il s’est dit « Wow, c’est exactement moi. »

Et ça, c’est typiquement l’effet que tu veux provoquer chez ton lecteur lorsqu’il lit ta page de vente et tes emails (et même tes articles).

Car si ton lecteur voit que tu connais aussi bien que lui ses désirs et ses frustrations, il va se sentir en sécurité. Compris.

Et il va dévorer ta page de vente (et accessoirement acheter ton produit).

C’est comme ça que j’ai fait passer mon client de 2500€ à 4000€ par mois :

Et c’est notamment comme ça qu’Olivier génère aujourd’hui 1000$ par semaine avec son entreprise de couvartes (wow, ça y’est, je me mets à parler comme un vrai québécois dis donc) :

Parce qu’à ton avis … au-delà du fait que ses couvertures soient super confortables et bien chaudes … comment Olivier arrive-t-il à générer 1000$ par jour ?

Je vais te le dire : parce qu’il a passé du temps à comprendre ses prospects.

Comprendre ton prospect est la base pour bien vendre.

Réponds aux questions qu’on te pose. Fais des sondages. Parle par email.

Tu peux même appeler directement tes prospects au téléphone.

En fait, tu fais ce que tu veux. Mais pour l’amour de Dieu : écoute tes prospects.

Fais ça, et tes ventes exploseront. Et encore plus si tu lies ce que je viens de te dire au prochain conseil …

Leçon n°2 : 

Passe 80% de ton temps à parler de ton lecteur 

Je te l’ai dit plus haut : quand j’ai commencé en tant que copywriter, je voulais faire des ventes le pus rapidement possible pour mes clients.

Alors naturellement, lorsque je rédigeais mes pages de vente, je parlais du produit ou service très tôt dans la page – en long et en large. 

Je pensais qu’en faisant ça, je réussirais à faire acheter leurs prospects.

Mais tu sais quoi ? Ce n’est pas du tout ce qui se passait. 

En fait, l’augmentation des ventes pour mes clients était très faible.

Et mes pages de ventes étaient nulles.

Jusqu’au jour …

Jusqu’au jour où j’ai appliqué un conseil que m’a donné l’un des meilleurs entrepreneurs (et accessoirement maitre en copywriting) de cette planète : Ramit Sethi.

Le genre de mec qui génère 5 millions d’euros en une seule semaine – rien qu’avec une page de vente et quelques emails.

Bref, voici ce qu’il m’a dit :

Traduction : 

« Tu dois passer 80% de ton temps sur la première partie de te page de vente. Ne parle pas du produit : parle du lecteur. Créé une connexion émotionnelle. »

J’ai appliqué ce conseil.

Et je vais te dire une chose : quand je l’ai appliqué, tout a changé pour moi.

Je suis passé de « copywriter qui augmente tristement les ventes de ses clients » à « copywriter le plus demandé de sa plateforme freelance, qui explose les ventes à chaque fois qu’il rédige un truc ».

Tout ça parce que désormais, je passe 80% de mon temps sur la première partie de ma page de vente.

Je ne parle pas directement du produit ou du service que je dois vendre.

À la place, je créé toute une connexion émotionnelle avec mon prospect.

En parlant longuement de ses frustrations et de ses peurs les plus profondes …

Ainsi que de ses désirs et de ses rêves les plus fous.

Pour faire ça, j’utilise deux techniques bien précises.

Voici la première d’entre elles …

Technique n°1 : Je remue le couteau dans la plaie

D’abord, je commence par remuer le couteau dans la plaie. 

Alors non, rien à voir avec de la cuisine ou une opération chirurgicale.

Ce que je fais, c’est que je vais parler en détail des problèmes de mon prospect. De ses frustrations. De ses peurs.

Je fais ça pour lui montrer que je le comprends … que je sais ce qu’il ressent.

Regarde, voici comment je m’y prends sur la page de vente de mon client Laurent :

Tu vois ? Tout ce que je fais au final, c’est raconter une histoire qui parle à mon lecteur.

Je parle des problèmes qu’il connait et auxquels il n’arrête pas de penser :

  • La virilité
  • La peur de ne pas plaire aux femmes…
  • La part de confiance en soi…

Mais je ne manipule pas. Je ne le fais pas se sentir mal. Et très important : je n’invente RIEN.

Toutes les choses que j’écris, mon client les a réellement vécues. Il me les a racontées au téléphone, et moi, je retranscris simplement ce que j’ai entendu.

Toi aussi tu peux faire ça, en racontant ta propre histoire. Tout ce que tu as à faire, c’est de raconter quelque chose qui va toucher ton lecteur … qui va se connecter émotionnellement à lui (d’où l’importance d’écouter tes prospects en premier lieu).

Une fois que ton lecteur lira cette histoire que tu auras écrite, il se sentira compris. Il se dira que tu comprends exactement ce qu’il ressent, et que tu possèdes la solution à tous ses maux.

C’est là qu’intervient la deuxième technique …

Technique n°2 : Je peins le rêve 

Une fois que tu as évoqué les plus grandes frustrations et peurs de ton lecteur ? Tu fais tout l’inverse : tu peins le rêve.

Tu lui parles de ses désirs. De ses rêves.

En fait, tu vas faire imaginer à ton lecteur la vie idéale qu’il aurait s’il avait résolu son problème, et atteint ses objectifs.

C’est exactement ce que j’ai fait sur la page de vente de Laurent, encore une fois. Regarde : 

Tu vois ? Je parle de choses qui plaisent à mon prospect.

Je raconte les sensations de bien-être et de joie que Laurent a ressenties après avoir perdu du poids car je SAIS que ça va toucher ses prospects, et qu’ils veulent vivre ça eux aussi.

Et encore une fois, je le sais parce que j’ai pris le temps de les écouter.

Écoute tes prospects et passe 80% de ton temps à parler de leurs problèmes et désirs sur ta page de vente.

C’est le combo ultime pour augmenter tes ventes. Si tu appliques ces deux conseils, je t’assure que tu seras surpris de l’augmentation de tes propres ventes.

Moi aussi au début, je ne pensais pas que c’était possible que changer quelques mots puisse avoir autant d’impact.

Mais c’est le cas.

Tout ce qu’il te restera à faire ensuite, c’est de bien retenir la troisième leçon.

Et là … plus rien ne pourra t’arrêter. 

Leçon n°3 :

Sois vrai

Tu l’as bien compris maintenant : au début de ma carrière de copywriter, j’ai fait toutes les erreurs possibles.

Tu ne seras donc pas étonné si je te dis qu’au début de ma carrière, je vendais comme un bourrin.

Encore une fois, il faut me comprendre : je voulais faire obtenir des résultats à mes clients.

Du coup, que ce soit dans mes pages de vente ou mes emails, je bousculais les prospects. Je les poussais à la vente.

En agissant ainsi, je pensais qe les prospects seraient convaincus par mon pitch de vente, et qu’ils achèteraient le produit de mes clients.

Mais non.

Ce n’est pas du tout ce qui se passait … bien au contraire.

Ce qui se passait en réalité, c’est que les clients fuyaient. J’y allais trop fort, et ils avaient peur.

Je me souviendrai toujours du jour où j’ai reçu ce message :

 

Honnêtement ? J’étais atterré.

J’avais passé toute une semaine à rédiger des emails pour ce client, j’étais confiant dans mon travail, et j’avais hâte de voir les résultats.

Deux jours après avoir testé la séquence, il m’envoie ça. Ouch. Je peux te dire que je suis tombé de haut.

Aujourd’hui, je prends l’approche totalement opposée.

Je suis authentique dans ma façon de vendre, et je parle comme à un ami à mes prospects.

« Les gens aiment acheter, mais détestent être vendus. »

Quand j’ai compris ça, tout a changé.

Regarde, toi par exemple, tu aimes quand tu achètes un nouveau truc qu’on te recommande.

Si un ami te parle du dernier livre qu’il a lu et qu’il te dit un truc du genre « Mec, c’est une tuerie, il faut absolument que tu t’achètes ce bouquin ! », tu vas le prendre avec plaisir.

Et tu vas être heureux de l’acheter, impatient de le dévorer à ton tour.

Mais maintenant, prends l’exemple suivant: tu es dans une boutique de vêtement, et la vendeuse qui traine autour de toi n’arrête pas de te gonfler dès que tu essayes un truc. « Oh oui, vous devriez vraiment prendre cette chemise ! Elle fait super bien ressortir vos yeux. Avec un petit jean brut comme celui-ci en plus, ça serait C-A-N-O-N. »

Tu vois la différence ?

L’un est bienveillant, authentique.

L’autre est poussif, lourd.

Et ça, ça change tout.

Aujourd’hui, j’applique une vente authentique avec mes clients, éthique.

Et aujourd’hui, mes résultats n’ont jamais été aussi bons. Et c’est plutôt ce genre de messages que je reçois désormais : 

Tu peux le faire

Comme tu as pu le voir, j’ai fait toutes les erreurs du monde en voulant augmenter les ventes de mes clients.

Je n’arrivais à rien, et c’était super démoralisant.

Mais aujourd’hui, tout changé. Aujourd’hui, je suis le copywriter le mieux classé de ma plateforme freelance, et dès que je rédige un email ou une page de vente, je suis SÛR d’augmenter les ventes de mon client.

Pourquoi ? Parce que j’applique les 3 conseils suivants :

  1. J’écoute mes prospects 
  2. Je passe 80% du temps sur ma page de vente à me connecter émotionnellement à eux
  3. Je vends de façon authentique 

Je sais que tes conseils peuvent paraitre bateaux. Mais tu sais quoi ? On s’en branle.

On n’est pas là pour réinventer la roue. Laissons les autres chercher les dernières techniques marketing à la mode et se demander pourquoi ils n’arrivent pas à augmenter leurs ventes.

Pendant ce temps, toi et moi, on augmente nos ventes – et on avance.

Car on applique les basiques. Car on applique ce qui marche.

Applique ces 3 conseils la prochaine fois que tu rédiges une page de vente ou un email, et je t’assure que tu ne croira même pas les résultats que tu obtiendras.

Et si jamais tu cherches une structure précise pour rédiger ta page de vente …

Qui te prenne par la main et te dise exactement ce que tu dois faire, comment le faire, et dans quel ordre le faire pour réussir à vendre … Étape par étape … Tu peux télécharger gratuitement mon nouveau guide: »La Structure En 5 Etapes Pour Rédiger Une Page De Vente QUI VEND »

Quant à moi je te dis à la prochaine pour un nouvel article!

QUI EST Théo Rossi?

Eh bien je vais y répondre moi-même, sans faire genre que quelqu'un d'autre parle à ma place. Je suis copywriter professionnel depuis 3 ans, et depuis 3 ans, j'ai augmenté les ventes de dizaines de clients, dans des dizaines de thématiques différentes. Aujourd'hui, j'apprends aux blogueurs et web-entrepreneurs comme TOI à augmenter LEURS propres ventes. Où ça ? Sur mon nouveau site : "Le Copywriter".

Abonnez-vous à Théo

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

  1. Des menteurs comme toi on s’en lasse pas :wink:
    Superbe article encore.

Poursuivez cette discussion sur forum.latranchee.com

Participants

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE