Le secret vers la réussite que personne ne veut entendre

«Perdre 20 livres et avoir un sexy body pour l’été».

On ne va pas se mentir ici, on l’a tous déjà eu, à un point dans notre vie, cette merveilleuse résolution.

Cette année, c’est la bonne. Tu te remets de ton temps des fêtes jusqu’au 2 janvier. Tu t’inscris au gym le 4. Tu y vas 5-6 fois dans les mois qui suivent, en grosse partie pour effacer la culpabilité que tu as d’avoir payé 200$ pour ton maudit abonnement. Ça t’écoeure. Parce qu’au fond, tout ce que tu veux, c’est de manger ton sac de chips en paix.

Rendu au 1er mars, tu n’as pas perdu une livre, mais hey c’est pas grave, tu as encore 4 mois devant toi.

Le problème avec les résolutions de nouvelle année (et les objectifs en général), c’est que les gens tendent à se fier sur leur discipline personnelle (se botter le cul pour aller au gym) et évitent d’en faire des habitudes utiles (mieux manger, éviter le resto, marcher au lieu de prendre l’ascenseur ou Uber, intégrer l’entrainement à son horaire).

Ça fait que ça devient frustrant parce que tu vois bien que tu ne parviendras pas à ton objectif (perdre 20 livres), donc tu décides de tricher (faire un régime) pour compenser.

Te forcer à aller au gym ne va pas te faire perdre tes 20 livres (si tu y arrives, chapeau!) et surtout pas, maintenir ce nouveau poids. C’est le genre d’objectif qui requiert une TONNE d’efforts et qui ne tient jamais long feu…

L’énergie et la discipline s’évaporent tranquillement, puis tu reviens au point de départ, sauf qu’asteure, tu feels cheap parce que tu as échoué.

Ne te lamente pas trop, on a tous une énergie et une discipline limitées.

Plutôt que de l’utiliser sur un objectif spécifique, utilise cette énergie et cette discipline pour créer des habitudes utiles.

De quoi tu jases avec tes habitudes?

Penser ou agir d’une certaine manière sur une assez longue période pour que ça devienne une habitude, c’est la clé!

On n’en parle jamais parce que c’est pas mal moins sexy que de penser à un objectif. Une habitude, c’est du long terme et c’est répétitif. Je gage 100$ que t’aimes pas mal mieux penser à ta shape de plage que de penser à te cuisiner une salade tous les midis.

Mais retiens ceci: avoir un mindset basé sur les habitudes plutôt que sur des objectifs est un pas de plus vers la réussite (autant personnelle que professionnelle).

La différence, c’est qu’il n’y a pas de point final qui peut être atteint avec les habitudes. C’est une simple répétition journalière ou hebdomadaire que tu fais jusqu’à ce que ta mémoire et ton cerveau soient en synergie et que tu effectues l’action désirée sur autopilote.

Ah non, pas la discipline…

Un des facteurs qui se dresse entre le succès et toi, c’est la discipline. Je ne parle pas ici de faire de toi une personne disciplinée à temps plein où chaque action est comptée et où le contrôle est la solution.

On n’a pas besoin de plus de discipline qu’on en a déjà. Tout ce qu’on a besoin, c’est de mieux manager notre discipline.

Michael Phelps s’est entrainé 365 jours par année, pendant 5 ans, pour les Olympiques. En s’entrainant le dimanche, il avait 52 jours d’avance sur ses compétiteurs. Et il passait jusqu’à 6 heures par jour dans l’eau.

Phelps a canalisé son focus et son énergie à développer cette habitude: nager quotidiennement.

Au fil du temps, la discipline lui a permis de former une habitude qui a changé sa vie.

Tu n’as pas besoin d’être une personne disciplinée pour avoir du succès. Tu peux obtenir du succès avec moins de discipline que tu le penses. Pour la simple raison que le succès consiste à faire LA bonne chose et non TOUT faire correctement.

Non seulement les habitudes mènent au succès, mais elles simplifient aussi la vie. La vie devient plus claire, moins compliquée parce que tu sais exactement ce que tu as à faire et ce que tu ne peux pas te permettre.

Malgré qu’elles soient difficiles à gagner, les habitudes sont aussi difficiles à s’en débarrasser. Elles nécessitent beaucoup moins d’énergie et d’efforts à maintenir qu’à acquérir.

Au diable les résolutions!

Les chercheurs du University College of London ont réalisé une étude pour savoir combien de temps ça prend pour acquérir une nouvelle habitude. Le résultat?

66 jours.

Alors, laisse tomber les bonnes résolutions 2018 et opte plutôt pour un challenge sur 66 jours.

Choisis une habitude et adopte-la pour 66 jours. C’est certain que tu peux y arriver. 66 jours dans une vie, ce n’est pas énorme!

Ça prend du temps. Il faut persévérer. Au final, ce sont ceux avec les bonnes habitudes qui tendent à faire mieux que les autres.

Je te propose quelques habitudes fondamentales. Je te suggère de commencer par une de celles-ci, parce qu’elles fournissent une base solide pour une vie saine dans toutes les sphères de ta vie: physique, émotionnelle, psychologique et sociale. Ces habitudes se chevauchent et se renforcent mutuellement.

Étonnamment, ces habitudes sont toutes assez simples à réaliser. Elles nécessitent moins d’effort que la plupart des gens le croient.

1. Bouger. Vas-y petit à petit. Tu peux commencer par prendre l’habitude de monter les escaliers au lieu de prendre l’ascenseur, à tous les jours sans exception.

Une fois cette habitude instaurée, tu en choisis une autre ou tu y ajoutes autre chose, par exemple 3-4 exercices à faire tous les matins.

2. Cuisiner. Ça peut te paraitre drôle comme habitude. Les bénéfices ne proviennent pas de l’acte de cuisiner, mais plutôt dans le fait que tu contrôles exactement quoi et combien tu manges. La grosse majorité des gens mangent mal, soit par manque de temps ou par manque de connaissance.

Tu verras les résultats autant dans ta vie personnelle que professionnelle: meilleure énergie, meilleure humeur, meilleur focus, meilleur sommeil et j’en passe.  Il y a une tonne d’habitude parmi lesquelles choisir: te cuisiner au moins 2 repas par jour, te cuisiner tous tes dîners, ne manger que des collations maison (c’est celle-ci que j’applique depuis un moment!).

3. Lire. Le meilleur truc que je peux te donner est: lis 10% du livre et si tu n’aimes pas ce que tu lis, passe au prochain. Tu ne te sens pas mal de ne pas finir une émission que tu n’aimes pas, right? Alors pourquoi tu te sens mal de ne pas terminer un livre?

Personnellement, j’ai pris l’habitude de lire un livre par mois (ce n’est pas beaucoup, mais c’est une cadence que je sais que je peux respecter. Je passerai éventuellement à 2 livres par mois.)

4. Écrire. Par exemple, bloquer 1h par jour pour rédiger du contenu. Si tu lis ceci, c’est probablement parce que tu es un entrepreneur ou un marketeur et tu dois savoir que le marketing de contenu, c’est la clé.

5. Socialiser. Malgré qu’on soit plus connecté que jamais par la technologie, la solitude pourrait être plus mortelle que l’obésité (source). C’est un phénomène assez alarmant qui augmente année après année. Une habitude à prendre pourrait être de t’obliger à parler avec un ami ou une connaissance différente chaque jour.

En résumé

Tu comprends maintenant pourquoi tu as échoué à autant d’objectifs que tu t’étais fixés les 1er janvier.

Choisir un objectif comme «perdre 20 livres» et te forcer à aller au gym jusqu’à ce que ça parvienne revient au même que de dire «je veux un million de dollars» et travailler 100 heures par semaine jusqu’à ce que tu y arrives. Tu vas être misérable et en burn-out.

L’idée est de laisser tomber les objectifs personnels et de plutôt miser sur les habitudes fondamentales, qui elles, seront bénéfiques pour ta vie personnelle et professionnelle.

L’important à garder en tête:

Développe une seule habitude à la fois. Personne n’a la discipline d’acquérir plus qu’une habitude puissante à la fois. Les gens qui obtiennent beaucoup de succès ne sont pas des superhéros, ils ont seulement la discipline de développer quelques habitudes significatives au fil du temps.

Donne-toi du temps. Aie de la discipline assez longtemps pour que ton habitude devienne routine. Les habitudes prennent en moyenne 66 jours à se former.

Alors, tu commences par travailler sur quelle habitude? 🙂

QUI EST Marie-Pierre Guignard?

Avec son bac et sa maitrise en marketing en poche, Marie-Pierre aide Olivier à l'organisation du futur empire! Elle était directrice communication-marketing d'une PME de la région de Québec, avant de se joindre à l'aventure d'Olivier Lambert. Elle apporte à l'équipe par son énergie positive et son esprit vif.

Abonnez-vous à Marie-Pierre

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

Démarrez la discussion https://forum.latranchee.com

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE