Ep. 21 – Faire le tour du monde avec Lydiane St-Onge!

Comment s'abonner à un podcast?

Cette semaine, j’ai une entrevue différente à te présenter. Lydiane St-Onge, mieux connue sous «Lydiane autour du monde» est venue dans nos studios et on a discuté pendant environ 45 minutes et on a discuté de la réalité du «métier» d’influenceur.

Ressources:

Devenir influenceur, ce n’est pas quelque chose qu’on devient en allant porter son CV quelque part. Il faut faire grossir ses plateformes, aller chercher de la notoriété sur les médias sociaux, il faut une grosse portée pour que des marques nous approchent (ou qu’on les approche) pour faire la promotion de leurs produits en échange de voyage, rémunération, objet, etc.

Cet épisode n’explique pas comment devenir influenceur. Elle répond à la question «C’est quoi la réalité derrière tout ça?» en allant chercher la réalité de Lydiane.

Donc dans cet épisode, on veut plutôt t’inspirer, que tu aies une vue d’ensemble de la réalité derrière un influenceur.

Si tu veux avoir des trucs pour savoir comment booster ton Instagram, je t’invite à écouter l’épisode avec Charlie Fernandez ou encore pour booster son compte YouTube avec Stanislas Leloup.

Sans plus tarder, bienvenue dans le 21e épisode de Scotch et Domination Mondiale.

Alors que certains rêvent de dominer le monde, mon invitée d’aujourd’hui, elle, fait le tour du monde.

Lydiane a plus de 100 000 abonnés sur sa page Facebook et plus de 50 000 sur Instagram, tous des fans qu’elle a acquéri organiquement au fil du temps.

Retour 10 ans en arrière

Avant Occupation Double, Lydiane avait étudié en gestion hôtelière. Son but était de travailler dans des hôtels partout dans le monde.

Elle a habité, travaillé en Suisse et fait une demande pour avoir une résidence permanente. Elle a été refusée, elle est donc revenue de force au Québec.

Elle n’était pas prête d’aller étudier à l’université. Elle a travaillé de 8 à 5, lundi au vendredi avec 2 semaines de congé. Elle a détesté ça, elle était très déprimée. Un soir, son amie lui a annoncé qu’il y avait des auditions pour Occupation Double en République le lendemain.

Elle est donc partie faire Occupation Double, pas pour trouver l’amour, mais pour faire des voyages.

Donc, sa passion pour découvrir le monde ne date pas d’hier.

Les 3 années après Occupation Double, elle était agente immobilière à Trois-Rivières. Son but était d’avoir la grosse maison, le gros char, etc. et en 2 ans, elle a atteint tous ses objectifs. Elle pensait que ça prendrait 10 ans et ça l’a rempli de glace. Elle s’est sentie vide, elle travaillait 80 heures par semaine, était super stressée, etc.

Elle pensait qu’en étant sa propre boss elle pouvait partir en voyage quand elle voulait, mais non. Elle travaillait de 6h am à minuit tous les jours. Elle ne voyait pas souvent ses amis. Bref, ce n’était pas le genre de vie qu’elle voulait mener.

Je pensais qu’en étant mon propre patron, je pouvais me donner des vacances…

Trop souvent, les gens se démarrent des entreprises et deviennent prisonniers du succès de leur entreprise.

C’est important de faire des projets qui rapportent, mais surtout de le faire avec passion.

Souvent, les gens démarrent leur entreprise par passion, mais il faut se permettre de faire autre chose que juste travailler. Tu ne peux pas être passionné à 100% à ta job.

Lydiane a voyagé 2 ans non-stop et a eu une écoeurantite. Elle ne pensait jamais dire ça. Elle avait envie d’avoir son chez soi.

Son lifestyle actuel

Elle a maintenant un chum depuis 3 ans. Elle habite à Montréal, voyage entre 6 à 7 mois par année mais divisé à longueur d’année.

Quand elle est à Montréal, elle travaille sur ses conférences, son livre, sa boutique en ligne, bref elle est très occupée!

Elle a aussi une passion pour la bouffe, tout ce qui est santé et les sports.

Comment son aventure a débuté

Elle a fait une vidéo et créé une page Facebook destinée à sa famille et ses amis.

En 24 heures, elle a eu 4000 personnes qui la suivait. Et en 4 jours, soit 4 jours avant son départ, elle était rendue à 10 000 abonnés.

Elle ne s’attendait pas du tout à ça. Elle a publié sur sa page Facebook comme si elle parlait à ses amis et sa famille.

La première année de voyage, ce qu’elle voulait c’était de dépenser tout son argent. Mission réussie.

Au bout d’un an, elle a décidé de revenir au Québec, a démarré un site web pour répondre aux nombreuses questions qu’elle recevait à chaque jour.

Ensuite, des commanditaires l’ont contacté: GoPro, Everyday Sunday, La Cordée, etc.

Elle n’a jamais approché les marques, ce sont eux qui ont sollicité Lydiane. Puis, Evasion l’ont contacté pour son émission télé. Ça a payé toute sa deuxième année de voyage.

Valeur à prôner sur les médias sociaux

En rétrospective, c’était un message d’authenticité, de timing qui l’ont amené où elle est rendue actuellement.

Elle pense que les gens ont avantage de rester authentiques sur les réseaux sociaux. Démarrer une page pour être connu n’est pas un bon thinking.

Cette année, elle s’est donné comme mission d’inviter sa communauté à venir la rejoindre.

Lydiane croit que les réseaux sociaux devraient servir à sortir le monde et à se réunir dans la vraie vie et non derrière un ordinateur.

Si ta motivation principale est d’être populaire, tu n’y arriveras pas. La popularité est une conséquence d’une autre option.

Côté business

Lydiane a une agente, qui s’occupe aussi de pleins d’autres talents. Cette dernière l’aide à gérer les demandes de partenariat, les contrats, les demandes de conférences, les demandes pour faire un projet X, de négocier et de déterminer la valeur des posts, etc.

Elle est ambassadrice pour 6 marques à l’année. Elle les a choisi parce que ce sont des marques qu’elle aime depuis toujours et qu’elle aime prôner.

Ensuite, il y a des partenariats à court terme. Par exemple, Tremblant va la payer pour partager sur ses médias sociaux son weekend de ski.

Même principe au niveau de Air Transat. Ils l’ont payé pour promouvoir la destination qu’elle a choisi parmi 3, Lisbonne.

Avant, quand elle avait seulement des commanditaires annuels, elle devait payer pour créer du contenu sur ses plateformes. Maintenant, grâce aux projets sporadiques ça l’aide parce qu’elle est payée pour créer du contenu.

Lydiane a lancé sa boutique en ligne récemment. Elle vend son livre, un bandeau et une serviette. Elle débutait avec ça pour tester son marché et la réponse a été super bonne.

Elle est en train de développer une quinzaine d’articles de voyage: étui passeport, contenants, ligne de vêtement, rashguard, bobettes, maillots, etc.

Lydiane reste toujours dans le thème du voyage.

Elle doit faire faire des produits en Chine, parce que sa communauté n’est pas prête à dépenser une fortune pour des produits de voyage.

C’est sa mère qui s’occupe de la livraison des produits. Elle va devoir penser à une autre solution lorsque ses 15 produits seront en vente parce que le garage chez ses parents est plein!

Il y a Amazon FBA, ShipWire, Sears Commerce Services qui pourraient aider Lydiane avec son ecommerce!

 

Dans les prochaines années, Lydiane aimerait en premier grossir la boutique en ligne, avoir des bons produits, reconnus et appréciés et au bon prix.

Une boutique physique serait son petit rêve, avec un café éco-responsable, bio pour promouvoir les rencontres entre voyageurs.

QUI EST Olivier Lambert?

Olivier est un jeune marketeur et entrepreneur qui a investi dans la publicité Facebook dès le départ. Il a pu tester la plateforme en profondeur chez Voyages à Rabais, où il a généré plus de 50K nouveaux leads qualifiés sur 18 mois, avant de lancer sa propre entreprise de formation en ligne. À son compte, il a transformé un investissement publicitaire de 50K$ en plus de 300K$ de revenu annuel et s’est établi comme la référence québécoise en publicité sur les médias sociaux. Il a ensuite lancé LaTranchee.com, une communauté en ligne dédiée aux entrepreneurs et marketeurs qui désirent maîtriser les nouvelles technologies pour mieux vendre et communiquer. Olivier se distingue par son style dynamique, ambitieux et surtout, divertissant!

Abonnez-vous à Olivier

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

  1. Annasays:

    Merci pour les 2 derniers liens :slightly_smiling_face: Ça semble des options intéressantes.

  2. interview très intéressante de Lydiane,

    un moment, vers la dixième minute de l’entretien elle parle de livres d’inspiration spirituelle qui l’ont aidée à voir les choses différemment

    pourrais-t-on savoir lesquels ?

    merci d’avance de votre réponse

    Philippe
    santétotale.com

  3. Je n’arrive pas à retrouver où elle parle du livre? Veux-tu me donner le timestamp exact svp? Je pourrai lui demander :slight_smile:

  4. 9:57 j’ai lu des livres d’inspiration spirituel

  5. Demandez et vous recevrez de Pierre Morency / Le pouvoir du moment présent / le monk qui avait vendu sa Ferrari / lart du bonheur (Dalaï Lama)

Poursuivez cette discussion sur https://forum.latranchee.com

1 plus commentaire

Participants

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE