Créer une entreprise: ce que j’ai appris en 1 an

Je ne sais jamais quoi répondre quand on me demande c’est quoi mon emploi. Je n’ai pas de titre. Ça ne sert à rien un titre, surtout quand tu es 2 à travailler pour une même entreprise.

«Responsable du bonheur client» c’est ben cute dans ma signature, mais je ne fais pas juste ça depuis 12 mois! 😉

Il y a aujourd’hui 1 an, j’embarquais dans une toute nouvelle aventure. Celle d’aider Olivier dans sa domination mondiale. Étape #1: Créer une nouvelle entreprise, La Tranchée.

Je n’ai jamais autant appris que dans cette dernière année et j’avais follement envie de te partager mes 4 grands apprentissages pour toute personne qui veut se lancer une entreprise, développer son entreprise actuelle ou amener l’entreprise pour laquelle elle travaille à un autre niveau.

Bonne lecture!

1. Toujours être en mode apprentissage

Ce n’est pas un secret, le marketing est en MÉGA changement. Ce que j’ai appris durant mon bac en communication-marketing est complètement dépassé. Et je n’ai pas 55 ans.

Le marketing sur le web n’était pas considéré lors de mes études. En tout cas, pas assez pour nous être enseigné.

En 2010, personne, en tout cas dans mon entourage (amis, famille, professeurs, collègues), ne savait vraiment comment les entreprises pouvaient tirer parti des médias sociaux et avoir des résultats tangibles.

Déjà lors de mes études, j’aurais dû faire des apprentissages on the side , pour être up to date quand j’allais entrer sur le marché du travail. Je m’en suis vite rendu compte quand j’ai commencé à travailler.

Pour la plupart des jobs que j’ai eues en marketing, l’employeur ou le client avait un mini budget et il fallait faire avec.

À bien y penser, mis à part les compagnies de papier de toilette, de bière et de char, qui peut dépenser autant en publicité traditionnelle?

J’avais déjà mis 2-3 fois 20 piastres en cliquant sur «Boost post» juste pour dire à mon boss que je testais la pub Facebook.

Mais il était grand temps que je me forme sur les nouvelles stratégies de marketing et comment bien les utiliser.

Heureusement pour moi, je suis atterri avec La Tranchée, entreprise de formation en marketing web.

Formation = apprendre des choses aux gens.

Apprendre des choses aux gens = tu dois connaître ces choses!

Ça veut dire être tellement curieux que tu deviens écoeuré d’apprendre de nouvelles choses.

Que ce soit pour le marketing, mais aussi pour n’importe quel aspect de ta business , tu devrais toujours être en mode apprentissage jusqu’à être écoeuré d’apprendre des nouvelles choses, prendre une mini pause et recommencer.

Garde ton cerveau sharp . Lis des livres (pas de Harlequins quand même), regarde ce que les meilleurs de ton domaine font, copie-les, teste des nouvelles choses, télécharge des ebooks, abonne-toi à des séries de courriels, pose des questions.

2. Focusser sur une seule chose

De nos jours, on a accès à tellement d’informations et de choix que le focus est facile à perdre si on commence à s’éparpiller.

Ça m’a pris du temps à comprendre ça. Je me disais: «Ça serait une belle opportunité cette conférence, pourquoi on ne la prend pas»? Ou encore: «Il y a une réelle demande pour de la consultation en entreprise, pourquoi on n’en fait pas?»

Mais j’ai vite réalisé ceci. On va toujours recevoir des demandes de consultation, mandats, recrutement, conférences, investissement et j’en passe. Si on commence à s’investir dans mille et un projets, notre focus s’éparpille et on ne se concentrera plus sur notre ONE THING, le développement de La Tranchée.

Et le succès va en manger une claque.

La mission de La Tranchée, c’est d’aider le plus grand nombre d’entrepreneurs possibles. On a donc décidé de se concentrer sur un type d’aide qui peut se mettre à l’échelle (forum et formations en ligne).

Ce n’est pas parce qu’on ne fait pas de consultation maintenant qu’on n’en fera jamais. Mais pour l’instant, il faut développer au maximum La Tranchée, avec les ressources et le temps qu’on a, avant de changer le focus de place.

Dire non pour mieux dire oui, ça te dit quelque chose? 🙂

3. Optimiser les processus

Je m’amuse souvent à essayer de calculer combien de personnes on serait chez La Tranchée, si on travaillait avec des méthodes pas optimales comme à mon ancienne job .

J’estime qu’on aurait besoin d’au moins 10 employés. Juste pour gérer les cartes de crédit expirées et les plans de paiement de formation, il faudrait au moins une personne à temps plein.

D’où la magie d’optimiser les processus en automatisant tout ce qu’il est possible.

Ça me fait CAPOTER de voir TOUT ce qu’on peut faire à deux personnes en optimisant.

Nos plans de financement des formations? Ça se gère tout seul avec Stripe.

Les carte de crédit expirées? Une séquence de courriel est automatiquement déclenchée pour dire aux gens de mettre à jour leur information de paiement ou le compte sera suspendu.

Les courriels inscrits sur une landing page en échange d’un ebook? Direct dans Active Campaign grâce à Zapier.

On doit écrire 15 fois par jour la même réponse à des demandes par courriel? Un expandeur de texte avec des réponses préenregistrées.

Tu serais surpris de voir à quel point il existe une solution pour tout automatiser à peu près tout. Laisse-moi te raconter une courte histoire pour illustrer ce que je viens d’écrire.

Tout récemment, pour l’entreprise de mon copain (entrepreneur général en construction), je lui ai fait faire le switch des feuilles de temps papier vers une app mobile. C’était un peu compliqué parce que les employés doivent non seulement entrer les heures travaillées, mais aussi le chantier et la ou les tâche(s) effectuée(s).

Ça faisait des mois que le système de feuille de temps était déficient. On n’avait pas fait le move parce qu’on n’avait jamais pris le temps de regarder si un logiciel pouvait répondre à ce besoin.

Parfois, faut prendre le temps de prendre le temps. 😇

4. La critique est bonne

Pour ton entreprise, ta future entreprise ou les actions marketing que tu mets en place, je te souhaite de te faire critiquer.

Quant à moi, si tu ne te fais pas critiquer sur aucun aspect de ta business ou de ta job, c’est que tu n’as pas essayé assez fort.

Si ton email, ton ebook, ton site web, ton application ou ton idée ressemble à tout ce qui existe déjà, tu es mort.

Tu ne veux pas être une vanille. Tu veux être le HOT CHILLY piment dont tout le monde parle. Et personne ne devient un HOT CHILLY piment en empruntant les sentiers battus.

Je termine en te citant cette phrase de Bill Cosby:

«La clé vers l’échec est d’essayer de plaire à tout le monde»

Et toi quel est ton plus grand apprentissage depuis 12 mois?

2017-10-03 6 minutes
0 0 0
Bonjour à tous! Je travaille avec Olivier à bâtir une entreprise de domination mondiale :fire: Je suis une ninja marketing bachelière en communication-marketing et maitrisée en gestion du marketing. :nerd: Ah oui, et j'adoooore voyager :airplane:
2.52K Donné 1.79K Reçu 2.18K Sujets publiés 29.97K Sujets lues
Commentaires