7 trucs pour optimiser vos campagnes Google Adwords

Google Adwords vous donne beaucoup de contrôle afin de vous permettre d’afficher vos publicités que lorsqu’elles sont vraiment pertinentes et ont un plus grand potentiel de conversion. Il faut cependant un bon niveau d’expérience pour être capable de bien utiliser l’outil et aller chercher le maximum de résultat de sa campagne.

Je vous donne, dans cet article, 7 trucs qui vous permettront d’optimiser vos campagnes Google Adwords afin d’avoir un avantage compétitif sur vos concurrents.

1- Utiliser le ciblage démographique

Il est possible de cibler les gens selon l’âge, le genre ou encore le statut parental. Et pas seulement sur le réseau de contenu, mais bien sur le réseau de recherche.

Selon votre produit ou votre service, cela vous permet potentiellement de beaucoup mieux cibler vos acheteurs potentiels. L’idée principale derrière ce type d’optimisation est de ne pas couper totalement certains profils démographiques, mais bien d’utiliser l’ajustement d’enchères pour payer le moins cher possible pour obtenir le plus d’impact possible.

Cette technique est particulièrement utile lorsqu’un de ses facteurs démographiques a un impact majeur sur le taux de conversion.

Cependant, il faut faire attention de ne pas se fier uniquement à notre jugement, car malheureusement l’humain est rempli de préjugés. Par exemple, seulement 31% des gens effectuant une recherche pour des jeux vidéo sur mobile sont des hommes entre 18 à 34 ans.

intention du consommateur

Il est important de comprendre qu’une proportion considérable des acheteurs dans certaines niches n’est pas l’utilisateur du produit lui-même, mais bien des gens qui achètent le produit pour l’utilisateur final du produit.

Comment configurer le ciblage démographique dans Google Adwords?

Le ciblage démographique peut être trouvé dans l’onglet «Audiences».

1- Aller sur l’onglet Audiences et ensuite cliquer sur Demographics

demographie adwords

2- Vous pouvez changer entre les données d’âge, de genre en utilisant les sous-onglets.

3- Utiliser les ajustements d’enchères selon la règle suivante:

(Taux de conversion du segment démographique / taux de conversion du groupe d’annonces) -1 x 100

Par exemple, le taux de conversion du segment 25-34 ans est de 2,30% alors que la moyenne du groupe d’annonces est a 1,94%. Il est donc conseillé de mettre un ajustement d’enchères pour le segment 25-34 ans de 18%.

Vous misez donc 18% de plus que votre enchère habituelle lorsque la personne effectuant la recherche est dans le segment 25-34 ans. Cela a du sens puisque la valeur moyenne d’un visiteur dans le segment 25-34 est 18% plus élevée. Il est crucial de valider l’intervalle de confiance statistique afin de s’assurer que vous ayez assez de données pour prendre une décision logique.

2- Définir des cibles précises

Cela semble évident, mais il n’y a rien de pire que de tenter d’optimiser une campagne Google Adwords sans avoir d’objectif précis en tête.

Aussi, il faut garder en tête que normalement, l’objectif d’une campagne est de maximiser le profit et non pas d’atteindre un objectif secondaire tel quel réduire le CPA (coût par acquisition), augmenter le CTR (taux de clic) ou encore réduire le CPC (coût par clic).

Ces données sont souvent des points de mesure secondaires permettant d’atteindre l’objectif de maximisation des profits de la campagne.

Il ne faut pas non plus oublier que ces données s’influencent normalement en vases communicants, donc il faut viser l’équilibre idéal entre ses cibles. Il est inutile de réduire le coût par clic de 50% si cela fait baisser le nombre total de conversions de 90%.

3- Segmenter les données par type d’appareils

Souvent, lorsqu’une campagne ne donne pas les résultats escomptés, on découvre que ce n’est pas l’ensemble de la campagne, mais bien certains segments qui ne répondent pas aux attentes. Il est important de comprendre pourquoi certaines campagnes ou certains groupes d’annonces ne réagissent pas comme on voudrait.

Souvent, un endroit où trouver des pistes de solutions est le type d’appareils. Le trafic mobile, de tablettes et celui d’ordinateurs ne réagit normalement pas de la même façon à une page de destination ou encore à une annonce.

Souvent, on peut trouver des choses du genre: 80% du trafic de la campagne provient de téléphone mobile alors que la page de destination n’est pas optimisée pour ce trafic…

L’idée est de regarder si un type de trafic réagit de façon différente des autres et surtout de comprendre le pourquoi.

Il serait irresponsable de simplement couper le trafic mobile dans l’exemple précédent, la meilleure solution serait plutôt de créer une page de destination optimisée pour les mobiles et ainsi récupérer le 80% de trafic qui ne répond pas aux attentes.

Transformer les points faibles de sa campagne Google Adwords en points forts est une stratégie d’optimisation assez puissante.

4 – Capitalisez sur vos meilleurs mots-clés

Il y a un moment pour chercher des sources de trafic de qualité en faisant des tests et il y a un moment pour couper dans le gras. Une fois que vous avez assez de données d’accumulées, une bonne façon d’optimiser votre budget (surtout dans le cas où votre budget ne vous permet pas d’être visible en tout temps) est de faire la liste de vos mots-clés qui ont convertis dans les derniers 6 mois (ou encore dans la dernière année selon le volume) et d’augmenter vos enchères sur ces mots-clés.

D’un autre côté, faites la compilation de tous les mots-clés qui n’ont pas converti depuis 6 mois ou 1 an et mettez-les en pause. Vous gaspillez de l’argent sur ces mots-clés de toute façon.

Il est toutefois important de valider que votre position moyenne sur ces mots-clés soit bonne afin de ne pas éliminer des mots-clés sur lesquels vous n’avez pas réalistement fait de tests.

5- Utiliser les mots-clés négatifs

C’est l’endroit où j’ai vu le plus de gaspillage de budget dans toute ma carrière.

Les mots-clés négatifs sont l’endroit où vous devez regarder en premier pour optimiser une campagne Google Adwords.

Rien de pire que de gaspiller votre précieux budget sur des mots-clés qui n’ont aucune chance de convertir. Vous devriez ajouter des mots-clés négatifs à toutes les semaines (spécialement si vous utilisez beaucoup de mots-clés en Broad Match) et au strict minimum à tous les mois. La résultante presque magique sur le moyen-long terme est que, de fil en aiguille, votre campagne sera super ciblée et vous aurez plus de budget pour les mots-clés qualifiés!

6 – Ne pas utiliser le « réseau de partenaire de recherche » sans donnée pour prouver son inutilité

Il serait aussi possible de nommer ce paragraphe: « Faire ce qu’un article du web ma dit sans validation statistique ».

Effectivement, on lit souvent dans les tutoriels d’exclure le « réseau de partenaires » de Google de ses campagnes Adwords.

Pourtant, quand on demande pourquoi, la réponse est souvent vague. On entend souvent que le réseau de partenaires de recherche converti moins, mais je peux vous garantir que ce n’est pas le cas pour toutes les campagnes.

J’ai des campagnes où le taux de conversion du réseau de partenaires est 4 fois plus élevé(oui vous avez bien lu) que celui de Google. Avec un coût par clic inférieur, mon coût par conversion pour cette campagne est 5 fois moins élevé sur le « réseau de partenaires de recherche » que sur Google.

Alors, ne suivez pas aveuglément les conseils (y compris les miens). Fiez-vous à des données solides qui ont un intervalle de confiance suffisante.

7- Toujours utiliser de multiples variantes d’annonces

Une erreur commune est de n’avoir qu’une seule annonce par groupe d’annonces.

Vous devez toujours avoir au moins deux annonces actives dans tous vos groupes d’annonces.

Pourquoi? Pour savoir laquelle obtient le meilleur taux de clic ainsi que le meilleur taux de conversion.

Aussi, vous ne voulez pas faire confiance à Google pour le faire pour vous alors il est important d’utiliser la fonction « Rotate indefinitely » car l’intervalle de confiance que Google utilise pour valider ses données est beaucoup trop bas, ce qui fait que certaines annonces sont exclues avant d’avoir eu une chance réelle d’être comparées à votre champion.

Finalement

N’oubliez pas que pour bien optimiser une campagne Google Adwords, c’est l’accumulation de petites choses qui vous permettra d’atteindre un objectif élevé.

Il ne faut pas non plus tomber dans l’erreur du micromanagement et bien doser l’impact possible des changements que l’on effectue.

Il ne faut pas avoir peut de faire de grands changements, spécialement si la campagne n’atteint pas les objectifs fixés. D’un autre côté, plus le budget est élevé, plus l’impact d’un petit changement sera grand. Il faut donc toujours comprendre la relation entre notre objectif et notre action et avoir en tête la raison pour laquelle nous faisons une modification dans le compte.

QUI EST Francis Vallières?

Francis est consultant en marketing internet depuis plus de 10 ans. Il aide les entreprises de toutes les tailles à réaliser leur potentiel en ligne. Ses spécialités incluent le référencement organique, l'achat média ainsi que le web analytique.

Abonnez-vous à Francis

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

  1. merci beaucoup pour ce partage de points qui sont effectivement super importants.

    Celui que je n’avais pas personnellement est la 6, au sujet du réseau de partenaires.
    Je suis effectivement toujours restée avec google strictement.
    Je vais tester selon mes projets.

    Pour les mots clés négatifs, c’est aussi pour les campagnes “display” qu’il
    est fondamental de les utiliser car vraiment, même avec des mots clés ciblés
    on a beaucoup d’impressions sans valeur.

    Aussi, pour ce qui est du réseau display, je dirais que surveiller les sites sur lesquels
    sont affichés les annonces est fondamental, et régulièrement EXCLURE les sites
    qui sont irrelevants. Même avec des mots clés, Google se permet d’afficher les annonces
    sur des sites qui n’ont vraiment rien à voir avec notre thématique.
    On peut facilement réduire de 4-5x ou plus nos coûts de cette manière.
    Et même au final, dans certains cas, j’ai carrément arrêté certains campagnes avec display
    car les sites spécifiques potentiels étaient trop faibles.

    Mais je sais que je plus souvent les gens préfèrent les campagnes de recherche seulement
    et n’utilisent pas les campagnes “display”

    Merci encore pour le partage!

    Lélia

Poursuivez cette discussion sur https://forum.latranchee.com

Participants

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE