Ep. 23 – Social.mom, le prochain Facebook pour maman?

Comment s'abonner à un podcast?

Ressources discutées:

Bonjour et bienvenue dans le 23e épisode de Scotch & Domination mondiale.

Aujourd’hui, je rencontre David Proulx et Audrey qui ont cofondé l’entreprise social.mom, un média social sous forme d’application qui vise à contrer l’isolement chez les mamans.

Je vais faire l’entrevue avec David parce que c’est lui qui s’occupe du marketing. En fait, David avait lancé, lorsqu’il avait 18 ans l’entreprise, Oui marketing.

Vous la connaissez peut-être grâce à leur vidéo qui était devenue virale il y a quelques années.

David a fini par vendre son agence web pour lancer 3 startup: Life Pearls, Tiny treasures et social.mom.

La façon qu’il a été capable d’aller chercher toute sa visibilité, c’est très original: en prenant son wanabago rose et en faisant le tour du Canada avec sa femme et ses enfants.

Cette semaine, ça va être un peu différent parce que je prends ma voiture et je vais chez David, dans le coin de Shefford.

Qui est David Proulx?

David, sa femme et un autre co-fondateur technique ont fondé l’application social.mom.

C’est un mélange de Facebook et de Tinder. La partie Tinder, c’est que l’app permet de rencontrer d’autres mamans près de chez toi avec des enfants du même âge.

C’est Audrey qui est arrivée avec l’idée. Suite à avoir eu son premier enfant, elle s’est rendue compte qu’il y avait un isolement chez les mamans. C’est difficile pour une maman de se faire des amies. En fouillant sur le web, David a trouvé une étude qui indique que 80% des mamans sentent l’isolement.

L’idée c’était donc de bâtir une plateforme où les mamans peuvent se comprendre entre elles, sans se faire juger. Ça amène même les mamans à se rencontrer, prendre une marche, faire de la nourriture, etc.

Statistiques de l’app

Ça fait 2 ans que le projet est débuté. Le lancement a été en juillet 2017.

Depuis le lancement, l’app a été téléchargée 30,000 – 35,000 fois.

Ils sont à un peu plus de 5000 utilisateurs actifs mensuellement, avec très peu de budget marketing dépensé.

Ce qui est incroyable, c’est l’engagement de ces utilisateurs-là.

Rapidement, dans une app, l’engagement se mesure par:

  • le ratio MAU (monthly active users) – DAU (daily active users)
  • le nombre de fois qu’un utilisateur ouvre l’app par jour
  • le temps passé par jour
  • la rétention mensuelle et 60 jours.

Si on compare social.mom à Facebook, Twitter, Instagram et SnapChat, on les bat tous sur au moins une métrique.

Twitter, sur toutes les métriques.

Facebook, sur le nombre de sessions par jour (plus de 8).

Instagram, sur le nombre de sessions (6 vs 8.4-8.6).

SnapChat, sur la rétention.

Procédés pour augmenter l’engagement des gens

Les nurturing features, ils en ont pas. Donc, tout l’engagement qu’ils ont, c’est sans ça.

Il y a des push notifications sur l’app et c’est tout. Pas de emails.

Aussi, ils prônent avant tout leurs valeurs. Ils ne vont pas se gêner de mettre les « mères folles » en dehors de l’app.

Le fait d’être honnête et dans le respect, ça forme l’amitié.

C’est important si tu veux grossir ta communauté.

Comment avoir de la traction, valider ton idée, etc.?

David a lancé son agence marketing à 18 ans. Il a un fort background en marketing. Il cherchait un moyen percutant pour que les médias parlent d’eux.

Ils ont acheté un wanabago. Ils l’ont mis rose et sont partis jusqu’à Vancouver avec leurs 2 enfants.

Ils ont eu plus de 53 entrevues avec les médias traditionnels.

Une bonne stratégie avec un mauvais ADN, c’est du bruit avant l’échec, c’est du gaspillage d’effort.

Toutes les stratégies, tous les logiciels, tous les mentors et coachs, si l’ADN de ton produit est pas bon, ces gens-là c’est du gaspillage d’argent et d’efforts. Au mieux, ils vont t’amener d’un produit médiocre à pas pire. Mais ils ne t’amèneront jamais d’un produit médiocre à excellent. Parce que ces gens là sont juste capables d’amener une contribution marginale de 10 à 40%. Mais faut que tu sois quand même bon, dans ton ADN, pour qu’ils soient capables de te faire gagner une médaille olympique.

Dans le cas de social.mom, l’histoire d’une maman qui a tout lâché pour aider les autres mamans + jeunes enfants + un wanabago rose, les journalistes aiment ça.

Dans son courriel, il mettait le résumé de l’histoire un vidéo cliquable du voyage avec le drône, le lien vers l’app, les autres chaînes de télé, journaux, etc. qui avaient parlés d’eux dans les villes précédentes, etc.

L’ADN du produit a tout changé. Tous les journalistes qui ont couvert la nouvelle étaient papa ou maman.

L’autre entreprise de David, Life Pearls

Il faut savoir avant tout que ce n’est pas un succès. Quand il a vendu son agence, David a pris tout son argent et l’a mis là-dedans, mais il n’en vend pas tant que ça.

L’idée c’est que les parents tombent dans la routine, les jours sont longs, mais les semaines passent trop vite.

Donc, il y a 936 perles dans le vase et chaque perle représente une semaine de la vie de l’enfant entre sa naissance et son 18e anniversaire. À l’intérieur du vase, il y a un code qui débarre une application mobile qui donne 936 idées d’activités peu chères à faire avec son enfant.

Le plus gros show de l’industrie se passe à Vegas. Il a pris toutes ses connaissances de l’agence pour mettre le paquet. Il avait beaucoup de staff, un excellent concept, les gens en ont parlé beaucoup. Au lancement, le président de Bye bye Baby a été leur parler en personne, ce qui est exceptionnel.

Par la suite, BabyRUs leur a demandé de faire une version 5 ans et quand ça aurait dû voir le jour, ils ont fait faillite.

Le meilleur conseil de David

Le meilleur conseil que David peut donner aux entrepreneurs qui écoutent, c’est d’imaginer que ton enfant, c’est athlète. Si ton enfant est un petit gros, est-ce que tu vas dépenser toutes tes économies pour lui payer des entraineurs pour qu’il fasse du saut en hauteur, parce que c’est ton rêve qu’il fasse les Olympiques. Tu vas juste brûler ton cash pour avoir un échec plus tard. Assures-toi que l’adn de ton produit est bon avant d’y mettre ton argent pour faire marcher ton produit. Sinon, tu fais seulement du bruit avant la défaite.

Et celui d’Olivier: Quand tu as du fun à expliquer ton produit, le marketing devient beaucoup plus facile.

QUI EST Olivier Lambert?

Olivier est un jeune marketeur et entrepreneur qui a investi dans la publicité Facebook dès le départ. Il a pu tester la plateforme en profondeur chez Voyages à Rabais, où il a généré plus de 50K nouveaux leads qualifiés sur 18 mois, avant de lancer sa propre entreprise de formation en ligne. À son compte, il a transformé un investissement publicitaire de 50K$ en plus de 300K$ de revenu annuel et s’est établi comme la référence québécoise en publicité sur les médias sociaux. Il a ensuite lancé LaTranchee.com, une communauté en ligne dédiée aux entrepreneurs et marketeurs qui désirent maîtriser les nouvelles technologies pour mieux vendre et communiquer. Olivier se distingue par son style dynamique, ambitieux et surtout, divertissant!

Abonnez-vous à Olivier

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

  1. C’était très bon. J’adore ce qu’il dit sur les réseaux sociaux verticaux. J’avais pas vu ça aller! Ça me donne encore plus de motivation pour notre communauté de hippies :smiley: Merci pour ce podcast Olivier!

  2. Merci, Olivier, c’était très intéressant.

    Je suis pas mal sûre qu’il dit vrai pour les réseaux sociaux verticaux, parce que même une “vieille” comme moi je ne vais plus sur Facebook que pour mes groupes d’intérêts et loisirs.

    C’est tellement vrai ce qu’il dit sur les gens qui se font rejeter dans les réseaux sociaux juste parce qu’ils ne sont pas sur la même longueur d’ondes sur un point! J’ai vécu ça. Je suis très contente que les gens réalisent que ce n’est pas comme ça qu’on vit en société ni comme ça qu’on fait une société saine, sans intimidation.

  3. Je suis curieux! Qui ici a téléchargé l’app et qu’en avez-vous pensé? Avez-vous trouvé des mamans à proximité?

  4. moi curieux de voir comment il monétise ça ! Il y a de la pub dans l’app ?

  5. J’ai regardé un peu sa politique de confidentialité et oui il semble y avoir de la pub.

  6. On en a parlé, mais à cause de ses investisseurs j’ai du retirer ce bout là.

    Ça va être de la pub, mais avec une twist très intéressante :slight_smile: peut-être qu’il pourra revenir sur le podcast pour en parler dans 1 an ou 2!

  7. Super podcast !

    Ça m’a donné de bonnes idées de mon côté. Merci Olivier et merci à ton équipe pour la qualité de l’audiovisuel.

    Mais oui effectivement il ne faut pas regarder son “bébé” pour ce qu’on aimerait qu’il soit mais pour ce qu’il est. Ce n’est pas facile, mais à terme on sort gagnant car on ressent le plaisir d’en faire un autre qui plus est sera rentable :joy:

  8. Très bon entrevue. Vision et inspiration! Bravo David!

  9. Je ne connais pas ce site, il est nouveau?

  10. Mandysays:

    Vraiment intéressant ce podcast! :+1:

    Je vais regarder ça dès aujourd’hui. Mais son “Life Pearls” m’interpelle beaucoup.

  11. J’ai skippé cet épisode pendant longtemps à cause du titre qui m’interpelait peu. J’aurais pas dû!!! Ce podcast est super top et interessant: ADN et verticalisation des réseaux sociaux!

Poursuivez cette discussion sur forum.latranchee.com

Participants

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE