Copywriting : UN MILLION d’euros de vente grâce à UNE SEULE phrase

Dans cet article, je vais te montrer comment j’ai généré plus d’un million d’euros de vente pour mes clients au cours de ma carrière de copywriter …

Et comment j’ai fais cela grâce à une seule phrase.

Tu verras également comment des « Géants » tels que Stan Leloup, Antoine BM ou encore notre cher Olivier Lambert utilisent cette phrase pour construire leur empire …

Et comment tu vas pouvoir l’appliquer TOI, sur TON site, afin d’augmenter TES ventes.

Ça te dis ? Alors c’est parti.

Je sais que ça peut paraitre trop gros pour être vrai

Un million d’euros de vente. Une seule phrase.

Quand tu lis ces deux termes opposés dans la même phrase … tu as vite fait de me prendre pour un clown.

Un charlo.

Un mytho.

Et pourtant? C’est l’entière vérité.

J’ai été copywriter professionnel pendant 3 ans.

C’est à dire que pendant 3 ans, j’ai augmenté les ventes de clients dans des dizaines de thématiques différentes … en rédigeant plus d’une centaine de pages de vente … et plus d’un millier d’emails.

Au bout de ces 3 ans, je me suis rendu compte d’une chose : j’ai fini par générer plus d’un million d’euros de vente pour mes clients.

Regarde… quand j’ai fait les comptes, j’ai vu que j’avais plusieurs types de clients :

  • Ceux que je faisais passer de 2 000 à 5 000 € par mois
  • Ceux que je faisais passer de 5 000 à 10 000
  • De 10 000 à 20 000
  • Et même parfois: de 20 000 à 50 0000

En bref, tu l’auras compris : ça peut aller très, très vite.

Si on prend l’exemple ne serait-ce que D’UN SEUL client « moyen » parmi tout ce que je t’ai dit, et qui génère 10 000 euros de ventes par mois …

Cela fait 100 000€ à la fin de l’année. Grosso modo.

10 clients comme ça, et ça fait un million.

Sauf qu’en tout, je n’ai pas eu 10 clients, mais bien plus d’une trentaine …

Et certain ne faisaient pas « que » 10 000€, mais parfois 20, 30, voire 50 000 euros par mois.

Au final, tu le comprends : on arrive très vite au million d’euros généré…

Et c’est en réalité même entre 2 et 3,7 millions d’euros générés au total selon mes estimations.

Mais je vais te dire une chose :

Même si c’est beaucoup d’argent, ce n’est pas ça le plus impressionnant.

Le plus impressionnant, c’est que tout cet argent est dû à une seule et unique phrase « magique »…

Et c’est celle que je m’apprête à te dévoiler dès maintenant.

La fameuse phrase qui génère des millions

Ça y est : on arrive enfin à la partie intéressante.

Je vais finalement te dévoiler la phrase magique qui m’a permis de faire des folies pour mes clients.

Mais avant de te donner la phrase en entière, je voudrais juste faire un petit « Disclaimer » avant :

Non, ce n’est pas une phrase à copier-coller.

Tu t’en doutes: s’il suffisait de copier-coller une simple phrase sur sa page de vente pour faire autant de thunes, tout le monde serait blindé…

Et cette phrase n’aurait plus aucune utilité (car tout le monde pourrait la prendre).

Cette phrase, c’est plutôt ce que j’appelle « La Bible du Copywriting« .

En fait, elle contient à elle seule les 5 plus grands concepts de copywriting qui aient jamais existé.

Et si tu la suis à la lettre et que tu l’appliques comme il faut dans ton business ? Sur tes pages de vente ? Dans tes emails ?

Tu auras plus de résultats que tu n’aurais jamais pu l’imaginer.

Voici la phrase :

Les gens feront n’importe quoi pour ceux qui encouragent leurs rêves, justifient leur erreurs, dissipent leurs peurs, confirment leurs suspicions, et les aident à jeter des cailloux sur leurs ennemis.

« Quoi c’est tout ? C’est juste ça ? Pfff, quel putaclic. Allez, je quitte cet article de m***e »

Je sais d’avance que certain vont réagir comme ça en lisant cette phrase.

Et tu sais quoi ? C’est tant mieux.

C’est le genre de personnes qui chercheront toute leur vie la complexité et les objets brillants pour espérer avoir des résultats…

Sans jamais comprendre que ce qui marche vraiment est simple.

En fait, c’est comme tout dans la vie…

Tu veux perdre du poids ? C’est simple : dépense plus de calories que tu n’en ingères. Rien ne sert de ne manger que des pommes toute la journée ou de te priver de nourriture pendant une semaine bêtement.

Mange moins, plus sainement, et fais du sport.

Tu vas maigrir en moins de temps que tu ne le penses.

Tu veux devenir riche et faire de l’argent avec ton business en ligne ? Là encore, c’est simple : comprends ton prospect mieux que personne.

Rien ne sert de chercher des formules de copywriting obscures ou d’appliquer des dizaines et des dizaines de hacks.

Comprends ton prospect, et résous son problème avec ton produit ou service.

Tu gagneras plus d’argent que tu ne l’auras jamais imaginé.

Car je te le répète encore une fois :

Les gens feront n’importe quoi pour ceux qui encouragent leurs rêves, justifient leur erreurs, dissipent leurs peurs, confirment leurs suspicions, et les aident à jeter des cailloux sur leurs ennemis.

Désormais, tu as deux choix :

  1. Soit tu cherches à grappiller quelques centaines d’euros par-ci par-là en appliquant quelques hacks dans tes pages de vente …
  2. Soit tu génères des milliers (si ce n’est des dizaines de milliers) d’euros par mois en comprenant les fondamentaux de la persuasion – et en appliquant cette phrase à la lettre.

Si tu choisis la première option, salut. Ravi de t’avoir connu.

Mais si tu choisi la deuxième ? Alors la suite de cet article va te faire kiffer.

Car je m’apprête à te montrer comment les Géants qui ont un business solide et un gros impact se servent aujourd’hui de cette phrase pour construire leur empire.

Let’s go.

Premier exemple concret :

Olivier Lambert

Notre beau gosse national à la barbe bien fournie utilise les cinq éléments précis de cette phrase pour générer tout un tas de vente…

Et notamment pour vendre sa formation la plus chère : Comment démarrer un blog profitable ?

(Le gars dis « notre » mais est totalement Français …)

Regarde :

1) Encourager les rêves

Dès le début de sa page, Olivier encourage les rêves que tu peux avoir par rapport à la création d’un blog :

  • Se lever à l’heure qu’on veut…
  • Travailler où on veut…
  • Dans les conditions qu’on veut.

Quand tu penses à vivre de ton blog… Ce sont ces choses-là auxquelles tu penses en premier.

Olivier le comprend.

Il sait ce que tu désires, et il connait tes rêves.

Alors, naturellement, il fait la chose la plus intelligente qui puisse être faite dans ce cas :

Il encourage tes rêves.

Résultat?

Ton attention est accrochée dès le début de la page, et tu te dis que « Ce mec a tout compris de ce que je souhaite ».

BIM : première étape complétée.

2) Justifier les erreurs

Malheureusement, quand tu vois la vie d’Olivier, tu as vite fait de douter.

Tu as vite fait de te dire : « Et moi ? Est-ce que moi aussi je peux vivre ça ? Pourquoi je ne le vis pas aujourd’hui, alors que j’essaye moi-même de bien bloguer ?«

C’est alors qu’entre en jeu la deuxième étape… et qu’il justifie tes erreurs :

À ce moment de la page de vente…

Tu es rassuré.

Si tu essayes de lancer un blog profitable et que tu n’as pas encore atteint ton objectif, tu comprends pourquoi.

Olivier te dit en gros que « Créer un blog qui soit un business rentable, c’est compliqué… et que plein de gens se loupent en se lançant dans cette aventure ».

Résultat?

Tu es rassuré.

Tu ne te sens plus seul.

Et tu peux continuer à lire la page (tout en ayant ta confiance en Olivier qui augmente).

3) Dissiper les peurs

Quand vient le moment pour Olivier de te présenter sa formation, tu es à fond :

Il t’as dit que tes rêves étaient réalisables … il t’as montré que tes erreurs étaient normales …

Bref : tu as ENVIE de le suivre.

Tu as ENVIE d’acheter ce qu’il propose.

Seulement? Il y a un moment où tu doutes.

Où tu te dis un truc du genre : « Et si malgré sa formation, je n’y arrivais pas ? Et si je perdais mon argent ? »

Un bon copywriter sent lorsque son lecteur a peur.

Et c’est exactement ce que fait Olivier en dissipant ta peur dès que tu commences à la ressentir :

BOUM : ça c’est du bon copywriting.

Tu commences à douter et à avoir peur que la formation ne marche pas ? Pas de panique.

Super-Olivier arrive à la rescousse et fait exactement ce qu’il faut en dissipant ta peur grâce à une grosse garantie.

Oui : le montage est digne d’un enfant de 4 ans. Eh oh, je suis copywriter moi, pas graphiste.

Résultat : tu n’as plus peur…

Et il ne reste plus que deux petites étapes pour que tu sois dans les conditions optimales d’acheter.

4) Confirmer les suspicions

Cette technique de vente est une technique un peu « avancée »…

Mais elle peut t’apporter des résultats de malade si tu l’utilises comme il faut.

Je m’explique : la plupart des gens ÉVITENT la confrontation dans une page de vente.

C’est à dire que s’ils sentent que leurs lecteurs ont peur d’un truc, ou qu’ils on un doute sur quelque chose…

Ils ne font rien.

  • Ils ont peur d’affronter la bête…
  • Ils se disent qu’ils vont oublier leurs suspicions…
  • Et ils laissent couler.

À ton avis … est-ce que c’est la bonne façon de réagir?

Allez, je te donne un indice : absolument pas.

Normalement, DÈS que ton lecteur a des suspicions sur ce que tu es en train de dire ou en train de vendre…

Tu devrais les confirmer.

C’est la différence entre un amateur et un professionnel de la vente.

L’exemple est parfait avec ce passage sur la page d’Olivier :

Olivier vend une formation pour apprendre à créer son blog.

Naturellement, quand des gens vont voir ça, ils vont se dire :

« Oh non, encore une formation pour apprendre à créer un blog. »

Ils vont avoir peur que ça soit encore et toujours pareil, et qu’on ne leur donne que des petites tactiques.

Olivier comprend leurs suspicions, et leur dit alors :

« Eh les gars, vous inquiétez pas : ce n’est pas un énième cours avec des techniques pour créer votre blog. C’est une formation où je créé carrément un nouveau blog devant vos yeux, et où je vous montre pendant 30 jours comment je le rends profitable et j’arrive à en vivre. Rien à voir. »

Résultat? Les lecteurs comprennent que c’est différent.

Sont conquis.

Et ont pour la plupart envie de tester cette nouvelle formation du coup.

Ça s’appelle « prendre le taureau par les cornes »…

Et c’est certainement le meilleur moyen de faire du cash.

5) Jeter des cailloux sur les ennemis

On vient de voir comment Olivier utilisait les 4 principes de la phrase « magique » pour rédiger une page de vente convaincante.

Il en reste un dernier – qui est un bonus – mais qui peut vraiment tout accélérer si tu l’utilises…

Ce principe, c’est de jeter des cailloux à tes ennemis.

En gros : toi et tes lecteurs avez sûrement au moins un ennemi commun aujourd’hui.

  • Par exemple, dans le domaine de la perte de poids, ce sont les régimes de star à la con dans les magasines. Ou les régimes « pilule magique ».
  • Dans la thématique de l’éducation canine, ce sont ceux qui dressent leurs chiens avec violence, en utilisant des méthodes dures et brutales.

Eh bien ici, Olivier se positionne contre les « métas-blogueurs » : les gens qui bloguent sur comment bien bloguer :

Faire ça est très puissant.

Car si tu identifies un ennemi de ta thématique…

Que tes lecteurs ne peuvent plus se voir en peinture…

Et que tu lui jettes des pierres …

Ils vont t’adorer.

Ils vont voir que tu es avec eux, et encore une fois : que tu les comprends.

Conclusion

On vient de voir que vendre n’était pas si compliqué…

Que ça tenait en une phrase…

Et qu’il y avait 5 étapes à faire pour tout exploser :

  1. Il faut encourager les rêves de tes prospects
  2. Justifier leurs erreurs
  3. Dissiper leurs peurs
  4. Confirmer leurs suspicions
  5. Jeter des cailloux à leur ennemi

Je voulais analyser les pages de vente d’Antoine BM et Stan Leloup également…

Puis je me suis dis que ça serait inutile.

Je pense qu’avec tout ce qu’on vient de voir, tu as compris comment les choses marchaient.

Et tu as compris à quel point les résultats pouvaient être fous.

Je vais te dire un truc : si tu utilises ces 5 étapes dans tes argumentaires de vente (que ce soit page de vente ou email) …

Tu seras au-dessus de 99% des blogueurs en général et de tes concurrents.

Je ne rigole pas : la plupart des gens ne savent pas vendre.

Et comme ils pensent que la vente est une affaire « obscure et secrète »…

Ils se tournent vers des techniques de copywriting « bourrin » qui mettent la pression à leurs lecteurs pour acheter (et qui ne marchent pas la plupart du temps).

Mais toi? Toi, tu seras différent.

Tu auras compris que vendre, ce n’est pas le concours de qui a la plus grosse en empilant les promesses, quitter à passer pour un marchand de tapis auprès de son audience.

Toi, tu auras compris que vendre, c’est avant tout comprendre ton prospect…

Lui montrer clairement qu’on le comprend dans ses argumentaires…

Et structurer le tout via des principes de persuasions qui marchent depuis des dizaines, et des dizaines d’années.

C’est le pouvoir que renferme cette phrase.

C’est comme ça que j’ai fait pour générer plus d’un millions d’euros pour mes clients en tant que copywriter pro…

C’est comme ça que font des Géants aujourd’hui pour tout niquer et bâtir leur empire

Et comme ça que tu vas pouvoir décupler tes ventes à TOI, afin d’avoir ce beau business qui te fais vivre et te rends libre.

Mon cadeau pour toi

Si tu as aimé cet article et que tu en veux plus …

Alors, rends-toi dans ma bio ci-dessous pour t’inscrire aux coulisses, et clique sur le bouton vert pour t’abonner à « Mon compte auteur!

2020-07-29 13 minutes
1 0 0
Théo, Copywriter Professionnel depuis 2016 - Tu as aimé ce que tu viens de lire? Si c’est le cas, tu vas adorer « Les Coulisses ». 1 email par jour pour à devenir une machine de vente - tous les matins [en cliquant ici.](http://lecopywriter.fr/les-coulisses/) Si tu veux apprendre le meilleur de ce que j’ai appris lors de mes 3 années de copywriter professionnel (et ainsi savoir comment rédiger de vrais beaux messages persuasifs qui vont décupler tes ventes) … C’est l’endroit où il faut être. Le prochain email part demain à 08h50 … ne le loupe pas !
48 Donné 133 Reçu 45 Sujets publiés 374 Sujets lues