50 000 € par an en 8 heures de travail par semaine, sans faire de magie

Il y a quelques jours j’ai contacté Olivier pour lui faire part de mes résultats et il m’a demandé si je voulais raconter mon histoire sur le blog afin d’inspirer les entrepreneurs et de les inciter à passer à l’action.

En effet, j’ai réussi à diviser mon temps de travail par 7 et vous verrez que pour y parvenir je n’ai pas eu besoin de faire de la magie.

J’ai juste fait des choix que n’importe quel entrepreneur peut faire !

Voici mon histoire !

Nous sommes en 2015, ça fait déjà 9 ans que je vends mes services en tant que développeur web spécialisé dans l’e-commerce.

Tout va bien, je n’ai aucun problème à trouver des clients et, même si je passe plus de 10 heures, par jour devant mon écran, mon travail me plaît.

Bref, j’ai la vie classique d’un entrepreneur et les choses auraient pu rester ainsi, si je n’avais pas commencé à avoir mal au dos.

À partir de ce moment, les journées commencent à devenir plus difficiles et les heures plus longues.

Chaque jour, j’accumule un peu plus de fatigue, ce qui me rend plus sensible à la douleur, douleur qui prend un malin plaisir à me réveiller la nuit.

Bienvenue dans le cercle vicieux de la lombalgie chronique !

Les douleurs s’intensifient jusqu’au moment où je ne suis plus capable de travailler plus de 2 heures par jour.

Mon médecin m’explique que j’ai une colonne vertébrale légèrement tordue, mais rien de bien grave c’est extrêmement courant.

C’est surtout le fait de rester statique et surtout assis trop longtemps qui pose problème et, maintenant que je suis allé trop loin, mon corps va m’en faire baver !

Source : http://coach-muret.domicilgym.fr/actualites/quelles-contraintes-pesent-sur-votre-dos

En gros, c’est comme si j’avais roulé à 250 km/h pendant 9 ans avec le frein à main enclenché.

À un moment … ça pète !

J’avais le choix entre espérer que mon mal de dos disparaisse comme par magie ou me prendre en main et trouver une solution pour « travailler moins et gagner plus ».

Comme je ne crois pas à la magie, j’ai choisi la deuxième solution.

Travailler moins et gagner plus !

J’ai commencé par relire pour la troisième fois le livre de Tim Ferris, la semaine de 4 heures.

Lors de ma première lecture, j’étais convaincu que la moitié de ce qui se trouvait dans le livre était faux et que le reste ne pouvait pas s’appliquer à mon business.

Mais il fallait bien que je trouve une solution et l’histoire de Tim Ferris m’avait toujours intrigué.

J’ai décidé de mettre le livre à l’épreuve en choisissant un des conseils qu’il contenait.

J’ai donc mis mon téléphone en mode silence.

L’objectif était de ne plus être dérangé en plein milieu d’une tâche. Car les interruptions sapent totalement votre productivité.

J’ai eu des résultats bien supérieurs à ce que j’imaginais.

Juste en coupant le téléphone j’ai gagné entre 1 et 2 heures par jour.

Conclusion: OK, ça marche !

J’ai choisi un second conseil: ne consulter ses mails qu’une fois par jour en fin de journée.

Les objectifs ici étaient multiples:

  1. Ne plus être interrompu par l’alarme de l’arrivée d’un nouveau mail. (Tout comme pour le téléphone, s’arrêter au milieu d’une tâche pour traiter vos mails est contre-productif.)
  2. Ne pas s’encombrer l’esprit avec des tâches à faire. (Le simple fait de lire les sujets de vos mails va polluer votre cerveau de tâches à accomplir et vous rendre moins productif.)
  3. Habituer mes clients à ne recevoir qu’une seule réponse de ma part par jour. (Pour  les obliger à être plus descriptif dans leur demande et pour que tout le monde y gagne du temps.)
  4. Traiter mes mails par lot. (Plus vous traitez des sujets proches, plus votre cerveau sera efficace.)

Avec cette astuce toute bête, j’ai à nouveau gagné beaucoup de temps, j’ai donc décidé d’appliquer un 3e conseil qui a radicalement tout changé.

Croyez-moi, les deux conseils précédents sont déjà super efficaces, mais celui qui va suivre est le plus puissant de tous.

Ça va vous paraître dingue mais le conseil de Tim Ferris (et le mien) est de vous débarrasser de 80 % de vos clients !

Mais attention, il ne faut pas choisir vos clients au hasard.

L’idée est d’appliquer le principe du 20/80 (ou loi de Pareto).

Si vous ne le connaissez pas je vous invite à lire cet article qui l’explique clairement.

Vous devez définir quels sont les 20 % des clients qui vous rapportent 80 % de vos revenus et vous débarrasser des autres.

Ça va sans doute vous paraître étrange, mais vous verrez que dans une entreprise il existe toujours une minorité de clients qui rapportent la majorité des revenus.

Si vous avez vraiment peur d’éliminer autant de clients d’un seul coup (et je vous comprends) vous pouvez aussi définir qui sont les 20 % des clients qui vous prennent 80 % de votre temps.

Là encore, il existe toujours une minorité de clients pour qui vous dépensez la majorité de votre temps et le pire c’est que souvent ce ne sont pas eux qui vous rapportent de l’argent.

Je comprends que vous ne soyez pas convaincu (c’est une décision importante à prendre), mais avant de la balayer et de l’oublier, prenez juste le temps de faire cette étude et d’analyser vos clients.

Bien sûr, vous ne tomberez pas exactement sur 20 % et 80 % mais vous verrez que vos chiffres s’en approcheront.

Bon, revenons-en à notre mouton (moi :D).

J’ai donc éliminé 80 % de mes clients et surtout j’ai découvert la puissance du 20/80 !

J’avais réduit radicalement mon temps de travail et j’aurais pu en rester là mais j’avais goûté au 20/80 et je voulais aller encore plus loin !

J’ai donc étudié tout ce que je faisais dans mon travail pour déterminer ce qui pourrait me rapporter de l’argent en un minimum de temps.

La réponse était simple: vendre des modules Prestashop.

(Note: Un module Prestashop, c’est un programme tout prêt qui rajoute des fonctionnalités sur une boutique Prestashop. Exactement comme le font les plugins sur WordPress).

Au fur et à mesure des développements que je réalisais pour les e-commerçants, j’avais créé des modules qui répondaient à des besoins récurrents.

J’ai donc décidé de les rendre publics et de les vendre directement en ligne.

Le problème c’est que ça ne se vend pas tout seul, il fallait aussi les promouvoir.

Là encore, j’ai appliqué le principe du 20/80 en me posant cette question :

Qu’est-ce qui peut promouvoir mes modules le plus rapidement possible avec le minimum d’efforts ?

Au fil des ans, j’avais déjà posté plus de 1000 messages sur le forum de Prestashop où il est possible de mettre une signature avec un lien vers son site.

J’ai donc simplement rajouté le lien vers ma boutique de modules (simple, rapide, efficace).

Le site officiel de Prestashop propose aussi une marketplace sur laquelle j’ai pu déposer mes modules. J’avais simplement une fiche produit à remplir par module et la marketplace se charge ensuite de faire venir les clients sur mes produits.

Comme je savais référencer des sites sur les moteurs de recherche, j’ai également regardé de ce côté, mais ce n’était pas assez 20/80 à mon goût.

Même si je savais pertinemment qu’à long terme c’était une stratégie gagnante, il fallait que j’aille plus vite.

J’ai donc regardé les sites qui se positionnaient déjà sur les mots clés qui m’intéressaient et je leur ai proposé de parler de mes produits en échange d’une commission sur les ventes.

Enfin, il restait les réseaux sociaux. Je savais d’avance que ça n’allait pas être 20/80, car ça allait me prendre beaucoup trop de temps et je n’allais pas déclencher beaucoup de ventes avec ce canal.

Mais j’avais quand même envie de préparer le futur et de me créer une communauté sur Twitter, Facebook, Google+, Linkedin, etc.

J’ai donc décidé d’automatiser à 100 % les réseaux sociaux et pour ça j’ai utilisé Buffer (Je vous le conseille fortement car je le trouve génial mais vous pouvez en utiliser d’autres)

Les ventes ont plutôt bien décollées.

C’était super, mais j’avais un nouveau problème, ou plutôt, un ancien problème !

Je me suis remis à travailler trop car les ventes de mes modules généraient du service après-vente (SAV).

Il fallait à nouveau que je regagne du temps et rapidement, si je ne voulais pas me retrouver avec les même douleurs dans le dos.

J’ai décidé de stopper complètement les prestations de services et me suis donc débarrassé de mes derniers clients pour qui je faisais des développements régulièrement.

J’ai alors pu me consacrer exclusivement à la vente de mes modules et surtout à optimiser le SAV.

Il fallait que j’arrive à y passer moins de temps sans que cela ne nuise à mes clients. Car la qualité du SAV est l’un de mes points forts.

J’ai donc enquêté auprès de mes clients afin de comprendre ce qui leur posait problème, les bugs qu’ils rencontraient, les questions qu’ils avaient, etc.

À chaque fois, j’ai noté toutes ces informations afin de repérer celles qui revenaient régulièrement et celles qui n’apparaissaient que rarement.

Pour chaque question répétitive, j’ai rédigé une réponse détaillée que je pouvais ensuite copier/coller.

Pour chaque bug récurrent, j’ai ajouté un correctif sur mon module.

Pour chaque incompréhension courante, j’ai amélioré le module pour que ce soit plus clair.

Pour chaque action régulière, j’ai rédigé une procédure que je peux suivre pas à pas sans risque de me tromper (ou d’oublier quelque chose).

Une fois encore j’ai appliqué le principe du 20/80 afin de corriger les 20 % de problèmes qui génèrent 80 % du SAV.

Résultat : désormais le SAV me prend en moyenne 30 minutes par jour soit 2,5 heures par semaine.

J’ai d’ailleurs fait une vidéo sur le sujet : https://www.youtube.com/watch?v=dl3Wg7EsBiM

Mais où sont passées les 5,5 heures restantes pour arriver à 8 heures par semaine ?

Et bien je les utilise pour faire le référencement de mon site en rédigeant soit des articles sur mon blog soit sur d’autres sites (c’est exactement ce que je fais ici).

Ça me permet, d’attirer plus de prospects et de solidifier mon entreprise en diversifiant les sources de trafic.

Désormais, la vente de mes modules me rapporte entre 4000 € et 5000 € pour 32 heures de travail par mois.

Mais, pour être honnête avec vous, travailler seulement 8 heures par semaine ne m’amuse pas plus que ça.

Je me vois assez mal regarder la TV toute la journée.

J’ai donc employé le temps qu’il me restait, à développer un nouveau projet: une formation pour les e-commerçants.

Là encore, l’objectif était de renforcer mon entreprise en diversifiant mes produits.

J’ai vendu cette formation, très récemment, lors d’un lancement qui a duré 8 jours et où j’ai récolté 22 000 €. (Mais ça c’est une autre histoire que je viendrai peut-être raconter ici 🙂 ).

Concernant mes problèmes de dos, ils ne sont pas totalement résolus mais je peux désormais retravailler des journées de 7 heures et si jamais les douleurs reviennent je peux « lever le pied » sans risque de voir mon chiffre d’affaires s’effondrer.

La prochaine étape de mon aventure sera de passer à l’automatisation totale.

Comment ?

Tout simplement en déléguant les dernières tâches que je n’ai pas réussies à éliminer et pour ça, les procédures que j’ai rédigées me seront très utiles.

Et vous ? Vous faites quoi maintenant ?

J’espère que mon histoire vous aura inspiré et donné envie d’agir. Vous vous demandez sûrement par où commencer ?

Je vous déconseille fortement de tout envoyer valser et de vous ré-organiser complètement.

C’est un processus qui prend du temps.

Il m’aura fallu 2 ans pour y parvenir et je continue régulièrement d’analyser et optimiser mon travail.

Il faut commencer par 1 chose et 1 seule.

Vous pouvez choisir parmi celles que j’ai citées dans l’article, comme mettre votre téléphone en mode silence, ou ne lire vos mails qu’une fois par jour vers 15 h.

Vous pouvez aussi analyser votre business actuel et appliquer le principe du 20/80.

Une fois l’action à mettre en place définie, appliquez-la pendant 1 mois et étudiez ensuite les résultats obtenus.

Mais attention, quoi que vous choisissiez, faites-le à fond !

Sinon vous ne verrez aucun résultat.

Si en ce moment vous passez votre temps sur votre boite mail et que vous décidez de n’y aller que 4 fois le matin et 4 fois l’après midi, croyez-moi vous ne constaterez aucune différence significative.

Pour terminer, si vous êtes vraiment décidé à devenir plus efficace et à limiter vos heures de travail, je vous lance un petit défi !

Écrivez dans les commentaires l’action que vous avez décidée de mettre en place et revenez dans un mois nous donner vos résultats.

Attention: Je surveillerai personnellement que vous respectez bien votre promesse 🙂

QUI EST Olivier Clémence?

Je suis Olivier CLEMENCE et j'aide les propriétaire de site e-commerce à créer et développer une entreprise efficace qui les libère des contraintes des "jobs classiques". C'est pour cela que depuis 2006 j'accompagne les e-commerçants et tente d'apporter des solutions à leurs problèmes via mon blog ou mes modules Prestashop.

Abonnez-vous à Olivier

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

  1. Wow! Merci @Olivier_CLEMENCE

    Mes actions: 1 fois en fin de journée mes courriels
    Finir ma formation marketing par courriel d’ici le 15 mai
    Relire la semaine de 4 heures Tim Ferris

    Pas perdre trop de temps sur la tranchée. Un petit coup d’œil de temps en temps…

  2. Hello Nathalie,
    merci pour ton commentaire et bravo pour cette action que tu vas mettre en place :).
    Traiter ces emails une fois par jour (et en fin de journée) c’est vraiment profitable !

  3. Moi j’ai enlevé les notifications des courriels. Je les prend quand même 2-3 fois dans la journée, mais au moins quand il en rentre 5 en une heure, ils ne me dérange pas.

  4. Bonjour,

    Je ne peux pas me permettre de lire mes emails une seule fois le soir car dans une de mes activités, c’est le premier qui répond qui emporte l’affaire, le client fait des demandes un peu partout et comme je répond vite, le client est installé sous mon aile :slight_smile:

  5. @Patrick_Van_Hoof,
    Si vous ne pouvez pas vous passer des emails il faut regarder ailleurs: téléphone, réseaux sociaux, mieux qualifier les prospects (avec un formulaire à remplir avant de recevoir l’appel).

    La mise en place de procédure, ou de FAQ fait également gagner beaucoup de temps.
    Pas besoin d’outil surpuissant pour mettre tout ça en place, juste un peu de discipline et de volonté :slight_smile:
    Ma FAQ commence à prendre de l’ampleur et je vais sûrement passer sur Zendesk mais en attendant j’utilise simplement Evernote et c’est déjà très pratique !

    @Bruno C’est déjà mieux que la plupart des “webentrepreneur” qui passe leur vie sur leur mail. :wink:

  6. Très intéressant votre article @Olivier_CLEMENCE
    Pour ma part, ma femme et moi venons d’avoir notre bebe, donc vu que je travaille beaucoup de temps à la maison, cela m’empêche beaucoup de me concentrer… Eh! bien ma résolution, serait de m’enfermer dorénavant dans mon bureau 3h de temps sans contact extérieur, lire mes mails 2 fois(Midi et 17H) ensuite rédiger un FAQ sur mon site pour traiter les questions fréquentes.

    Merci pour le partage.

  7. Désolé j’aime bien trop travailler je ne me vois pas travaillé seulement 10hrs semaine.

  8. @cornelly.sodatonou c’est dans ce genre de situation qu’on s’oblige à prendre de bonne résolution dans son travail et il faut ensuite les garder :wink:

    @madq6999 moi aussi mais j’aime aussi produire beaucoup de chose, du coup lorsque je travaille j’aime que ce soit efficace :slight_smile:

Poursuivez cette discussion sur forum.latranchee.com

Participants

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE