Les dessous d’un lancement à 2.3 millions avec Martin Latulippe

Comment s'abonner à un podcast?

En 2001 en Pologue, Martin Latulippe était le capitaine de l’équipe de hockey universitaire canadienne lors de la compétition des World University Games. Il a eu un accident, il s’est fait trancher la gorge par une lame de patin. Il avait alors 24 ans. Il a survécu, mais l’accident lui a fait prendre conscience que la vie n’attend pas, elle se déroule présentement.

Depuis ce temps-là, il est devenu sans hésitation l’un des meilleurs conférenciers canadien. Il a même partagé la scène avec Richard Branson, Jack Canfield et Kevin O’Leary pour en nommer que 3.

Ce qui est particulièrement le fun avec Martin, c’est qu’il a su prendre le virage internet comme très très peu de conférenciers on su le faire. Vous le connaissez peut-être pour ses 2 programmes forts: La Meilleure Année de Votre Vie et L’Académie Zéro Limite.

Olivier a personnellement participé à L’Académie Zéro Limite il y a 2 ans, en donnant une conférence et il a été complètement flabbergasted par l’enthousiaste, l’énergie, l’engouement mais surtout, la taille de la foule qui était présente.

Sans plus attendre, voici les notes de notre podcast avec Martin Latulippe.

Ressources discutées:

Martin le marketeur

Olivier sait que Martin Latulippe est une bête en marketing, même s’il est plutôt reconnu comme motivateur. Dans cette entrevue, on va donc s’entretenir avec Martin le marketeur, l’entrepreneur.

L’Académie Zéro Limite en est à sa 6e année. C’est dans les dernières années qu’il y a eu un explosion dans le nombre de ventes.

Si on retourne à la première édition, en 2012, le lancement a généré 100 000$ de ventes. Ils utilisent la méthode du lancement orchestré, le product launch formula, popularité et inventé par Jeff Walker aux États-Unis.

Martin a monté, par lui-même, le lancement. C’était nouveau dans l’industrie le marketing internet. Il a sollicité des conférenciers pour leur demander de venir présenter à l’Académie. En 2012, il y avait 100 spectateurs.

À la dernière année, ils étaient 800. C’est devenu quelque chose de très massif. En Europe, il y avait 62 personnes au début et aujourd’hui, 900 personnes.

Peu importe la structure qu’on va monter, c’est important de se rappeler qu’on a tous commencé à quelque part. Il faut ajuster des trucs, y mettre beaucoup d’efforts.

L’Académie Zéro Limite

Un endroit ou il est enseigné de A à Z comment est-ce que tu peux prendre ton message, ton vécu, ton expertise, les résultats que tu as obtenus et créer un produit d’information sur le web aujourd’hui.

Il y a une grosse effervescence de gens qui veulent devenir des coach, informateurs ou vendre des produits sur le web et ne savent aucunement comment se positionner eux-même, comment se marketer, comment aller chercher du trafic et vendre un produit.

Comment développer cette offre-là et vendre de manière la plus massive possible.

C’est pour des gens qui veulent soit gagner leur vie à vendre un produit d’information dans le domaine du développement personnel ou professionnel. Mais de plus en plus, ils attirent des gens qui ont un produit ou un service qu’ils veulent mettre sur le web.

La façon dont ils propulsent le produit, c’est un lancement orchestré (product launch formula). C’est simplement une façon de mettre en marché ton produit. Il y a une très grosse impulsion lorsqu’il y a une date de lancement qui est coulée dans le béton.

Tu es accompagné de 10-20-30 partenaires qui vont accepter de faire la promotion de ton lancement. Quand on parle de lancement, c’est parce qu’il y a une date butoir à laquelle on lance, il y a une libération de contenu gratuit durant 6 à 7 jours. C’est comme ça qu’on entre dans une séquence de séduction avec les gens qui vont suivre ce lancement là sur un sujet X.

Prenons l’exemple de Martin.

Quand ils lancent une conférence, ils utilisent ceci: Vous aimeriez faire une carrière valorisante et lucrative à titre de conférencier, auteur, coach ou infopreneur? Voici les 8 étapes pour y parvenir.

Les gens laissent leur courriel pour avoir les étapes. Puis tu as des partenaires qui te promouvoient.

Dans le cas de l’Académie Zéro Limite, ils avaient plus de 180 affiliés qui faisaient la promotion de l’Académie Zéro Limite.

Donc, ils sont pendant une semaine en mode libération de contenu, ou l’objectif est de donner le maximum de valeur gratuitement à leur audience. Ils leur permettent de poser des questions, de challenger leur contenu, etc.

Ultimement, ils veulent démontrer l’opportunité qui existe avec le web. Soit que tu résistes ou que tu saisis l’opportunité. Mais une chose est certaine, cette opportunité là grandit année après année.

À la fin, ils leur font une offre irrésistible pour suivre le cours de l’Académie Zéro Limite. Ils sont très transparent, ne font aucun peltage de nuage.

Ils ont de 6 à 7 jours pour acheter puis il y a une fermeture.

Les affiliés font la promotion de la pièce de contenu en parallèle.

Le tout dure entre 12 à 14 jours.

L’offre, c’est une formation de 10 modules, sur le web. Ils sont sur une période de 8 mois et les gens ont accès pour toute la vie. Ils la mettent régulièrement à jour. Il participent aussi un événement LIVE de leur choix: 3 jours à Québec, 3 jours à Paris. Enfin, il y a un accompagnement tout au long de ces 8 mois avec des webinaires ou les gens peuvent poser leurs questions et se font aider. Tout ça vient avec une communauté Facebook privée.

Le tout coûte 2000$ avec possibilité de financement.

Les logiciels utilisés

Pour les courriels et le CRM, ils utilisent InfusionSoft.

Pour montrer les pages de capture, ils utilisent Lead Pages, Kajabi, Next. Dépendamment du visuel qu’ils veulent aller chercher.

Kajabi permet aussi d’héberger les cours de la formation.

Stratégie

Olivier: Dans les dernières années, il y a eu une augmentation des ventes. Qu’est-ce qui a causé ça? Est-ce que tu as seulement peaufiné la stratégie et elle est devenue meilleure ou il y a eu des changements?

Ça aura pris 3 ans à atteindre le premier million de ventes. (Attention, ce n’est pas un million de profits. Ils y a de l’argent à donner aux affiliés, location de salle, technique, etc.)

Ce qui a fait la différence, c’est la compréhension de leur meilleure stratégie pour générer du trafic. Ils ont compris quel type de contenu peut lui apporter du trafic à l’année longue. Ils sont assez présents sur Facebook, YouTube, … Toutes les vidéos amènent un trafic assez important.

À l’automne dernier, ils ont tenté une stratégie avec un quiz. Ça leur aura apporté 38 000 leads à 0,22$ le lead. Tu peux amener du lead (courriels) de manière assez massive.

Leur compréhension pour générer d’avantage de trafic les aura aider à aller chercher une croissance.

Sur le web, si tu as l’infrastructure et l’équipe, tu peux entrer 500-1000 clients d’un coup et ça va. Maintenant, le nerf de la guerre c’est de savoir comment exposer leur produit au plus grand nombre de trafic.

Même si tu vois qu’il y a une effervescence à consommer sur le web, il doit y avoir de la preuve sociale. L’explosion de plusieurs de leurs histoires à succès est venu apporter une validation sur les cours qu’ils offrent.

Ils ont été filmer des témoignages pour voir ce qu’étaient les résultats que l’Académie leur a apporté.

C’est quasiment comme des micro documentaires ou ils vont filmer la personne chez elle. Ça les a apporté à un autre niveau complètement grâce à la preuve, la validation.

Martin n’utilise jamais le même vidéo 2x. Il va refaire à chaque année son vidéo de lancement. Il veut se réinventer, rester humble, regarder ce qu’il se fait dans le marché. Il faut rester sharp et étudiant de la game pour ne pas stagner.

Il faut toujours se demander comment il peuvent améliorer la formation.

En 2017, Martin et son équipe ont généré 2,4 millions de vente.

C’est très très impressionnant.

Affiliation

Ils utilisent un format dit graduel. C’est ce qu’on voit beaucoup dans l’industrie. Si tu fais de 0 à 5 ventes, tu vas avoir 30%, 5 à 11 ventes, 35% et 12 ventes et plus, 40%.

Quand ils ont commencé, ils offraient du 50%. Ils ont dû expliquer à leurs affiliés qu’ils devaient réduire à cause de leurs coûts, en dehors du web.

Si tu fais 12 ventes, ça te donne 9 600$, ça peut vraiment valoir la peine!

Il ne faut pas être gêné de ça, se cacher de ça. Si ça peut aider les gens à avoir un second revenu, dans le confort de leur maison en recommandant quelque chose qu’ils aiment, alors pourquoi pas.

Ils vont chercher leurs affiliés dans l’industrie, surtout des blogueurs d’influence. Martin essaie toujours de développer un lien avec la personne avant tout. Sa relation compte plus que la commission qu’il va offrir.

Si la relation est basée sur la transaction, ça risque d’être de courte durée. Donc, ça fait longtemps que ses affiliés le réfèrent, il est fier de ça.

Tu as des gros joueurs avec des bonnes listes. Tu as des aspirants, qui ont une certaine audience sur un des médias sociaux. Puis, tu as tous les gens qui débutent (souvent ses clients).

Martin a fait une liste de son top 100, avec qui il voudrait collaborer, avec qui il ne voudrait pas collaborer et comment entrer en relation avec eux.

Une vision qu’il avait c’était de faire un pont entre le Québec et la France. Plutôt que de s’isoler dans son coin, pourquoi ne pas utiliser le levier des collaborateurs avec qui on partage des visions communes. Comment est-ce que je peux leur donner de la valeur à eux?

Ses top 10 vendeurs, ce sont ses propres étudiants. C’est très impressionnant.

Pour les débutants, c’est automatisé le processus d’affiliation. Mais pour les gros joueurs, ils développent tout pour eux. Il n’y a pas de courriels automatisés, c’est son équipe qui s’occupe d’eux.

La question qui tue

Olivier: Sur ton 2,4 millions avec ton affiliation, combien restait-il pour faire l’événement et développer le cours?

Tu es environ à du 45-50% de marges. Parce que le cours est déjà développé. En général, tu peux donner 30 à 35% de commissions et ensuite ça dépend de la qualité de l’événement que tu veux mettre en place.

Tu as un autre 15 à 20% qui peut aller à faire l’événement (conférenciers, technique, salle…).

Au Québec, ce n’est pas si dispendieux de ça de produit un événement de qualité. Contrairement à Paris, tu te fais arracher les 2 bras et les 2 jambes.

Maintenant, ils font leurs ventes dans 53 pays francophones. Il y a un stéréotype pour les produits web qui dit de ne pas cibler les pays «pauvres». Mais ça vaut la peine de mettre notre offre devant ces gens-là.

Répartition des ventes par pays

Olivier: À quoi ressemble la répartition des ventes entre le Québec, la France et la francophonie?

En terme de proportion, c’est du 60% en Europe et 40% au Québec.

Martin n’a pas adapté quoi que ce soit pour séduire ce marché-là. Il essaie simplement de connaitre son client idéal, ses problématiques, ses aspirations.

Qu’est-ce qui frustre le client attiré? Quelles situation vit-il présentement?

Il faut que la personne qui écoute ta vidéo se dise: shit, il connait ma vie.

Ne pas rester dans du générique. Décris lui a situation idéale dans laquelle ton client idéal aimerait être.

Donc, il faut savoir, dans chaque pays, quelle est la situation idéale, émotionnelle pour chaque client.

Le langage de la souffrance est universel. Tout le monde pense dans sa vie qu’il n’est pas «assez», que c’est impossible, etc. Il faut humaniser la conversation.

Le soucis de bien connaitre le client idéal leur a permis de se rendre-là.

Pour connaitre le client idéal, il faut au moins avoir la décence de questionner ton public potentiel en montant un questionnaire.

Ne pas avoir peur de poser des questions très pointues.

Le sondage, c’est un must.

Dans les étudiants entrent dans l’Académie, ils ont un questionnaire de 20 questions à répondre. Les gens confient énormément de choses.

Il connait donc la raison #1 pourquoi les gens sont entrés dans l’Académie. Il va chercher des réponses de qualité, c’est une mine d’or.

La troisième manière de connaitre ses clients, c’est de connaitre le feedback. Les écouter. Savoir ce qu’il y a à améliorer, ce que les gens ont le plus aimé, etc.

Publicité Facebook

Ils ont réussi à rentabiliser leurs ventes avec de la publicité Facebook.

Cependant, les commentaires sur les publicités étaient tellement négatifs, du genre «On devrait brûler ce gars sur le bûcher».

Il s’est donc demandé: Rendu ou je suis, est-ce que j’ai besoin de capitaliser là-dessus?

Ils ont pris un recul de ce côté. Ce qu’ils ont fait, c’est de se concentrer sur du remarketing. Ça été très concluant.

Questions en rafale

Stratégie marketing que tu aurais dû faire plus tôt?

Demander des témoignages à ses clients qui sont hautement satisfaits. Preuve sociale extrêmement puissante.

Devenir meilleur plus rapidement. Ton produit et ta réputation te précède, toujours garder ça en tête.

Livre de marketing à recommander

Le dernier de Russel Brunson: https://dotcomsecretsbook.com/get-it-free

Qu’est-ce qui s’en vient pour toi dans la prochaine année?

Martin a une ascension croissante dans les conférence côté anglo.

Il est extrêmement motivé par ça.

Jumelé à ça, il commence à se bâtir une liste en anglais dans le monde de l’internet marketing, avec plusieurs joueurs au Canada et aux États-Unis. Il va bientôt lancer son site internet Permission to Perform, qui va être son brand en anglais.

Il va lancer une série d’entrevues qu’il fait avec des grands joueurs canadiens et américain au niveau de la performance.

Il est intrigué et veut voir s’il peut se faire un petit succès en anglais sur le web. Pas beaucoup de gens peuvent le faire en anglais et en français par eux-mêmes. Il serait un des seuls joueurs de pouvoir jouer sur les 2 marchés.

QUI EST Olivier Lambert?

Olivier est un jeune marketeur et entrepreneur qui a investi dans la publicité Facebook dès le départ. Il a pu tester la plateforme en profondeur chez Voyages à Rabais, où il a généré plus de 50K nouveaux leads qualifiés sur 18 mois, avant de lancer sa propre entreprise de formation en ligne. À son compte, il a transformé un investissement publicitaire de 50K$ en plus de 300K$ de revenu annuel et s’est établi comme la référence québécoise en publicité sur les médias sociaux. Il a ensuite lancé LaTranchee.com, une communauté en ligne dédiée aux entrepreneurs et marketeurs qui désirent maîtriser les nouvelles technologies pour mieux vendre et communiquer. Olivier se distingue par son style dynamique, ambitieux et surtout, divertissant!

Abonnez-vous à Olivier

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

  1. pubsays:

    Super podcast. J’ai suivi et suis encore l’AZ. C’est une tonne de briques comme vous dites chez vous. Merci pour ce podcast de très haute qualité.

  2. Wow bravo pour ce podcast, Hallucinant! J’avais pleins de questions sur l’affiliation et maintenant je comprend mieux comment ça marche. Et oui je vais adopter la phrase à Olivier : ‘’ If i can make it here, I can make it anywhere’'
    J’adore. https://www.pinterest.ca/pin/670121619527283724/

  3. Bravo Olivier pour cette entrevue de haut niveau, vraiment!

    Je peu dire d’emblée que tu es un très bon intervieweur, on sens que tu es bien préparé, tes question sont pertinentes et tu connais ton sujet! Bravo!

    Encore une entrevue très inspirante dans laquelle j’apprend beaucoup!

    Oui, je fais parti de l’AZ depuis 2016, l’année d’ailleurs où tu as monter sur la scène
    de Martin lors du live de Lévis.

    J’y étais! Je t’ai vue et j’invite tout les nouveaux de laTranchée d’aller visionner cette conférence!

    Je ne te connaissais pas à l’ époque, en fait je ne connaissait rien en marketing web, ni en entreprise web. Tout était nouveaux pour moi et j’ai été vraiment impressionnée par ton assurance et ta maîtrise de ton sujet.

    Martin est une bonne référence, en tant que membre de son académie je peu l’affirmer! Cette année je me suis inscrite à sa formation La Meilleure année de votre vie! J’aime le contenue que Martin nous donnes et sa présence bien sur.

    Contente d’avoir écouter cette entrevue, j’ai appris! Je trouve ça bien d’entendre Martin dans un autre cadre que l’AZ!

    Je vous écoute, toi, lui, certains autres! Même si j’ai oser me lancer sur le web en octobre dernier, je prend conscience que c’est énormément de travail, c’est un autre monde, avec son propre langage, qui s’apprend bien sur, avec le temps, et du travail.

    Par contre plus j’écoute plus c’est clair dans ma tête au niveau de ma capacité à
    évoluer dans tout ça!

    Ce que je retiens le plus c’est ceci: Etre à l’écoute de ton client! Ton produit doit répondre à un ou plusieurs de ses besoins il doit lui apporter une ou plusieurs solution concrète à son ou ses problèmes et tu dois faire évoluer ton produit avec la psychologie de ta clientèle idéal, être à l’ écoute en fait. ET se renouveler constamment!

    Merci encore une fois! J ai adoré!

  4. Merci à toi de partager ton histoire! C’est vraiment hot de voir les progrès que tu fais au fil du temps.

    Souvent, les gens pensent que ça va prendre 3 mois alors que c’est un long processus qui s’étend sur des années.

    Apprendre à être entrepreneur, c’est une aventure d’une vie!

    Merci pour les bons mots, j’apprécie énormément! :slight_smile:

Poursuivez cette discussion sur https://forum.latranchee.com

Participants

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE