Comment devenir un YouTubeur populaire? Stan dévoile comment il a récolté 50K abonnés en moins d’un an!

Comment s'abonner à un podcast?

Dans ce 6e épisode de Scotch et Domination Mondiale, on interview Stanislas Leloup, un marketeur très populaire, surtout en Europe.

Il a décidé de lancer une chaîne YouTube il y a environ 1 an et il a été capable d’aller chercher ses 50 000 premiers abonnés dans les 12 premiers mois et sa croissance ne cesse d’augmenter.

Outils discutés:

L’épisode sera divisé en deux parties:

Dans la prochaine partie, on va parler de marketing par courriel, de conversion, comment écrire des textes persuasifs, etc.

Dans cet épisode-ci, on va parler de comment se lancer sur YouTube, devenir un influenceur, bâtir son audience, son branding, sa crédibilité, comment être capable d’aller chercher ses abonnés, ses idées, son montage, son équipement…

Qui est Stanislas Leloup?

Stan est un maniaque des conversions. Il a son site web, Marketing Mania, qui donne des ressources pour convertir plus de visiteurs en acheteurs. Il a lancé sa chaine YouTube il y a environ 1 an.

Il possède aussi 2 podcasts: Marketing Mania et Digital Nomad.

Faire exploser sa chaine YouTube

Au début, il publiait une vidéo par semaine, ça progressait bien.

Puis, au mois d’avril l’année dernier, deux vidéos sont devenues virales et ont drivé toute sa chaîne YouTube. Elles avaient été publiées en octobre et novembre 2016.

Les 2 vidéos en question: Vendez-moi ce stylo: comment vendre n’importe quoi et 7 techniques de persuasion du Loup de Wall Street (appliqué au marketing web)

Il obtient en moyenne 5000 et 15 000 vues par jour.

Stan explique que si tu as juste une vidéo, même si elle devient virale ne va pas driver ta chaîne.

Sur sa chaine, il a environ 35-40 vidéos. Tu en as 3 ou 4 qui vont être les points d’entrée aux gens qui ne te connaissent pas. Aujourd’hui, YouTube calcule le temps que les gens passent sur tes vidéos dans son algorithme.

Si les gens restent longtemps sur ta chaîne, tu vas être mieux référé sur YouTube et il va plus te proposer.

Au total, il a obtenu 1,6 million de views.

Quel impact est-ce que ça aura eu sur sa brand, notoriété?

D’abord, il y a l’aspect purement traffic.

Ça lui aura ajouté énormément d’abonnés sur sa liste email. Comme il fait 10 Euros par prospect, il a donc augmenté ses ventes.

En plus, ça lui aura permis d’avoir une réputation dans la communauté, ce qui lui permet d’accéder avec des gens réputés dans le milieu.

Quand il a débuté sur YouTube, il avait une liste email d’environ 5000 abonnés. Puis, aujourd’hui, il est à près de 20 000.

Trouver le bon format de vidéo, au bon moment, compte pour énormément. Il y a le facteur chance qui va faire qu’une vidéo devient virale ou non, mais quand même il faut s’y investir.

Stan passe énormément de temps sur une vidéo: il y a beaucoup de contenu et de recherche derrière le résultat final.

Quel est le processus de recherche derrière une vidéo?

Stan et son équipe utilisent Trello pour l’organisation.

Ils ont une colonne d’idées, vidéos à écrire, vidéos à monter, vidéos à publier, etc.

Stan s’occupe de tout ce qui est recherche, écriture et l’enregistrement. Son équipe s’occupe du montage, de la mise en ligne, des tags, etc.

Stan passe 2-3h par jour à lire, à écouter des podcasts, à lire des blogs d’où vient son inspiration aléatoire.

Sa formule est de trouver une idée inattendue et un truc utile pour les gens. Sans faire de l’insolite. Ça peut être un film, un personnage… Il essaye à chaque fois de baser ce qu’il dit sur quelque chose de concret, comme un film.

Une fois son idée trouvée, il va écrire son script dans son Google Doc.

Pour garder ses vidéos denses, mais pas trop longues, il essaie toujours de les scripter avant. Ça évite de dire des mots pour rien.

Dans son Google Doc, il a un texte bien annoté où lui et son monteur savent exactement quoi faire (image, texte, extrait, etc.).

Ensuite, Stan va tourner la vidéo, uploader les fichiers et l’envoyer à son monteur vidéo. Il va faire une vérification une fois le montage terminé, puis elle sera publiée la semaine suivante.

Il tente de créer 2 à 4 vidéos par semaine, même s’il en publie 1 par semaine. C’est plus efficace de tourner en batch.

Stan utilise son ordinateur avec le script d’ouvert pour tourner ses vidéos. Il n’utilise pas de téléprompteur pour le moment.

Quel équipement Stan utilise?

Une erreur que beaucoup de gens font, c’est de se procurer le meilleur équipement avant même de débuter.

Pour Stan, toutes ses vidéos sont tournées avec son téléphone et il utilise un autre micro externe, un ATR2100, un micro USB branché à son ordinateur, un trépied qui tient son téléphone et Audacity (logiciel gratuit d’enregistrement).

Actuellement, il a un peu honte de filmer avec son téléphone, avec 50 000 abonnés. Il compte investir prochainement dans du nouvel équipement.

Il pense acheter le Canon 70D. Le seul problème avec cette caméra (parce qu’on l’utilise aussi!) c’est que la limite d’enregistrement est de 30 minutes.

La leçon pour les gens, c’est de ne pas se stresser avec le matériel avant de débuter.

Stan a commencé en enregistrant seulement son écran, sans filmer sa tête. Il n’avait donc pas besoin d’une caméra.

Il faut savoir que la qualité du son est beaucoup plus importante que la qualité de la vidéo, qui elle, est moins remarquée.

Pour le montage, c’est un freelance qui le fait avec Adobe Premiere.

Lorsqu’il fait sa dernière vérification avant de publier, il utilise clarify-it.com, ça permet de faire des captures d’écran et de les commenter. Puis, ça créée un pdf avec tous les commentaires qu’il peut envoyer au monteur vidéo.

À la toute fin, l’assistant de Stan va ajouter les titres, la miniature, publier sur les médias sociaux, etc.

Comment trouver un bon freelance abordable?

Son monteur vidéo, c’est son frère. Si vous voulez le contacter pour du montage vidéo, vous pouvez écrire à Stan pour vous faire mettre en contact: [email protected]

Son monteur son il l’a trouvé sur O Desk (maintenant UpWork). Il faut en essayer plusieurs sur ce site pour trouver quelqu’un qui convienne. Ça peut être difficile de trouver la bonne personne, dont ne pas se gêner pour en essayer plusieurs.

Conseils à quelqu’un qui veut se partir sa chaîne YouTube

Il faut avoir une idée de base bien définie.

«Devenez heureux» n’est pas une bonne thématique. Tu ne sortiras pas de la masse. Même si la qualité de tes vidéos est top.

Tu ne peux pas prendre une thématique super large et espérer percer.

Stan avait une thématique super précise, qui était «Comment convertir plus de visiteurs en acheteurs» en analysant des vidéos de ventes et de pages de vente.

Beaucoup de gens ont peur de se limiter en ayant un sujet trop précis. Mais, c’est exactement ça ce qu’il faut faire. Ça t’oblige à apporter quelque chose de différent, d’aller à fond dans un sujet.

Autre chose importante, tu dois trouver une manière unique de parler de ton sujet.

En résumé:

Trouver sa niche, trouver une façon unique d’aborder cette niche-là et on s’en fout de la qualité du matériel que tu utilises, tant que tu as un son décent. Sous les 500$, tu peux commencer à faire du contenu et en publier sur une base régulière.

Il faut compter sur un mix entre la persévérance et la chance.

Stan a appliqué le principe de Pareto sur sa chaîne YouTube et ça fonctionne parfaitement. 20% de ses vidéos génèrent 80% de ses vues. Si on réduit l’échelle, ça fonctionne aussi. 4% des vidéos génèrent 64% de ses vues. Donc, une ou deux vidéos vont générer plus de la moitié des vues.

Sache que les résultats ne seront pas distribués équitablement sur ce que tu produis.

Dernier truc

La meilleure façon de se différencier est de prendre des idées dans un autre domaine et de l’appliquer dans ton domaine.

Regarde ce qui fonctionne dans un marché totalement différent.

Si tu veux en savoir plus sur ce sujet, on te suggère le livre The Medici Effect. «L’innovation se trouve à l’intersection de différents champs de compétences».

QUI EST Olivier Lambert?

Olivier est un jeune marketeur et entrepreneur qui a investi dans la publicité Facebook dès le départ. Il a pu tester la plateforme en profondeur chez Voyages à Rabais, où il a généré plus de 50K nouveaux leads qualifiés sur 18 mois, avant de lancer sa propre entreprise de formation en ligne. À son compte, il a transformé un investissement publicitaire de 50K$ en plus de 300K$ de revenu annuel et s’est établi comme la référence québécoise en publicité sur les médias sociaux. Il a ensuite lancé LaTranchee.com, une communauté en ligne dédiée aux entrepreneurs et marketeurs qui désirent maîtriser les nouvelles technologies pour mieux vendre et communiquer. Olivier se distingue par son style dynamique, ambitieux et surtout, divertissant!

Abonnez-vous à Olivier

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

  1. Merci Olivier,très bonne entrevue pour moi et mon Youtubeur (mon garcon),je suis très heureux de faire parti de votre belle communauté.JGuy

Poursuivez cette discussion sur https://forum.latranchee.com

Participants

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE