Trucs de pédagogie pour mieux enseigner ses cours en ligne

L’entrainement au bâton est le segment clé d’une pratique de baseball. En Californie, des joueurs d’une équipe universitaire ont été divisés en deux petits groupes pour 6 semaines.

Le premier groupe continuait ses pratiques comme à l’habitude. Au bâton, ils pratiquaient de cette manière: 45 lancés divisés en 3 sets, 15 fastballs, 15 curveballs suivi de 15 change-ups. Au fil des pratiques, les joueurs étaient capables de bien anticiper la balle, ils avaient le bon timing pour leurs swings. L’apprentissage fut facile.

Le deuxième groupe dû pratiquer quelque chose de nouveau. Les 3 types de lancés étaient distribués de manière aléatoire durant la session de 45 lancés au total.

Ainsi, le frappeur n’avait aucune idée du type de balle qu’il recevait. Au fil des pratiques, les joueurs avaient toujours de la difficulté et ne semblaient pas développer l’aisance que le premier groupe démontrait. L’apprentissage était ardu, comparativement au premier groupe.

Après ces 6 semaines de pratique, les joueurs des deux groupes ont été évalués sur leur efficacité au bâton.

Devine quel groupe a le mieux performé?

Le deuxième groupe, celui qui pratiquait les lancers aléatoires, aussi celui qui avait plus de difficultés durant les pratiques…

Où est-ce que je m’en vais avec mon histoire de baseball?

Ce que tu penses savoir sur l’apprentissage est faux

Malheureusement, il n’existe pas de pilule magique à avaler qui puisse t’apprendre une nouvelle langue, à jouer de la guitare ou à devenir un chef hors pair en cuisine.

La plupart d’entre nous pensent qu’apprendre une matière requiert de lire, relire et relire encore, de souligner des passages, de se bourrer le crâne et de répéter.

Tout ça nous donne l’illusion de maîtriser un sujet, mais les gains s’envolent rapidement…

Des études en psychologie cognitive démontrent que ce que nous pensons savoir sur l’apprentissage est faux, et que d’autres techniques rendraient l’apprentissage plus facile et plus productif.

Les joueurs du groupe 1 pratiquaient le même lancé, curveball après curveball, 15 fois de suite. C’était devenu facile pour eux de percevoir ce genre de lancé: la rotation de la balle, la façon dont la balle change de direction, la rapidité avec laquelle sa direction change et combien de temps attendre avant qu’elle se courbe. Leur performance s’est améliorée, mais la facilité a conduit à un apprentissage peu durable…

C’est une compétence de frapper une curveball quand tu sais qu’une curveball sera lancée, ça en est une autre de frapper une curveball lorsque tu ne sais pas qu’elle arrive…

Si tout ce qu’on pense savoir sur l’apprentissage est faux, comment est-ce que ça fonctionne? Et comment appliquer ça pour devenir un meilleur enseignant?

Comment fonctionne l’apprentissage?

La base de tout apprentissage, c’est de maitriser la matière. Et j’insiste sur le mot maitriser.

Un des problèmes de notre éducation actuelle, c’est qu’on pense plutôt en termes d’aisance (être familier avec le contenu) qu’en termes de maîtrise (vraiment comprendre le contenu). C’est ce qui est arrivé avec le groupe #1, ils étaient à l’aise avec les lancés reçus, mais ne les maitrisaient pas totalement.

Combien de fois ça m’est arrivé dans un examen de me dire « Mauuuudit, je sais exactement c’est quel passage dans mes notes, il est même surligné là – je le vois dans ma tête – en haut de la page à droite ».

J’étais à l’aise avec mon contenu. Je savais exactement ce qui se trouvait où. Mais j’étais loin de le maitriser…

Quand tu lis tes notes, que tu relis, surlignes et relis encore, tu deviens à l’aise, familier avec ton texte. Et tu te sens bien. Prêt pour ton examen.

Par contre, plusieurs études démontrent que ces habitudes routinières sont contreproductives.

Voici quelques concepts-clés d’un apprentissage durable:

  • Les difficultés durant l’apprentissage vont te rendre meilleur et donc tu vas mieux intégrer les concepts
  • Quand l’apprentissage est facile, la matière est rapidement oubliée
  • Tu apprends mieux si tu luttes pour trouver la solution à un problème, que si tu te fais donner la solution
  • L’apprentissage durable vient en s’autotestant (quiz)
  • Si tu peux expliquer un concept à quelqu’un, dans des termes simples comme s’il avait 5 ans, c’est signe que tu maîtrises ton sujet. Amuse-toi donc à discuter (et même t’obstiner) avec tes amis 😉

Voyons maintenant comment tu peux appliquer ça pour devenir un meilleur enseignant.

Comment devenir un meilleur enseignant?

Si les profs « traditionnels » trouvent que c’est difficile d’avoir l’attention de leurs étudiants dans une classe physique, watch out pour capter et garder l’attention de tes étudiants sur Internet!

MAIS, pire encore que l’inattention, c’est l’inaction. C’est bien d’enseigner son meilleur contenu, mais si tes étudiants ne prennent aucune action par la suite, tu es juste un divertissement…

Donc, voici quelques trucs pour ne pas être qu’un simple clown divertissant. 🤡

Apporter une transformation

Tu veux que tes étudiants apprennent quelque chose qu’ils ignoraient avant.

Simplement partager des informations ne fera pas avancer la personne à grand-chose. Tu dois partager quelque chose de concret, avec des exemples. Quelque chose qu’ils peuvent mettre en pratique le plus rapidement possible.

Mathieu Dumont, de la plateforme de formation en ligne Didacte, suggère de diviser son contenu selon la perspective du participant. Changer son mindset de “je veux enseigner ça” vers “mon client veut apprendre ça”. Une nuance qui souvent va avoir un impact majeur sur le taux de complétion de vos formations.

Les bons professeurs savent ce qui est challenging à propos de leur matière, alors concentre-toi là-dessus!

Inciter à l’interaction

Un des concepts clés de l’apprentissage, c’est d’être capable, à la fin d’un module, d’écrire (ou d’expliquer) ce que tu viens d’apprendre dans tes propres mots. Se forcer à résumer l’idée principale dans ses mots, comme si on devait l’expliquer à un enfant de 5 ans, aura beaucoup plus d’impact que de simplement faire une relecture ou de réécouter la vidéo.

Expliquer, de manière significative, aide à mieux maîtriser la matière. As-tu déjà remarqué que quand tu discutes (ou t’obstines) avec des amis sur un livre que tu as lu, une vidéo que tu as écoutée, un sujet d’école, ça te rentre mieux dans la tête?

En tant que professeur, l’important est donc d’offrir l’opportunité à tes étudiants de poser des questions et d’avoir des discussions et interactions entres eux.

Pour un cours en ligne, l’idéal est d’avoir une communauté, comme le forum de La Tranchée, ou du moins un espace sous la vidéo où tes étudiants peuvent poser des questions et interagir.

Seulement 22% des cours en ligne donnés utilisent un forum où les étudiants peuvent interagir.  Et l’engagement est 21,6% plus élevé chez ceux qui utilisent un forum que ceux qui n’en utilisent pas! (source) C’est une bonne manière de te différencier, en plus de bâtir une belle communauté autour de ton entreprise et d’aider à l’apprentissage de tes étudiants.

Faire des quiz

Pour aider tes étudiants à maitriser un concept, rien de mieux que les quiz.

Je devine la face que tu es en train de faire. « WTF avec ses quiz elle, on n’est pas dans une classe traditionnelle! »

Je sais, je sais.

C’est sûrement pour cette raison que moins de 20% des cours en ligne utilisent des quiz dans leurs cours…

MAIS. Les études ont démontré qu’une des meilleures manière d’apprendre est d’utiliser les quiz (ou s’autotester si aucun quiz n’est offert). D’ailleurs, les professeurs qui utilisent des quiz dans leurs cours ont un taux d’engagement 43% plus élevé.

Et meilleur taux d’engagement = meilleur taux de complétion. La majorité des cours en ligne ont un taux de complétion de 5 à 10%… Surpris? Moi aussi, j’en croyais pas mes yeux.

J’ai comparé avec les statistiques de nos 3 formations avancées.

AYOYE.

38 % des gens qui ont acheté une de nos formations l’ont complétée à moins de 20 %. Encore pire, un peu plus d’une personne sur dix ne l’a tout simplement jamais débutée! Seulement 18 % des gens prennent le temps de compléter leur cours. En moyenne, nos étudiants écoutent 47 % des vidéos qu’on leur propose…

« Les gens achètent le changement, mais pas l’effort de changer…», explique Olivier.

Pour augmenter le taux de complétion, il est prouvé qu’utiliser des quiz et récompenser le progrès (prochain point) va grandement aider.

Non seulement ça va aider tes étudiants à apprendre ta matière, mais ça va aussi les garder engager, ils vont avoir une expérience interactive et ça va maximiser la rétention.

Quelques conseils pour bâtir le quiz parfait:

  • Ton quiz ne doit pas permettre aux étudiants de retourner dans les vidéos ou les notes pour trouver la réponse. Ils doivent utiliser leur mémoire seulement.
  • Tu dois donner du feedback immédiatement après le quiz. Ça peut aussi être fait directement après chaque réponse, pour leur permettre de réviser.
  • Pour être effectifs, les feedbacks doivent être spécifiques et donc décrire pourquoi une réponse est correcte ou non.
  • Le feedback est une opportunité de renforcir un concept et permet aux étudiants de creuser dans un sujet. Tu peux même inclure des liens si ton étudiant veut aller plus loin.

Récompenser le progrès

Pour les cours en ligne, il est assez normal de voir un genre de « laisser-faire » au niveau du progrès des élèves. Dans le sens que le professeur donne son cours, mais ne donne pas de devoirs, de notes, de prix, de certificats, etc.

Selon Harvard et le MIT, les étudiants qui payent pour une certification (lors d’une formation gratuite) sont beaucoup plus susceptibles de terminer cette formation.

Il semble que la valeur d’un cours en ligne soit plus « officielle » lorsqu’il y a un certificat en fin de compte que les étudiants peuvent partager. La motivation est autant au niveau professionnel qu’atteindre un succès personnel. Avoir en main un certificat leur donne confiance, par exemple pour leurs entrevues.

Quelques idées pour récompenser le progrès:

  • Récompenser rapidement. Les étudiants doivent se sentir engagés dès le début et voir des résultats rapidement
  • Donner des points selon le niveau de complétion ou le taux de réponse aux quiz
  • Donner un prix au top 10 des meilleurs étudiants
  • Créer un espace virtuel visible par tous les étudiants avec les photos des étudiants qui ont complété X modules ou qui ont eu les meilleures réponses aux quiz

Garder ça court

Attention à la durée de tes vidéos. 67% des professeurs de cours en ligne uploadent des vidéos qui durent moins de 10 minutes.

Le fait d’avoir des courts vidéos va permettre de:

  • Garder l’attention de tes étudiants durant l’entièreté de la vidéo
  • Permettre aux étudiants d’écouter les vidéos dans leur temps perdu (et le fait d’espacer l’écoute rend l’apprentissage plus facile)
  • Motiver les étudiants puisqu’ils progressent plus rapidement au travers des leçons.

Mathieu Dumont, de l’entreprise Didacte donne ce conseil pertinent: « Embarquez directement dans le sujet dans vos vidéos en tenant compte des informations qui sont déjà présentées de façon publique dans votre interface préinscription. Le but est de ne pas dédoubler d’information ou de créer de la répétition à outrance. »

Et voilà! Tu as maintenant en main tout ce qu’il te faut pour devenir un meilleur professeur de cours en ligne et donc d’apporter encore plus de valeur à tes étudiants. À toi de jouer!

QUI EST Marie-Pierre Guignard?

Avec son bac et sa maitrise en marketing en poche, Marie-Pierre aide Olivier à l'organisation du futur empire! Elle était directrice communication-marketing d'une PME de la région de Québec, avant de se joindre à l'aventure d'Olivier Lambert. Elle apporte à l'équipe par son énergie positive et son esprit vif.

Abonnez-vous à Marie-Pierre

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

  1. Wow, merci Marie-Pierre pour ce bel article! Ça secoue un peu :slight_smile:

  2. Merci Marie-Pierre, très utile pour moi ces temps-ci :smiley:

  3. Très intressant:thinking:

  4. C’est on ne peut plus vrai tout ce que tu dis dans cet article @Marie_Pierre.

    On ‘‘apprend’’ quelque chose (comme moi qui apprenait l’allemand pour un voyage sur Duolingo) et on pense être capable de l’appliquer. Ouf que la leçon a été dure. :joy:

    Je trouve qu’un bon test pour voir si on comprend vraiment est d’être capable de l’expliquer à quelqu’un d’autre.

  5. Merci @Joanie_Paradis! Moi aussi j’ai été assez surprise en lisant les études. :wink:

    Super contente de lire ça!

    Bien contente que ça te plaise Christian! @patriot_cl

    Wow merci!!! Effectivement, moi aussi la manière que ça me rentre le plus dans le crâne c’est d’en parler avec quelqu’un !

  6. Merci Marie-Pierre pour cet article fort intéressant. Certaines statistiques sont surprenantes! Comme on dit souvent…common sense is not common practice. :slight_smile:

  7. Super intéressant. Article à garder précieusement !

    Pour ceux que ça intéresse, puisque tu parles de quiz : Il y a un site intéressant que j’utilise dans mes cours à distance : https://kahoot.com Ça permet de créer des quiz en direct, dans nos mots et improvisés. Ça donne des points en fonction des réponses et du temps de réponse, il y a un podium, c’est coloré, animé et très simple.

  8. Awwwww t’es bien sweet @Marie_Pierre. Je viens juste de voir la mention. Content de voir que je ne dis pas juste des niaiseries :wink:

  9. Article très intéressant. Je vise à faire des vidéos explicatifs sur des produits et j’ai pu me prendre quelques notes!!

  10. “38 % des gens qui ont acheté une de nos formations l’ont complétée à moins de 20 %. Encore pire, un peu plus d’une personne sur dix ne l’a tout simplement jamais débutée! Seulement 18 % des gens prennent le temps de compléter leur cours. En moyenne, nos étudiants écoutent 47 % des vidéos qu’on leur propose…”

    Ce passage de ton article a retenu mon attention @Marie_Pierre

    J’ai été voir les statistiques de complétion de mon cours, et je t’avoue qu’elles sont à peu près dans ces eaux-là … Aussi, j’ai environ 20% des inscrits qui n’ont jamais commencé mon cours !

    C’est hallucinant.

    Je suis vraiment déprimé par rapport à ça … Je suis juste triste de vendre quelque chose que les gens ne prennent même pas la peine de débuter.

    Comment est-ce que vous arrivez à gérer ça ? Qu’est-ce qu’on peut faire en tant que formateur pour se “responsabiliser” par rapport à ça ?

  11. C’est une EXCELLENTE question. À la quantité de emails qu’on leur envoie, s’ils ne suivent pas notre cours c’est parce qu’ils ne le veulent pas, pas parce qu’ils nous ont oubliés…

    Je crois que des quiz au travers de la formation et un certificat à la fin aiderait à avoir un meilleur taux de complétion. On a quelques demandes par courriels de gens qui veulent un certificat pour leur employeur ou encore pour annexer à leur CV.

    C’est quelque chose qu’on voudrait éventuellement mettre en ligne.

    As-tu des idées toi @danilo.duchesnes?

  12. Excellent article. Merci :slight_smile:

  13. Effectivement pour avoir donner des cours c’est toujours plus facile quand on aime et qu’on connait de quoi on parle. Les fois ou les gens aiment vraiment c’est quand tu es en interaction avec eux. :slight_smile:

  14. De mon côté, j’envoie 5 à 6 emails pour mon onboarding, notamment pour savoir où ils en sont et quels sont sont leurs difficultés. Je propose aussi de rejoindre le Groupe Facebook pour poser leurs questions !

    J’ai aussi prévu des quizz au travers de la formation ! Je vais faire ça sans doute ce mois-ci.

    Non, je n’en ai pas beaucoup, mis à part le fait de créer une communauté d’entraide comme vous avez fait.

    J’ai aussi penser à “impliquer” plus les apprenants. Ex :

    • Donner des “devoirs” à la fin des leçons.
    • Proposer des “challenges”.
    • Faire des lives hebdomadaires (pour l’instant, j’en fait un par mois).

    Dans tous les cas, je pense qu’il faut être explicite dès le départ sur le résultat attendu à la fin de la formation et que la seule façon de l’obtenir, c’est de suivre à la lettre le cours.

    Mon erreur, je pense, c’est d’avoir trop centré ma formation en ligne sur les détails et toutes les techniques possibles et imaginables sur la publicité Facebook.

    J’aurais dû probablement la faire moins longue et plus “straight to the point”.

    Pour terminer, soyons honnêtes. J’ai déjà donné des formations en présentiel et c’est comme ça aussi. J’avais aussi cette impression que les apprenants n’écoutaient pas beaucoup et n’allaient pas beaucoup mettre en pratique :frowning:

    Les apprenants ont aussi leur part de responsabilité, ce n’est pas seulement nous. Heureusement qu’il y en a qui ont bien suivi ma formation et ont obtenu des résultats. Sinon, j’aurais arrêté tout de suite.

    Et toi, d’autres idées auxquelles vous avez pensé ?

  15. Je ne suis pas mieux que mes élèves, j’ai déjà acheté des formations que je n’ai jamais suivi! :stuck_out_tongue: Ce n’est pas nécessairement “déprimant”, ça fait un peu partie de la vie. Une formation, c’est un peu comme un abonnement au gym tsay.

    Souvent, j’achète une formation parce que j’ai tellement reçu de bon contenu gratuit de la part de la personne que, même si je paie et que je n’utilise pas, je suis juste content d’avoir encouragé la personne car je me sentais redevable.

    Idéalement, il faut captiver ses auditeurs du début jusqu’à la fin, mais on n’a pas le contrôle sur la vie de la personne ou sur les variables qui font qu’elle a acheté notre formation.

  16. Oui, tu as raison.

    J’en ai discuté, il ne faut pas se sentir coupable si une partie des membres ne suit pas la formation.

    Oui, j’ai aussi reçu des commentaires de ce genre “j’ai acheté ta formation en partie pour te remercier pour ton ton contenu gratuit” :slight_smile:

Poursuivez cette discussion sur https://forum.latranchee.com

Participants

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE