Shopify sur mesure: 8 façons méconnues d’ajouter des fonctions à sa boutique en ligne

Shopify sur mesure: 8 façons méconnues d’ajouter des fonctions à sa boutique en ligne

Quand on pense à Shopify, il y a deux modèles d’affaires qui nous viennent en tête: un ecommerce qui vend des produits en ligne, ou bien une boutique de dropshipping.

Ça s’arrête pas mal là… 😅

Ce que peu de gens savent, c’est qu’on peut faire beaucoup plus que ça avec cette plateforme.

Si tu es au moment où tu dois choisir avec quelle plateforme créer ta boutique en ligne et que tu hésites à utiliser Shopify de peur d’être limité dans tes options, ne fais pas ton choix avant d’avoir lu cet article!

La première chose à savoir est que même si Shopify est principalement utilisée pour la vente directe de produits en ligne, c’est une plateforme de vente… peu importe ce qu’on vend!

C’est donc super pertinent pour des entreprises en tous genres, que ce soit pour vendre des produits numériques, des services, des abonnements…

Alors pour démystifier un peu les angles méconnus de Shopify, on va faire un tour d’horizon de différentes façons dont on peut l’utiliser.

Vendre un abonnement

C’est possible de vendre un abonnement avec Shopify, que ce soit un abonnement au contenu du site, à un produit, ou bien un abonnement à un service/un endroit physique.

Il suffit simplement d’installer un plugin comme Bold membership pour ce qui nécessite une gestion des membres, ou Bold subscription si on veut seulement utiliser les options de commandes récurrentes. Il existe aussi plusieurs autres plugins qu’on peut utiliser selon nos besoins, il suffit de faire une petite recherche dans la collection du Shopify app store.

Voici quelques exemples plus en détails:

Abonnement au site

En utilisant le plugin Bold membership, on peut choisir ce qui sera affiché aux non membres et ce qui sera réservé exclusivement aux membres.

On peut aussi créer différents paliers d’abonnements qui donnent accès à différent contenu et avantages.

Ça nous permet donc de cacher certaines sections du site aux non membres, comme des pages spécifiques, des articles ou catégories du blogue (ou tout le blogue) ou bien certains produits ou collections de produits. On peu aussi choisir de cacher les prix pour les non membres, ou encore le bouton « ajouter au panier ».

L’abonnement au site peut être gratuit, ou facturé périodiquement.

Abonnement à un produit

C’est le genre d’option que tu as peut-être déjà vu sur Amazon Prime, mais on peut aussi la proposer à nos propres clients sur notre boutique Shopify!

C’est particulièrement adapté pour les produits qu’on utilise régulièrement: nourriture, café, produits pour animaux comme la litière, produits d’entretien ménager…

Les abonnements à un produit, qui sont en fait des commandes récurrentes programmées à l’avance, sont une bonne façon de s’assurer de la fidélité des consommateurs. On peut aussi offrir un rabais au client s’il s’abonne à un produit plutôt que de faire un achat unique.

Abonnement à un endroit et /ou un service­

Si notre modèle d’affaires prévoit que des membres ont accès à un endroit et des services (comme un centre fitness, un espace de coworking, des événements, etc.) on peut gérer les abonnements et les paiements récurrents avec Bold Membership.

Vendre un cours en ligne (ou hors ligne!)

Si on veut vendre des cours sur notre site Shopify, on peut créer les cours en ligne sur Thinkific et les vendre sur notre site grâce à cette app (développée par Thinkific) qui lie les deux plateformes.

Ça va nous permettre gérer le tout à partir d’un seul endroit.

Par exemple, si on vend des cours de Yoga, mais aussi du matériel comme des vêtements, tapis et accessoires, la navigation entre la boutique et le portail de cours sera claire et l’expérience client sera bien meilleure que si la boutique et les cours se retrouvaient sur deux plateformes séparées.

On peut aussi utiliser une extension comme Experiences App qui nous permet de planifier des rencontres web ou en personne (que ce soit des cours, des conférences ou autres événements) de gérer les inscriptions et les paiements à même Shopify et est compatible avec POS (point of sale) pour accepter les paiements sur place avec le terminal.

Gérer la prise de rendez-vous

Même si on peut maintenant acheter pratiquement n’importe quoi directement sur Internet, il y auras toujours des cas où le « avec rendez-vous » s’impose.

Que ce soit un salon de coiffure, un tatoueur, un consultant ou encore un artisan qui offre des produits personnalisables, on peut gérer la prise de rendez-vous dans Shopify avec une app comme Online Events & Appointments ou Sesami: appointment booking.

Cette dernière va intégrer un calendrier à même notre site pour que les clients puissent prendre rendez-vous avec nous selon nos disponibilités, et on peut aussi ajouter des employés pour que les clients puissent choisir avec qui prendre rendez-vous.

L’application peut être utilisée pour des rendez-vous en personne, mais aussi à disance en intégrant un lien Zoom ou Gmeet directement dans le courriel de confirmation envoyé au client.

Le calendrier peut être synchronisé avec Google Calendar et ajouté dans iCalendar (fichier ICS) et l’app est compatible avec Shopify POS, donc on peut aussi faire payer le client en personne.

Pour voir des sites démos qui mettent en vedette différentes entreprises fictives, clique ici. Ça va te donner une meilleure idée de ce à quoi peut ressembler le processus du côté client.

Sesami et Online Events & Appointments sont des applications parfaites pour les services à tarif fixe, mais si tu as plutôt besoin d’un système basé sur une facturation après que le service soit rendu (comme un consultant avec un tarif horaire par exemple) tu peux l’utiliser pour booker un rendez-vous gratuitement et utiliser une autre app comme Sufio: professionnal invoices pour la facturation et le paiement.

Vendre un produit numérique

Les produits numériques comme les ebooks, des fichiers audio / vidéo, ou encore des presets pour un logiciel, peuvent être vendus sur Shopify en utilisant une application comme Sky Pilot.

Ça fait en sorte que les clients ont accès à un lien de téléchargement pour se procurer le produit dès que la transaction est passée et ça nous permet aussi d’envoyer un lien d’accès pour visionner des vidéos hébergés sur Vimeo (on peut donc aussi vendre des cours en ligne de cette façon).

On peut également limiter le nombre de téléchargements et planifier une expiration après un certain nombre de jours.

De cette façon, ce serait possible par exemple de vendre l’accès à une prestation musicale ou théâtrale préenregistrée et laisser un délai (48h, une semaine, un mois…) pour la visionner avant que l’accès à la vidéo n’expire.

Pour des besoins plus simples, on peut aussi utiliser le plugin gratuit développé par Shopify, Digital Downloads.

Accompagner un produit physique d’un produit numérique

Sky Pilot et Digital Downloads nous permettent aussi d’ajouter un produit numérique accessible à l’achat d’un produit physique (pour différentes options, on peut aussi regarder du côté de ShopShare).

Ça peut être très utile pour envoyer des instructions d’assemblage ou d’utilisation en PDF, ou mieux encore, une vidéo explicative.

Faire des soumissions

Quand on vend des produits ou services qui varient selon les besoins ou qui sont personnalisables, les clients nécessitent souvent une soumission avant de décider s’ils vont faire affaire avec nous.

On peut toujours laisser notre adresse courriel et demander aux clients de nous contacter de cette façon, mais bon, disons que ce n’est pas optimal.

Pour simplifier les demandes et leur suivi, on peut intégrer un formulaire de contact personnalisé sur son site Shopify grâce à une application comme Typeform ou bien une app du Shopify Store comme Form Builder with File Upload.

Par exemple, ça peut être très utile pour un service de rembourrage de meubles que le client puisse faire une demande de soumission à même son site web et qu’il envoie en pièce jointe des photos du meuble à rafraîchir avec sa demande.

Vendre en gros

Si nos produits sont offerts chez divers détaillants et qu’on veut faciliter les commandes en gros (B2B), on peut créer une section exclusive où ils peuvent passer leurs commandes et faire une offre ouverte à la négociation. Dès que le devis est accepté par les deux parties, on peut le convertir en commandes en quelques clics.

Pour gérer l’accès à cette section, on peut se servir d’un plugin d’abonnement (tel que vu quelques paragraphes plus haut) et les devis peuvent être générés avec un plugin comme Globo request a quote ou bien Request a Quote.

Ça va nous permettre de remplacer le bouton « ajouter au panier » par « ajouter au devis » et de récolter différentes informations au moment où le client soumet sa demande.

Par exemple, on peut ajouter des options comme inclure la livraison, l’installation ou d’autres frais connexes.

Si on a des vendeurs ou représentants dans notre équipe, on peut leur attribuer des devis pour qu’ils assurent le suivi avec les clients.

Récolter des dons

La plupart des fondations et organismes à but non lucratif vendent différents produits pour financer leurs activités, et Shopify est la plateforme parfaite pour ça puisque le site peut être très facilement géré à l’interne sans avoir recours à des développeurs pour y faire des modifications ou des mises à jour.

Une option super intéressante pour les OSBL est la possibilité pour la population de faire un don à l’organisme, de façon spontanée ou récurrente. Pour ça, on peut utiliser un plugin comme Share the love ou DonateMate, ou encore utiliser un plugin d’abonnement comme ReCharge Subscription pour configurer des dons récurrents.

En combinant ça avec l’app Tax Receipt, on peut même envoyer des reçus de charité aux donateurs à des fins d’impôts.

Évidemment, cette fonction n’est pas réservée aux OSBL, on peut récolter des dons pour différentes causes et raisons, et la flexibilité des apps nous permet de configurer tout ça selon nos besoins.

Créer et vendre des billets

Les entreprises qui oeuvrent dans l’événementiel, peu importe le type ou la fréquence des événements, peuvent faire la création des billets, la vente et le suivi des inscriptions à même l’interface de Shopify ou d’une des applications compatibles.

On peut procéder de plusieurs façons. La première consiste à utiliser une app « tout en un » comme Event Ticketing ou Evey events & tickets qui permettent de tout faire, de la conception du billet jusqu’au scan et à la validation des billets le jour de l’événement.

On peut aussi utiliser une app de calendrier d’événements comme Event Calender app, Event Calendar ou Experience app (dont on a parlé dans la section « vendre des cours ») qui peuvent être utilisées conjointement avec une app de vente de produits numériques (les billets) comme Sky Pilot.

Au final…

La flexibilité d’une platforme de création de site web pèse lourd dans la balance au moment de choisir avec quel outil on veut travailler. Shopify est une option fantastique, mais à la base elle n’a pas été conçue pour être incroyablement flexible. Elle a été conçue pour être simple d’utilisation et optimale dans sa spécialité: la vente en ligne.

Ça ne veut pas dire pour autant que ses fonctionnalités s’arrêtent là!

On peut utiliser les applications compatibles pour ajouter ou « greffer » différentes fonctions à notre boutique en ligne. De cette façon, on peut aussi vendre des abonnements, des cours en ligne, gérer la prise de rendez-vous et le paiement de services, vendre des produits numériques, gérer les demandes de soumissions, vendre en gros, récolter des dons, créer et vendre des billets pour des événements…

Et ce ne sont que quelques exemples des options qu’on peut intégrer à sa boutique en ligne Shopify.

Par contre, il faut faire attention à ne pas surcharger son site d’applications et ne pas installer n’importe quoi. On risquerait de se retrouver avec des bogues et des problèmes de compatibilité.

Voici quelques conseils à suivre avant de choisir une application à installer.

Porte une attention particulière à:

  • Les développeurs. Même si les développeurs et les apps qui se retrouvent sur le Shopify Store sont approuvés par Shopify et qu’ils exercent un contrôle sur la qualité, prends le temps de regarder qui a développé l’application (juste en dessous ou à côté du nom de l’application, c’est indiqué « by (…) »). Certains développeurs plus prolifiques proposent plusieurs apps différentes, donc ça vaut le coup de jeter un coup d’oeil à leur portfolio. En choisissant des apps du même développeur, on minimise les risques qu’il y ait des problèmes de compatibilité et en cas de pépin ou de questionnements c’est plus simple pour leur service à la clientèle de nous venir en aide.
  • La note. Les applications peuvent être notées sur 5 par les utilisateurs. Règle générale, c’est plus prudent de s’en tenir aux apps qui ont une note de 4 étoiles et plus!
  • Le nombre de reviews. Même si une application est notée 5 étoiles, si elle n’a que deux ou trois reviews, ça ne veut pas dire grand-chose. Quand une app conserve une moyenne au-dessus de 4,5 étoiles avec plus d’une centaine de reviews, là on peut se faire une meilleure idée.
  • Les commentaires. Jette toujours un coup d’oeil aux mauvais commentaires. Il arrive souvent que les gens mettent une mauvaise note sans raison valable, du genre « je comprend pas comment ça marche!!1 étoile + emoji fâché » et à l’inverse, il arrive que la majorité des mauvais reviews sont pour la même raison, par exemple un moment où il y a eu un bogue et qu’une vague d’utilisateurs sont allés mettre une étoile pendant la durée du bogue. Une fois le bogue réglé, leurs mauvais commentaires ne sont plus d’actualité, mais affectent quand même la note finale.
  • Le Service à la clientèle. Regarde dans les commentaires si les gens mentionnent le service à la clientèle, ou mieux encore, si les développeurs interagissent dans les commentaires et s’ils sont réactifs aux complaintes. Une app qui bogue, c’est fâchant, mais ça se pardonne si le soutien réagit rapidement. Une app qui bogue et qu’il n’y a pas moyen d’obtenir de l’aide, c’est impardonnable! :/
  • La quantité. Sois très sélectif dans les applications que tu choisis d’utiliser. Essaie de te limiter à celles dont tu as réellement besoin. Pour que les performances de ton site restent optimales, moins c’est mieux!

Et finalement, je tiens à faire un petit disclaimer ici. Les applications que j’ai suggérées dans l’article ne sont pas forcément celles que j’ai personnellement testées, mais celles qui semblent avoir les meilleures fonctionnalités tout en étant bien notées. Je les ai soigneusement recherchées et je ne fais pas de suggestion à la légère, j’utiliserais sans hésiter chacune d’entre elles.

Si tu as une boutique sur Shopify et que tu utilises des extensions, fais-moi savoir en commentaire quels sont tes incontournables!

3 0 0
2021-03-18 17 minutes
3 0 0
2021-03-18 17 minutes

Comment une fille qui a étudié en Histoire s’est-elle retrouvée en marketing web? :thinking:

C’est bien simple: elle a réalisé à quel point le web est en train de révolutionner l’entrepreneuriat et a eu un coup de foudre professionnel!

J’ai un faible pour la création de contenu et le e-commerce et je fais partie de l’équipe derrière La Tranchée depuis 2017. J’aide les entrepreneurs et travailleurs autonomes à tirer profit des nouvelles technologies dans leurs stratégies marketing. :fire:

2.81K Donné 1.18K Reçu 854 Sujets publiés 26.83K Sujets lues
Commentaires