Comment trouver son idée de cours en ligne

42% des start-ups échouent pour la même raison.

Quelle est-elle?

Le marché visé n’a pas besoin du produit.

Source

En d’autres termes, les consommateurs ne souhaitent pas acheter ce que l’entreprise vend.

Comment ça se fait que l’entreprise ne s’en rende pas compte avant? Ma théorie: l’amour. Les gens sont en amour avec leur propre idée!

Ce qui est correct si les consommateurs pensent comme toi. Mais j’ai le malheur de t’annoncer que c’est rarement le cas.

Il y a une grande différence entre avoir une idée de cours en ligne et avoir une bonne idée de cours en ligne. Créer un cours en ligne est une bonne manière de gagner sa vie ou de générer un revenu supplémentaire. Mais tu auras du succès seulement si tu réussis à créer un cours que ton audience veut.

Ce n’est pas parce que tu aimes cuisiner et que ta belle-soeur trippe sur tes muffins que ça va nécessairement intéresser des gens ton cours de confection de muffins.

La recette miracle: Trouve ce que les consommateurs veulent, puis donne-leur.

Assez simple et straight forward, non?

Le défi, c’est de faire les recherches et les démarches pour trouver ce que les consommateurs veulent vraiment.

Oui, c’est plate. Surtout si tu crois dur comme fer à ton idée. Oui ça prend du temps. Mais c’est la fondation de ton cours en ligne! Ce qui va faire en sorte que tu vas générer des revenus ou perdre ton temps. À toi de choisir quelle option tu préfères…

La bonne idée

Tu veux créer ton cours en ligne, mais tu ne sais pas exactement ce que tu veux enseigner? Tu as un million d’idées, mais tu ne sais pas laquelle suivre?

LA bonne idée, tu vas la trouver à l’intersection de:

1- Tes connaissances et forces

2- Tes passions

3- Une niche profitable

Les deux premiers points sont assez intuitifs, j’en conviens, mais ils ne sont pas à négliger.

Après tout, si tu obtiens du succès avec ton cours en ligne, tu vas passer des années à patauger dans ce sujet!

Tu dois avoir une certaine expertise à partager, mais aussi avoir du plaisir à partager tes connaissances.

Je me souviens, quand j’ai commencé à rédiger des articles sur le blogue Double Ta Valeur, ça me prenait une éternité et beaucoup de motivation pour chaque article. Pourquoi? Parce que le sujet du blogue (et donc des articles que je devais rédiger), ne me passionnait pas.

Maintenant, j’écris uniquement pour le blogue de La Tranchée et je dois limiter le nombre de mots de mes articles tellement j’ai de choses à écrire. Oui, je suis plus passionnée par le marketing que par la productivité, mais aussi j’ai plus de connaissances à partager dans ce domaine.

Ce que je veux dire, c’est que ça doit être amusant et naturel de travailler sur ton futur cours en ligne. Tu ne dois pas avoir l’impression de te forcer à chaque fois que tu y mets la main à la pâte!

1- Tes connaissances et tes forces

Je ne sais pas pour toi, mais moi j’ai beau vivre avec moi-même 24 heures sur 24, j’ai de la misère à mettre le doigt sur mes connaissances et mes forces. Pour t’aider à bien les identifier, je te propose de rédiger les réponses à ces questions:

  • Quelles sont les jobs que tu as eues?
  • Quels étaient tes rôles et responsabilités? Qu’as-tu passé le plus de temps à faire?
  • Quelles sont tes compétences? En quoi es-tu un expert?
  • Qui sont tes clients? Aides-tu des individus ou des entreprises?
  • Comment as-tu aidé tes clients? Quels sont les bénéfices que tu leur as apportés?
  • Quelles sont tes histoires à succès?

Cette liste devrait te permettre de trouver des choses pour lesquelles tu n’es pas seulement bon ou bonne, mais aussi pour lesquelles tu es LE ou LA MEILLEUR(E).

Ensuite, tu vas agencer ça avec tes passions. C’est important parce que c’est ce qui va faire en sorte que tu vas rester excité(e) par ton projet à long terme.

2- Tes passions

À propos de quoi es-tu passionné(e)?

Si tu trouves ça difficile de répondre à cette question, pose-toi celle-ci: quelles sont les choses pour lesquelles tu es curieux d’en savoir plus?

Dresse une liste des 10 choses qui te remplissent d’excitation ou pour lesquelles ça te démange de poser plus de questions. Ça peut être un domaine en particulier (réalité virtuelle, écologie, etc.), des compétences (apprendre des choses aux gens, aider les entreprises à réussir, etc.) ou n’importe quoi entre les deux.

Je ne peux m’empêcher d’avoir cette citation en tête: «Fais ce que tu aimes et l’argent suivra». Perso, je pense que c’est le truc le plus ridicule de l’histoire des citations.

Si on prend le temps de l’analyser, cette citation veut dire que tu te fies à tes compétences et tes passions pour assumer que ça va nécessairement plaire aux autres et qu’ils vont être prêts à te donner de l’argent. Plutôt égocentrique, non?

C’est sûrement pour ça que la plupart des startups échouent.

Parce qu’en se fiant seulement à ses compétences et ses passions, ça ne garantit en rien que les gens ont besoin de toi.

Combien de fois on voit des gens partir des blogues de cuisine ou de développement personnel juste parce qu’ils sont tous excités par leur nouveau régime PALÉO ou encore parce qu’ils viennent de se redécouvrir et sont tout excités d’en parler au monde.

Pour transformer ton idée en business, il va te falloir plus que des compétences et une passion.

Quand Olivier a débuté son blogue sur le marketing et les réseaux sociaux, il le faisait par passion et compétences. Il n’avait alors aucune intention de vivre de ce dernier. À cause qu’il n’avait pas pensé à la monétisation dès le départ, ça lui aura pris 3 ans avant de le monétiser.

C’est pourquoi, pour générer des profits avec ton cours en ligne, tu vas devoir ajouter la profitabilité dans ton équation.

3- Une niche profitable

Trouver une niche profitable va faire en sorte que ne fait pas du bénévolat pour toi-même toute ta vie.

Remarque ici l’utilisation du mot niche. Une niche, c’est un sujet pointu, qui s’adresse à un segment de la population en particulier. C’est tout le contraire d’un sujet de masse. Tu ne veux pas de ça. C’est voué à l’échec que de cibler une audience très large.

J’ai un secret à te dire. La qualité ou le prix de ta formation importe peu si tu t’assures de répondre à un réel problème. Parce qu’en répondant à un problème, tu t’assures d’offrir un cours en ligne que les gens ont réellement besoin.

Exemple.

Gardons le thème de la cuisine.

Pose-toi ensuite ces 2 questions: Quels sont les problèmes qui m’intéressent? Qui sont les gens que je veux aider? Ça va t’aider à affiner ton idée.

  • «Apprendre à cuisiner», c’est beaucoup trop large et au final, ça n’intéressera personne.
  • «Apprendre à cuisiner avec des intolérances», c’est mieux, mais ça ne cible pas assez précisément. Ça peut être des intolérances à n’importe quoi.
  • «Apprendre à cuisiner avec une intolérance au lactose», là tu t’approches de quelque chose.
  • «Apprendre à cuisiner des desserts avec une intolérance au lactose», BAM! Tu peux penser que c’est trop spécifique, mais c’est une excellente chose. Tu résous un problème précis que les gens recherchent.

En partant du problème, tu t’assures de couvrir un sujet qui est important dans la vie des gens. Assez important pour qu’ils soient là, carte de crédit en main, à attendre que tu leur proposes une solution à leur problème.

En résumé, pour que ton idée soit une bonne idée, assure-toi que:

  • Tu as les connaissances et la passion pour travailler sur ton idée
  • Il y a une audience pour ton idée
  • Ton idée est dans une niche pointue
  • Ton idée répond à un problème
  • Tu as validé ton idée (je t’explique comment faire dans cet article!)

QUI EST Marie-Pierre Guignard?

Avec son bac et sa maitrise en marketing en poche, Marie-Pierre aide Olivier à l'organisation du futur empire! Elle était directrice communication-marketing d'une PME de la région de Québec, avant de se joindre à l'aventure d'Olivier Lambert. Elle apporte à l'équipe par son énergie positive et son esprit vif.

Abonnez-vous à Marie-Pierre

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

  1. Et si ton idée est une nouveauté pas vraiment connu encore au Québec …Selon toi pour la faire connaître le plus rapidement possible je fais quoi? Je songe à publier un vidéo sur fb. As tu des recommandations à me faire? Ce vidéo doit il être plus “pro” ou plus home made pour démontrer que je m’adresse vraiment à des gens “normaux”
    Merci!!!
    Voici ce que je m’apprete À offrir …

  2. Bonjour,

    À mon avis, actuellement. étant donné le nombre des vidéos amateurs sur Facebook, il faut un minimum de qualité pour donner une image pro sérieuse. Donc au départ un iPhone récent ou une boitier DSLR, un très bon microphone casque sans fil, pour expliquer les mouvements et un très bon éclairage. Des vidéos courtes, mais avec un maximum ce valeur, pour montrer ton expertise et ta crédibilité.

  3. Ok! Merci!!!
    Je vais alors m’y mettre avec un professionnel!

  4. Je ne suis pas certains de comprendre… Ça va être un produit ou un cours en ligne?

  5. Un cours offert dans un studio. Je cherche le bon moyen de faire connaître ce cours.

  6. Ok ok! La vidéo est top sur les médias sociaux. Sinon, ça te prend une bonne page de vente et un moyen facile de prendre action. Veux-tu créer une nouvelle discussion dans journal de progrès pour qu’on puisse t’aider?

  7. Bien oui!!! De l’aide c’est VRAIMENT apprécié…
    Je fais comment?

  8. Wow! merci pour cet article, ça tombe pile dans mon cas!!

Poursuivez cette discussion sur https://forum.latranchee.com

Participants

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE