4 trucs ultra simples pour améliorer le SEO d’une boutique Shopify

4 trucs ultra simples pour améliorer le SEO d’une boutique Shopify

Shopify est l’une des plateformes de ecommerce les plus populaires, et pour cause! Elle rend le commerce en ligne extrêmement simple et accessible pour quiconque désire se lancer.

Sa plus grande force est son côté « ecommerce pour les nuls » qui permet aux commerçants de consacrer leurs efforts à vendre plutôt qu’à s’arracher les cheveux devant les éléments plus techniques du commerce en ligne.

Elle est donc très sécuritaire, fiable, robuste, optimale et comblera les besoins de tous les commerçants, petits et grands.

Malgré toute cette optimisation, il y a quand même des trucs qu’on peut mettre en place pour améliorer la visibilité d’une boutique en ligne sur Shopify et se démarquer davantage dans les résultats de recherche.

On va donc voir 4 façons de booster un peu le SEO (search engine optimization/optimisation pour les moteurs de recherche a.k.a. référencement web) qui sont très simples et rapides à mettre en place et qui aideront ta boutique à rejoindre le plus grand nombre de prospects possible de façon organique et complètement gratuite.

1-Optimiser la vitesse de son site

Ça peut sembler anodin, mais la vitesse d’un site web a une très grande influence sur son optimisation. Une seule seconde peut faire une différence de 27% sur le taux de conversion, alors ne prend pas ça à la légère! 😱

On est tellement habitués que tout soit hyper rapide sur le web que si on tombe sur une boutique qui a le malheur de prendre une seconde de trop à loader, on risque au pire de quitter et passer à autre chose, et au mieux de rester sur le site, un peu plus frustré à chaque moment d’attente.

Et il n’y a pas que les visiteurs qui sont rebutés par l’attente, Google aussi! La vitesse des pages est un des éléments que l’algorithme considère pour déterminer le classement des pages dans les résultats de recherche.

Autrement dit, si ton site est trop lent, Google va faire passer tes compétiteurs avant toi.

Voici donc les trucs les plus simples pour améliorer la rapidité d’une boutique Shopify:

  • N’utilise pas n’importe quel thème acheté pour pas cher d’un site semi-louche, tu vas probablement le regretter! L’esthétisme et les fonctionnalités d’un thème, c’est important, mais ce n’est pas tout. Il faut aussi s’assurer qu’il a été codé de façon à optimiser la rapidité du site. Je te conseille fortement de t’en tenir aux thèmes qui se retrouvent dans le Shopify Themes Store car ils ont été évalués par l’équipe de Shopify et ont leur sceau d’approbation.
  • N’intègre jamais, au grand jamais, des images à ton site sans les optimiser pour le web. La lourdeur des images est l’un des premiers coupables qui va le ralentir considérablement. Optimise toujours tes images en leur donnant les bonnes dimensions dès le départ. La largeur devrait être d’environ 1 000 pixels et moins, sauf si tu veux utiliser cette image comme arrière-plan ou l’afficher en pleine largeur (les dimensions HD, par exemple, sont de 1920 x 1080). Pour ça, utilise Canva si tu veux quelque chose de simple et rapide, ou Affinity Photo si tu veux quelque chose du style Photoshop en beaucoup moins cher, et sers-toi d’un service comme TinyPNG pour les compresser davantage sans sabrer dans la qualité visuelle. Sauvegarde en PNG. Si ton image se pèse en Mo, elle est trop lourde – vise moins de 200 Ko!
  • Supprime les applications que tu n’utilises pas et essaie de toujours garder le nombre d’applications au minimum. Dis-toi que plus on ajoute des trucs sur un site, plus il sera lourd, surtout si le code de l’application n’est pas optimisé.
  • Évite d’afficher des carrousels d’images sur ton site. Non seulement tu ajoutes du poids à tes pages, mais ce n’est pas si bon qu’on peut le penser au niveau de la conversion et de l’expérience client.

Pour vérifier la rapidité de ton site et voir si les changements apportés portent fruit, tu peux utiliser un outil comme Gtmetrix.

2-Fais ta recherche de mots-clefs

Disons qu’un client potentiel a besoin de ce que tu offres. Il ouvre Google et… Qu’est-ce qu’il inscrit dans la barre de recherche?

C’est important, que dis-je, c’est crucial de connaître les questions que nos prospects se posent et les mots exacts qu’ils utilisent pour faire leurs recherches sur le web.

Le plus grand piège à éviter est de penser que nos prospects utilisent les « bons » termes ou ceux que nous on utiliserait. Par exemple, les gens ont probablement le réflexe de rechercher plus souvent « écran d’ordinateurs » que « moniteur d’ordinateur », « écouteurs » plutôt que « casque d’écoute » ou bien « vaporisateur » plutôt que « atomiseur ».

Mets-toi dans les souliers de tes prospects quelques minutes. Commence par faire un brainstorm de mots-clefs que tu considères pertinents. Note tous les termes et toutes les questions que ton prospect pourrait vouloir chercher sur le web.

Ça va te donner une suite de mots clefs uniques et de mots clefs à longue traîne. Garde en tête que l’idéal est te positionner pour des requêtes de recherche comme « comment faire des biscuits au beurre de peanuts« (mot clef à longue traîne) et pas juste sur un un mot comme « biscuits » (mot clef simple). Non seulement tes chances de te positionner sur un mot comme « biscuit » sont très minces, mais tu ressortirais également dans les recherches qui ne te concernent pas comme « biscuit à chien ». Bref, sois spécifique!

Ensuite, la façon la plus efficace et fiable de valider avec quels mots clefs tu as le plus de chance de bien te référencer est d’utiliser un outil comme KWFinder. C’est ce qu’on utilise depuis des années et on est très satisfaits! Clique ici pour voir la formation d’introduction à cet outil dans le portail de cours de La Tranchée.

Là, je vais insister sur un point: on parle de recherche de mots-clefs — au pluriel.

Et il ne suffit pas de trouver une requête de recherche avec deux-trois mots clefs pour ta boutique en ligne et de les pluguer partout, mais bien de trouver toutes les requêtes de recherche et mots-clefs pertinents pour chacune des pages que tu veux aider à mieux référencer.

Crois-moi, sur le moyen/long terme, créer ton contenu en te basant sur les mots-clefs les plus recherchés et qui ont peu de compétition est une stratégie qui va faire une É-NOR-ME différence sur le référencement de ton site ecommerce et de ses pages.

Tu manques d’inspiration? Voici quelques endroits où tu peux chercher pour découvrir des mots clefs potentiels:

  • Jette un coup d’oeil aux discussions dans les groupes Facebook et les forums de discussion dans ton domaine, tu auras une meilleure idée des interrogations et dilemmes de tes prospects et du vocabulaire utilisé.
  • Fais le tour des hashtags en lien avec tes produits sur les médias sociaux comme Instagram, tu découvriras sans doute plusieurs termes reliés.
  • Quand on fait une recherche sur Google, il y a toujours une section « recherches associées » dans le bas complètement. Ce sont des requêtes qui sont souvent recherchées, alors ajoute-les à ta liste!

Une fois que tu auras décidé sur quels mots-clefs et requêtes de recherche tu veux te positionner pour chaque page, il y a quatre endroits principaux où tu peux les placer: les titres des pages (H1, H2, H3, H4…), les métadescriptions, les ALT tags des images et dans le corps du texte.

Les titres

Pour modifier les titres d’une page, il suffit de se rendre dans l’outil d’édition soit d’un produit, d’une page ou d’un article de blogue depuis le tableau de bord de Shopify (l’onglet « Products / All products » pour les pages de produits ou bien « Sales Channel/online store/pages » pour les pages et « Sales Channel/online store/blog post » pour les articles de blogue.)

L’outil d’édition des pages d’articles et de produits présente sensiblement les mêmes options aux mêmes endroits, peu importe ce qu’on édite, donc c’est très facile de s’y retrouver.

Les métadescriptions

On peut modifier la métadescription des pages sur Shopify dans la section « edit website SEO » dans le bas complètement.

Le alt text des images

On peut modifier le texte alternatif de nos images de produits. C’est bénéfique de le faire pour deux principales raisons: 1-si le navigateur a du mal à charger l’image, c’est ce texte qui apparaîtra pour le visiteur plutôt qu’un carré blanc avec un x rouge dedans et 2-Google ne sait pas (encore) « lire » les images. Pour le moment, il est pour ainsi dire aveugle à ce qui n’est pas textuel ou codé. En ajoutant un texte alternatif aux images, ça permet donc à Google de mettre l’image en contexte et d’ajouter ces informations au référencement de ton site.

Pour modifier le texte alternatif dans Shopify, il suffit de cliquer sur l’image dans la section « médias » de notre page de produits (dans le tableau de bord) et de cliquer sur « Edit alt text » à droite.

Le corps du texte

Il s’agit de tout le texte qui se retrouve dans tes pages, que ce soit un article de blogue, une description de produits ou les détails d’une page de politique de livraison.

Mise en garde!

Attention avec les mots-clefs, il ne suffit pas de répéter un mot ou une série de mots à chaque phrase! Google est maintenant assez alerte pour détecter si notre texte n’est pas pertinent et a été créé juste pour être bourré de mots-clefs dans l’espoir de mieux performer. C’est le contraire qui va se produire! Oui, il faut utiliser les mots-clefs contenus dans les requêtes de recherche les plus populaires, mais il faut les utiliser judicieusement et s’assurer d’abord et avant tout de créer un contenu de qualité. N’essaie pas d’en passer une petite vite à Google!

3-Opter pour le marketing de contenu

On a vu dans le paragraphe juste au-dessus que les mots clefs sont très importants pour le référencement web. Hé bien, le marketing de contenu est la meilleure façon de tirer profit au maximum de cette stratégie SEO.

Qu’est-ce que c’est, le marketing de contenu?

Hé bien, plus simplement, c’est un blogue.

Et oui, la grande majorité des boutiques en ligne va bénéficier d’avoir un blogue!

Je vais te donner un exemple. Disons que tu as une boutique de vente de plantes en ligne. Ce serait TELLEMENT une bonne idée d’ajouter un blogue! Un article pourrait faire le top 10 des plantes qui ne tueront pas nos chats, un autre donnerait les meilleurs trucs pour faire des boutures de dieffenbachia comme un pro, un autre pourrait faire la suggestion d’une quinzaine de plantes pas tuables pour ceux qui n’ont pas le pouce vert… Le sujet est tellement vaste que ce ne sont pas les idées qui manqueront, et il y a énormément de requêtes de recherches concernant les plantes sur Google. Il suffit de faire une recherche avec KWFinder et de commencer par créer du contenu qui répondra aux questions les plus populaires qui ont le moins de compétition.

Crois-moi, tu seras surpris de la quantité de trafic que tu pourras attirer sur ton site de cette façon!

4-Les liens de / vers ta boutique

L’un des éléments sur lequel Google se base pour analyser notre site et déterminer sa pertinence est la relation qu’il a avec d’autres sites par les liens entrants et sortants.

On peut avoir l’impression que lier à un site externe n’est pas une bonne chose. Après tout, on veut que les gens restent sur notre site, pas qu’ils aillent voir ailleurs et oublient d’y revenir!

Mais il ne faut pas tomber dans le panneau, parce que justement, si on lie vers des sites que Google considère comme étant crédibles et pertinents (pour citer nos sources par exemple), notre propre page prendra (un petit peu) de cette pertinence par association.

Petit truc: au moment d’ajouter ton hyperlien, sélectionne l’option « ouvrir dans une nouvelle fenêtre ». De cette façon, la page de ton site ne sera pas fermée et le visiteur pourra y revenir facilement.

Ensuite, il y a l’inverse qui est encore plus bénéfique pour ton référencement: les sites qui ont une bonne autorité et qui lient vers ton site. C’est ce qu’on appelle des backlinks.

Être cité ou ajouté en tant que source par des sites qui ont une bonne autorité de domaine, c’est un tantinet plus complexe par contre. Ça implique un peu de recherche et sollicitation. Voici quelques façons dont tu peux t’y prendre:

Article invité

Tu peux proposer à un site qui a un blogue de rédiger un article invité dans lequel un lien vers ton site sera ajouté. Sans rédiger l’article complet tout de suite, tu peux simplement rédiger un plan détaillé pour leur soumettre en indiquant la façon dont le lien sera intégré. Assure-toi que l’article ne soit pas salesy et qu’il apporte de l’information pertinente à leur audience, tu auras plus de chance d’avoir une réponse positive!

Influenceurs

S’il y a des influenceurs ou individus qui bénéficient d’une bonne notoriété dans ton domaine, tu peux les contacter pour savoir s’ils seraient ouverts à publier un lien vers ton site. Il faudra voir ce qui fait le plus de sens selon le contexte, mais une entrevue ou un billet du type « review » pourrait être une façon de faire profitable pour les deux parties. Et qui sait, ça pourrait même te rapporter quelques affiliés!

Conclusion

Optimiser les pages de ton site pour le référencement web te permettra de beaucoup mieux performer sur les moteurs de recherche comme Google et d’avoir plus de chance de ressortir sur la première page des requêtes de recherches qui te concernent.

Certaines stratégies SEO sont plus complexes que d’autres, mais il y a des petits trucs qu’on peut mettre en place très rapidement et facilement pour améliorer le SEO d’une boutique sur Shopify.

On peut d’abord porter une attention particulière à ne pas ralentir notre site en choisissant un thème qui a été codé de façon à optimiser la vitesse, éviter d’utiliser des images trop lourdes et des carrousels d’images, réduire au minimum les applications installées sur le site et faire bien attention à ce que celles utilisées ne ralentissent pas le site.

Ensuite, faire une recherche de mots clefs uniques et à longue traîne et s’en servir au moment de créer nos pages et notre contenu va faire une très grande différence sur la pertinence de nos pages aux yeux de Google.

Pour tirer profit au maximum du potentiel des mots-clefs, le marketing de contenu sous forme de blogue aidera ta boutique à acquérir du trafic en provenance de requêtes de recherches précises.

Finalement, s’assurer d’avoir des liens entrants et sortants qui lient notre boutique à des sites qui ont une bonne autorité de domaine permettra d’augmenter la crédibilité de notre site aux yeux de Google.

Par contre, il faut s’armer de patience quand on travaille sur son SEO, car les résultats se feront voir à moyen et long terme, dans les mois et années qui suivent. Alors ne désespère pas et persévère dans cette stratégie, le jeu en vaut la chandelle, car c’est une façon complètement gratuite d’orienter une très grande quantité de trafic vers ta boutique en ligne.

Garde un oeil sur la performance de tes pages à l’aide de Google Analytics. De cette façon, tu sauras quelles pages sont les plus populaires, ce que les visiteurs prennent le temps de lire, quelles pages n’ont que très peu de visites, et tu pourras voir ta portée organique augmenter au fil du temps.

4 0 0
2021-04-21 14 minutes
4 0 0
2021-04-21 14 minutes

Comment une fille qui a étudié en Histoire s’est-elle retrouvée en marketing web? :thinking:

C’est bien simple: elle a réalisé à quel point le web est en train de révolutionner l’entrepreneuriat et a eu un coup de foudre professionnel!

J’ai un faible pour la création de contenu et le e-commerce et je fais partie de l’équipe derrière La Tranchée depuis 2017. J’aide les entrepreneurs et travailleurs autonomes à tirer profit des nouvelles technologies dans leurs stratégies marketing. :fire:

2.84K Donné 1.19K Reçu 856 Sujets publiés 27.47K Sujets lues