Ep 14 – Comment faire grossir son e-commerce de mode!

Comment s'abonner à un podcast?

Bienvenue dans le 14e épisode de Scotch & Domination mondiale.

Dans cette épisode, on vous partage la deuxième partie de notre entrevue avec Alexandre Vanier, directeur des technologies chez Poches & Fils, une start-up complètement hilarante.

Aujourd’hui, on va parler de ce qu’il fait en sorte qu’ils ont eu cette ascension: 40 employés, plusieurs millions de chiffres d’affaires. Qu’est-ce qu’ils font, leur stratégie, sur quoi ils vont se concentrer dans le futur, etc.

Si jamais tu as un commerce en ligne ou tu connais quelqu’un qui veut s’en partir un, cet épisode c’est de l’or en barre.

Concours!

On a aussi un concours pour vous! On fait tirer un chandail Poches & Fils!

Va sur le https://pochesetfils.com, regarde les différents modèles de poches et mets le nom de la poche que tu aimerais avoir en commentaire, soit sur Facebook, YouTube, SoundCloud ou sur cet article directement!

Dans 2 semaines, donc le 13 décembre 2017, on va annoncer le gagnant directement dans les commentaires.

Bonne chance à tous!

Code promotionnel!

Si vous ne gagnez pas, on a quelque chose pour vous.

Alexandre a eu la gentillesse de vous offrir 15% de rabais sur les produits Poches & Fils en utilisant le code promotionnel « LA-TRANCHEE ».

Juste à temps pour vos cadeaux de Noël! 🙂

Outils discutés

Stratégies qui ont le mieux fonctionnées pour Poches & Fils

Dans cette deuxième partie de l’entrevue, on va discuter de tout ce qui touche le commerce en ligne, développement des affaires, commerce électronique, le volet technique, comment on fait pour avoir des ventes sur son site web, etc.

Poches & Fils, ce qui a le plus fonctionné, c’est le marketing d’influenceur. C’est ça qui les a mis au monde.

Leurs premiers dollars de Facebook Ads et de Google Ads ont été investis il y a environ 6 mois, soit après 2 ans d’existence. Ils ont pu se permettre de vivre durant 2 ans sans aucune publicité Facebook ou Google.

Pour eux, ils l’avaient testé un petit peu au début, mais ça n’avait rien à voir avec l’impact de donner un t-shirt à un influenceur, toute personne qui avait un minimum de visibilité. Ils l’ont envoyé à beaucoup d’humoristes de la relève. Peu à peu, c’est ce qui générait le plus de buzz.

Ils ont eu un bon ROI sur chaque chaque chandail donné. Malgré que ce soit plus difficile à calculer que la publicité Facebook.

Philippe Bond, Mitsu en parlaient et le lendemain, ils avaient 2-3x plus de vente en ligne.

Pendant 1 an et demi, ils ont pu assurer 40% de croissance à chaque mois de cette manière.

Comment faire pour trouver des influenceurs?

Au début, ce n’était vraiment pas structuré. Ils pensaient à quelqu’un et s’organisait pour lui donner un t-shirt.

Par exemple, les gars avaient lancés un t-shirt avec une lettre d’amour sur le balcon d’Eugénie Bouchard. Ils en ont jamais entendu parler, mais 6 mois plus tard, elle s’est fait prendre en photo par un paparazzi et elle portait le t-shirt Poches & Fils!

Ils faisaient du guerilla marketing. Ils osaient, cognaient à toutes les portes. Ils sont partis de rien. Ils n’avaient pas de contacts, ils ont seulement été audacieux.

Une fois qu’ils ont épuisé ça, ils se sont penchés et ont fait une liste pour regarder les comptes qui avaient un bon fit avec eux.

Ils y allaient de manière stratégique, ça aura donné des bons résultats. Mais c’est sûr qu’un moment donné, tu satures. C’est là qu’ils se sont tournés vers la publicité payante.

Ils continuent à faire 2-3 gros partenariats par mois.

20% de leur trafic vient du social, 10% est des références et le reste est organique.

Et la publicité Facebook?

Ça fait maintenant 6 mois qu’ils font de la publicité Facebook.

Au début, ils ont expérimenté avec des petits budgets. Quand ils ont commencé à avoir des bons résultats, ils ont commencé à faire affaire avec une agence.

Ils mettaient quelques milliers de dollars par mois.

Ça allait bien, mais il manquait quelque chose, l’agence n’avait pas la vibe humoristique qu’a Poches & Fils.

Ça fait donc 2-3 mois qu’ils ont rapatriés ça à l’interne.

Ils ont 65k fans Facebook (aujourd’hui 73k) et une très grande portée et interaction pour leurs publications.

Pour les publications, c’est Antony et Pierre-Olivier qui les gèrent. Ils établissent le calendrier. Au fil des années, ils ont trouvé leur rythme. Ils alternent sur Facebook et sur Instagram. Ils vont publier des choses intéressantes et pertinentes, jamais publier juste pour publier.

Et le site web?

En ce moment, ils ont environ 30k visiteurs uniques par mois.

Le taux de conversion est de 5 à 7%, ce qui est 2 à 5x plus élevé que la moyenne de l’industrie. En comparaison, La Tranchée a un taux de conversion de 0,4%.

Dans le milieu du vêtements, les bons joueurs ont 2,4%. Poches et Fils, leurs pires mois sont à 3,5%.

Ça veut dire que les gens qui vont sur leur site sont qualifiés, ils vont sur leur site pour acheter.

Marketing de contenu

Poches & Fils n’a pas de section blogue actuellement.

Ils ont commencé à en discuter, c’est dans les plans de faire du marketing du contenu, au niveau de la sphère humoristique et non du chandail à poches.

Le marketing de contenu n’a pas nécessairement besoin d’être hébergé sur leur site. Ça peut être auprès d’un humoriste par exemple.

Le trafic organique est la vache à lait de toutes les entreprises. C’est pour ça que le référencement est super important.

Le référencement, c’est de faire des relations de presse, de t’organiser pour que les gens parlent de toi, etc.

Une page Wikipedia par exemple aide, ce sont des liens nofollow, mais c’est quelque chose que Google prend en compte.

Marché français et reste du Canada

En ce moment, ils développement tranquillement le marché français. Les premiers pas avec ce marché là ont été faits avec les Facebook Ads. Une fois qu’ils vont ouvrir les valves en Europe, ils vont débuter avec une stratégie d’influenceurs.

Les français ont déjà beaucoup plus d’influenceurs qu’au Québec. C’est plus avancé, ils ont des maganers.

Dans le reste du Canada, ils ont de la misère à cause de leur nom. Ils veulent développer la brand autre que la poche.

Ils ont testé l’Ontario et la réponse est ordinaire.

Comme ils avaient une demande provenant de la France, ils ont délaissé le côté anglo et ont mis le focus sur la France.

Au lieu de vouloir tirer partout, ils gardent leur focus à une place à la fois.

L’équipe

Les 3 fondateurs ont entre 26 et 27 ans. Et tous les membres de l’équipe (ils sont 40!) sont aussi dans cette moyenne d’âge là. Même les couturières, malgré qu’elles sont représentées par des grands-mères sur les médias sociaux 😉

Ils ont beaucoup de plaisir à faire ce qu’ils font. Ils sont plus une famille qu’une entreprise avec une hiérarchie.

Les choses qu’on recherche dans un milieu de travail ne sont pas les mêmes que nos parents.

Il y a un espère ce mouvement au Québec qui dit que les milléniaux sont là juste pour avoir une job et qui sont prêts à sacrer leur camp pour 50 cennes de plus de l’heure.

Mais je (Olivier) pense qu’on veut un noyau, une cause, quelque chose pour nous rassembler, des chums et du fun.

C’est pas parce que les jeunes n’ont pas de loyauté, c’est parce que ceux qui engagent n’ont pas compris comment ça marche.

Chez Poches & Fils, ils vont encourager leurs employés à continuer leur projets à-côté. Par exemple, un de leur couturière a un projet de vendre des robes, leur comptable a une compagnie de t-shirt et de casquettes!

Marketing par courriel

Ils sont en train de développer ça.

IIs n’ont pas encore de pop-up. Ils attendent de trouver quelque chose d’intéressant à donner aux gens en échange de leur courriel.

Ils font seulement 1 infolettre par mois qui convertit très bien. Ils veulent s’assurer de faire les choses correctement.

Ils avaient d’autres priorités avant de lancer le marketing par courriel.

Optimisation sur le site web

Pour optimiser leur site web, Poches & Fils a travaillé un petit bout de temps avec visual onsite optimizer.

C’est assez dispendieux, ils ont fini par l’enlever et utilisent une méthode plus old school.

Ils font ça à la mitaine, tester différents trucs aux 2 semaines. À chaque mois, ils font 2-3 tests. Le plus tôt tu lances, le plus vite ton site va être optimisé.  Les tests A/B ça permet de soulever des opportunités, comme ils l’ont vu avec le marketing par courriel.

Quand tu es une compagnie, il faut faire attention pour pas faire trop de rabais. Parce que sinon, les gens attendent les rabais pour acheter.

Tu dois faire attention pour ne pas te positionner cheap. Sinon, tout vas avoir l’air cheap. Ça va être difficile d’avoir la confiance des gens, de faire du service à la clientèle, et tout.

Stratégies qui captent l’intérêt

Au niveau très marketing, Pinterest est fort en mode.

Ça fit avec leur clientèle cible, ils veulent commencer à l’optimiser. Ils ont pas encore de CRM, ils utilisent Shopify seulement.

Ils ne peuvent actuellement pas récompenser les gens qui achètent beaucoup. Customer happiness

Ils utilisent Intercom pour le live chat depuis récemment.

Return Magic, processus qui facilite les retours et échanges.

Ils vont aussi mettre plus de temps et d’énergie sur les stratégies de publicités payantes.

Olivier pour son entreprise a fait le contraire. Il fait du contenu pour que les gens nous trouvent, mettre plein d’argent en publicité pour se faire connaitre au lieu de gosser les gens.

Il faut savoir que c’est pas parce que tu pars en Shopify en 15 minutes que tu vas faire des ventes. Ça peut être long avant de trouver le bon fit produit/personne.

Si jamais les gens ont des questions, Alexandre est rejoignable sur le forum de La Tranchée (@alexandre_vanier).

QUI EST Olivier Lambert?

Olivier est un jeune marketeur et entrepreneur qui a investi dans la publicité Facebook dès le départ. Il a pu tester la plateforme en profondeur chez Voyages à Rabais, où il a généré plus de 50K nouveaux leads qualifiés sur 18 mois, avant de lancer sa propre entreprise de formation en ligne. À son compte, il a transformé un investissement publicitaire de 50K$ en plus de 300K$ de revenu annuel et s’est établi comme la référence québécoise en publicité sur les médias sociaux. Il a ensuite lancé LaTranchee.com, une communauté en ligne dédiée aux entrepreneurs et marketeurs qui désirent maîtriser les nouvelles technologies pour mieux vendre et communiquer. Olivier se distingue par son style dynamique, ambitieux et surtout, divertissant!

Abonnez-vous à Olivier

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

  1. Super podcast Olivier. Je suis vraiment impressionné par ce qu’ils ont accompli en 2 ans. Par contre je retiens deux choses importantes:

    1. Ils ont innové à tous les niveaux. C’est la base si on veut se démarquer et ne pas jouer sur une stratégie de prix.

    2. Il est une personne très structurée. Ça ne sert à rien de se lancer dans 30 000 projets si on ne les fait pas à moitié. Il faut y aller stratégiquement et devenir bon avec chaque élément avant de passer au prochain.

    Ahh et je veux bien participer au concours! J’aime bien la poche “Roses” et je serais très heureux d’avoir mon premier T-shirt Poches et fils! :stuck_out_tongue:

Poursuivez cette discussion sur https://forum.latranchee.com

Participants

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE