20 compétences techniques à absolument avoir pour se lancer sur internet!

Vous êtes perdu. Démuni. Par quoi commencer ? Comment faire ? Votre rêve est là, pas très loin. Il vous suffirait de tendre le bras !

Mais vous vous sentez dépassé. Vous avez votre clavier et votre souris entre vos mains et vous ne savez pas quoi en faire. Vous avez le sentiment que ce n’est pas pour vous.

Que vous êtes bloqué !

Que vous n’en êtes pas capable !

STOP. Arrêtez immédiatement. 

Vous POUVEZ le faire !

Il vous suffit d’une pincée de persévérance et d’une cuillère à soupe de pratique.

Je vous guiderai tout du long.

Pour commencer, je vais vous indiquer 20 choses que vous devez ABSOLUMENT savoir faire pour réussir sur le web. Ce sont des basiques que vous devez maîtriser.

Je vais vous expliquer comment amadouer ces savoir-faire. Vous êtes prêts ?

1. Comment faire perdre des kilos à vos documents ?

Quand vous travaillez sur le web, vous serez souvent amené à télécharger des fichiers ou, à l’inverse, à envoyer des fichiers. 

Pour économiser de la place sur votre disque dur ou pour télécharger des fichiers moins volumineux (et donc réduire le temps de téléchargement !), vous pouvez « compresser » (c.-à-d. diminuer leur taille) vos documents.

Vous reconnaîtrez un document compressé à son extension « . zip ».

Comment faire pour compresser/décompresser un fichier ?

Avec Windows :

Vous aurez besoin d’un logiciel comme Winzip ou Winrar. (Olivier utilise 7zip!)

Une fois installé, faites un clic droit sur le dossier que vous souhaitez compresser puis cliquez sur « ajouter à l’archive ».

Pour le décompresser ou dézipper, clic droit puis « extraire ici » ou « extraire vers ».  

Avec Mac, il est inutile d’installer un logiciel. Pour dézipper : double-cliquez sur le fichier concerné !

Enfantin, n’est-ce pas ?

2. Des documents lisibles partout par n’importe qui !

Les fichiers PDF sont universels. Alors que les fichiers Word ou OpenOffice sont spécifiques à une suite logicielle que vous êtes obligé d’avoir si vous voulez ouvrir le document. Un fichier PDF est lisible sur presque tous les supports : ordinateurs (Mac comme PC), téléphone, tablette… 

Privilégiez donc ce format quand vous devez envoyer un document à quelqu’un. 

Pour enregistrer au format PDF, dans votre logiciel de texte sélectionnez « enregistrer sous… », puis « PDF » ! Et voilà ! Un joli PDF que le monde entier pourra lire !

J’aimerais aussi vous partager ce site : https://smallpdf.com/fr

Depuis que je le connais, je l’ai recommandé à des dizaines de personnes autour de moi qui bloquent avec leur fichier PDF. Ce site internet vous permettra de transformer n’importe quel document en fichier PDF ou n’importe quel PDF en image, Word, PowerPoint… C’est donc une précieuse ressource à garder près de soi. 😉 

3. Sur Google tu iras.

Rien de plus énervant que quelqu’un qui pose une question sans avoir essayé de trouver une solution par lui-même. Sur les forums, groupes Facebook, ou autres, les personnes sont d’un naturel à partager. Mais essayez quand même de, d’abord, chercher une solution avant de demander. 

Il y a d’ailleurs une réplique qui revient souvent dans le monde de l’informatique : « Google est ton ami ». Autrement dit, « demande à Google avant de venir me demander de l’aide ! ».

 Si vous voulez durer sur le web, prenez donc ce réflexe :

  • Allez sur google.com
  • Entrez une recherche avec les mots les plus justes

 

2 astuces précieuses pour maîtriser le dieu Google :

  • Pour rechercher sur un site en particulier, entrez dans la barre de recherche : « site:www.latranchee.com » 
  • Pour rechercher un PDF (par exemple), entrez : « filetype:PDF votre recherche google » 

Lisez les premiers résultats et faites d’autres recherches en fonction de ce que vous trouverez (d’autres mots clés, des liens intéressants, etc.).

 4. Accélérer l’internet. 

Plus une image est lourde, plus elle s’affichera lentement à vos visiteurs. Votre site va être « alourdi ». Il est important de faire attention à cela quand vous vous lancez dans le web.

J’ai testé des dizaines de sites. Le plus efficace et facile à utiliser selon moi c’est : imagify.io

Vous pouvez utiliser leur solution en ligne (créez un compte), ou alors, si vous avez déjà un site WordPress, téléchargez leur extension. Toutes vos images seront automatiquement « réduites » lorsque vous les ajouterez sur votre site. Magique, non ?

Il existe aussi TinyPng.com qui est super pour utilisation générale puisqu’on a pas besoin de se connecter pour compresser ses images.

5. Monter les murs et accrocher la décoration de votre site internet. La différence à connaître.

 Ce point est un peu plus technique, mais vous devez bien comprendre ces 2 notions.

Si vous êtes assez curieux pour faire un clic droit sur une page internet et cliquer sur « afficher le code source » vous verrez quelque chose qui ressemble à ça :

Je peux deviner d’ici votre air sceptique. 

Il faut comprendre cela : les ordinateurs ne comprennent pas notre langage. C’est donc à nous, humain, d’écrire dans leur « langage ». 

Pour ce qui est d’internet, votre navigateur « attend » 2 langages en particulier : HTML et CSS. 

Si on prend l’exemple d’une maison :

  • HTML serait les murs de votre maison, le toit et les portes.
  • CSS serait le crépi, les peintures et la décoration.

 Aujourd’hui, vous n’avez pas besoin de maîtriser ces 2 langages pour réussir sur le web (surtout que ce ne serait pas suffisant, ces 2 langages ne suffisent pas pour ajouter l’électricité, l’eau, l’ouverture des portes, etc.). Mais il est quand même bien que vous sachiez ce que c’est.

  • HTML construit les murs. C’est lui qui va ajouter votre contenu et définir qu’à cet endroit je mets une image et à celui-ci mon titre.
  • CSS rajoute la décoration. C’est lui qui va dire que tous les liens seront en orange et que le titre sera en gras.

Pour aller plus loin, vous pouvez vous amuser à créer une page internet qui afficherait juste « Hello » grâce à ce tutoriel : https://openclassrooms.com/courses/apprenez-a-creer-votre-site-web-avec-html5-et-css3/votre-premiere-page-web-en-html

C’est grâce à ce site (à l’époque Site du Zéro) que j’ai appris à « parler aux ordinateurs » !

6. Savoir investiguer pour découvrir le fauteur de trouble. 

Ce point s’adresse à ceux qui sont plus avancés. Si vous débutez, lisez quand même attentivement. Ce qui va suivre vous sauvera d’une grande galère bien assez tôt.  

Vous vous souvenez de cette image ?

C’était imbuvable, n’est-ce pas ?

Pourtant, cela peut parfois être utile de soulever et regarder ce qui se passe sous le capot quand quelque chose va mal. 

Si quelque chose s’affiche de travers dans votre page et que vous ne voyez pas d’où cela vient.

Faites un clic droit à l’endroit du crime.

Dans le menu déroulant, cliquez sur « Inspecter ».

Vous verrez s’afficher une nouvelle colonne/ligne ou fenêtre (selon votre configuration). 

Elle vous indique le code CSS et HTML (encore ceux-là !) de l’endroit qui vous intéresse. Bien sûr, il faut savoir le lire pour que cela devienne intéressant (vous apprendrez au fur et à mesure). C’est très utile pour comprendre ce qu’il se passe, faire des tests et, bien sûr, corriger une erreur.

Souvenez-vous-en. 

7. Envoyer vos fichiers dans les nuages. 

L’acronyme FTP signifie File Transfer Protocol ou si l’on traduit en français : « Protocole d’envoi de fichiers ».

C’est une autre façon d’envoyer un fichier que : les mails, la clé USB, WeTransfer, etc. 

Cette méthode est utile pour : 

  • Envoyer une grande quantité de fichiers en ligne en même temps,
  • envoyer des fichiers volumineux en ligne.

Plus concrètement, elle est très efficace pour mettre votre site en ligne ou le « déménager ». 

Malgré ce nom barbare (je vous l’accorde), vous pouvez l’utiliser très simplement grâce au logiciel « FileZilla ». 

Pour envoyer vos fichiers grâce à cet outil :

  • Créer une connexion vers votre site internet (vous trouverez vos identifiants FTP du côté de votre hébergeur).
  • Sélectionnez le fichier distant « /www » ou « /public_html » (selon votre hébergeur).
  • Faites un cliquer déplacer de vos fichiers à envoyer.

 Vos fichiers sont en route ! Admirez comme c’est rapide !

8. Créer le chemin vers votre site internet.

Quand vous construisez une maison, on vous attribue une adresse postale (et bien souvent, vous ne l’avez pas vraiment choisi !).

Avec internet, c’est pareil. Votre site internet est votre maison sauf que vous avez le choix de son adresse !

Son adresse c’est le « www.mon-super-site.com » que vous avez sûrement l’habitude de saisir pour vos sites préférés :

Cela s’appelle le nom de domaine. C’est une adresse que vous achetez et renouvelez tous les ans chez votre hébergeur.

Pour en commander un nouveau, allez par exemple sur inmotionhosting.com/domains.

 9. L’outil suprême pour accélérer la naissance de ton biz !

Pour créer ton site internet, tu as plusieurs solutions :

  • Tout faire toi même en ne partant de rien (« from scratch »). Si tu démarres de zéro tu as en pour minimum 6 mois.
  • Déléguer la création de ton site. Il va t’en coûter plusieurs milliers de dollars, tu n’es pas sûr de la qualité de ce que t’as produit ton prestataire (parce que tu n’y connais rien), tu ne sauras pas utiliser l’outil et devra faire appel à lui pour la moindre modification (OK, ça, c’est vraiment dans le pire des cas, mais ça peut t’arriver !).
  • Tu peux utiliser un outil qui va créer les bases de ton site internet et te permettra de gérer le contenu. Autrement dit un CMS.

 

CMS signifie Content Management System ou en français « Système de Gestion de Contenu ». Dit autrement, c’est une « brique » qui, après installation, vous crée les bases d’un site internet fonctionnel et vous permet de gérer tout type de contenus : texte, photo, vidéo…

Le plus connu et celui qui équipe 25 % du web c’est WordPress. Vous devez le connaître et l’utiliser ! Vous pouvez le télécharger en cliquant ici et l’installer sur votre hébergeur grâce à un logiciel comme FileZilla. 😉

10. L’accès au Saint Graal.

À quoi sert d’avoir créé tout ça si vous ne savez même pas vous y connecter ? Pour : modifier votre contenu, capturer l’email de vos visiteurs, ajouter un nouvel article… Vous avez BESOIN de vous connecter à l’administration de votre site internet WordPress. 

Pour cela, rien de plus simple : ajoutez « /admin » à la fin de l’adresse de votre site internet. 

Si c’est un site WordPress, vous serez automatiquement redirigé vers le formulaire de connexion.

Je dois quand même vous avertir que, une fois que vous serez plus aguerris, il faudra supprimer ces petites roulettes. Parce qu’en laissant ce raccourci, vous facilitez le travail des hackers. Ce n’est pas cool… mais furieusement, pratique quand on débute ! 

11. Comment prendre soin de son biz ? 

Si vous ne voulez pas perdre tout ce que vous avez mis en place du jour au lendemain, mieux vaut prendre quelques précautions. Mettre à jour WordPress et les outils que vous utilisez est essentiel.

Pour mettre à jour WordPress :

  • Allez dans votre administration (cf. point 10).
  • Cliquez sur ces 2 flèches dans la barre tout en haut.
  • Cliquez sur faire les mises à jour.

Faites les mises à jour au moins une fois par mois.

12. Agrandir votre maison. 

 Nous avons vu ensemble que WordPress vous donne accès aux bases nécessaires pour créer votre blog. Mais WordPress seul ne vous fera pas aller très loin. Il faut lui ajouter des briques supplémentaires pour, par exemple : commencer à récolter des emails, sécuriser votre site, accélérer son chargement, etc.

Ces briques s’appellent des extensions (ou des plug-ins). Chaque extension permet d’ajouter une nouvelle fonctionnalité à votre blog.

Pour en ajouter une, allez dans l’administration de votre site (cf. le point 10), cliquez sur « extensions », puis sur « ajouter ». 

Vous avez le choix : de rechercher une extension dans la bibliothèque de WordPress ou d’en ajouter une (au format zip ! – cf. point 1).

13. Refaire la déco de son blog.

Nous parlions tout à l’heure de murs et de décorations avec HTML et CSS. 

WordPress intègre les deux à son installation. Mais la décoration est comme qui dirait… simple (entre nous : moche) !

Pour la changer, il faut installer un nouveau « thème ». J’en ai parcouru des centaines, le seul qui m’a entièrement convaincu et que j’utilise sur tous mes sites c’est Divi, d’Elegant Thème. Vous payez un abonnement à l’année, 

Pour installer un thème, rendez-vous dans l’administration de WordPress > Apparences > Thèmes > Ajouter > Mettre un thème en ligne.

Envoyez le fichier *. zip préalablement téléchargé sur votre espace Elegant Thème.

Le thème va donner un nouveau « look » à votre site internet. L’avantage de Divi c’est qu’il est entièrement personnalisable et qu’il propose un outil très visuel pour créer des pages, jolies, rapidement. C’est le « visual builder ». Je te laisse le découvrir et t’amuser avec. 😉

14. Envoyer ton contenu dans l’internet ! 

WordPress est un CMS. Il te permet de gérer ton contenu : tes articles, tes vidéos… 

Pour ajouter un article, rendez-vous dans ton administration (encore !) > Articles > Ajouter

Dans cette interface, tu peux :

  • Ajouter un titre à ton article
  • Écrire le contenu de ton article

Dans la barre de droite, tu peux enregistrer le brouillon et dès qu’il est prêt cliquer sur le bouton « Publier » pour exposer ton article à tes lecteurs !

15. La différence entre le personnel et le privé. 

 Pour te faire connaître, Facebook est une véritable bombe atomique ! C’est un véritable accélérateur pour votre biz. 

 Mais il faut bien distinguer 2 choses avec Facebook :

  • Les profils.
  • Les pages.

 Les profils correspondent à une personne. C’est votre « page » personnelle, celle qui vous permet d’ajouter des amis (qui ont accès à leur tour à vos informations). Les profils sont destinés à des personnes physiques. Il ne faut pas l’utiliser parce que seuls vos « amis » sont en capacité de voir tes publications. Les personnes seront également moins enclines à entrer en relation parce que cela signifie partager leurs informations personnelles avec vous. Un profil ne vous permet pas de faire des pubs Facebook. C’est ce qui fait la force de Facebook et ce serait vraiment dommage de vous en passer.

Une page Facebook est destinée à une marque, une entreprise. Les personnes sur Facebook peuvent liker votre page. Toutes les personnes, même celles qui ne vous suivent pas, voient vos publications. Une page vous ouvre les portes de la publicité, qui peut se révéler un véritable accélérateur pour votre biz. Profitez-en ! 

16. Le bouton accélérateur de Facebook !

Pour créer une page Facebook, rendez-vous sur ce lien : https://www.facebook.com/pages/create/?ref_type=pages_browser.

Choisissez la catégorie qui correspond le plus à votre projet : marque, artiste, association… et suivez les étapes !

17. Faire passer de l’information par l’image. 

C’est dommage de créer un joli site internet, une page Facebook bien animée et d’avoir des images… moches (on commence à se connaître, autant se dire les choses). 

Je suis comme vous, créer des images jolies ce n’est pas mon truc. Je sais qu’elles sont moches, mais impossible de dire ce qui cloche. J’ai dû trouver des systèmes pour créer des images sans trop me tromper.

2 outils gratuits pour créer des images magnifiques :

    1. Canva est un outil qui permet de créer des images pour les réseaux sociaux, des infographies. Ils te proposent de nombreux modèles et éléments gratuits que vous pouvez insérer pour créer, à coup sûr, une superbe image pour illustrer vos articles.
    2. Pablo est un outil, gratuit, de Buffer. J’admire Pablo pour sa simplicité. Choisissez une image de fond inspirante : il centralise des milliers d’images issues de banques d’images gratuites. Appliquez un filtre pour lui donner du style et ajouter du texte. Il vous propose ensuite de l’exporter : pour Facebook, Twitter ou Instagram. C’est diablement efficace ! 

Avec ces deux ressources, vous ne pouvez créer que de superbes illustrations !

18. Des images par milliers.

2017 c’est l’année de la vidéo ! Il faut créer des vidéos pour avoir du trafic. Très bien, mais comment faire concrètement ? Comment envoyer une vidéo sur LA plateforme de vidéos ?

Pour commencer à envoyer des vidéos sur YouTube, il faut créer une chaîne. Cliquez sur le bouton « Mettre en ligne » (celui tout à gauche dans l’image ci-dessous). 

Si vous n’avez pas encore créé de chaîne, YouTube va vous inviter à en créer une ! 

Laissez-vous guider ! 

19. Jouer au jeu de Google.

Si vous voulez créer un véritable business sur internet, il va falloir apprendre à jouer avec l’un de vos plus gros partenaires : Google.

Google est une source de trafic immense. Des millions de personnes confient, chaque jour, leur plus gros problème à Google. 

Imaginez que vous proposiez une réponse à une question posée des milliers de fois par mois sur le moteur de recherche… et qu’il vous place en première position.

Cela vous ferait gagner une source énorme de trafic… et de clients potentiels !

Vous voyez l’intérêt de connaître ses règles du jeu pour apparaître dans les premières positions.

Inutile de vous plonger à fond dans les méandres des algorithmes de Google. Il vous faut simplement comprendre cela : Google a tout intérêt que vous passiez par lui pour chacune de vos requêtes. Son intérêt est donc de répondre au mieux à vos questions. Et donc à vous fournir le meilleur contenu possible.

 Alors voici le secret pour apparaître dans les meilleurs résultats : répondre à une question régulièrement posée sur Google et créer le meilleur contenu possible. Faites comprendre à Google que votre contenu est bon en récoltant, naturellement, des liens vers votre site.

Voici ce sur quoi vous devez vous concentrer concernant le référencement : produire le meilleur contenu possible et obtenir des liens de qualité vers votre site. 

Un dernier conseil : restez naturel. Google sait tout. Si vous trichez, il le saura. 

20. Adaptabilité.

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, bravo. Internet et ses outils changent régulièrement. Ne vous reposez jamais sur vos acquis. Apprenez, chaque jour.

Les interfaces changent, mais la logique reste la même. Plus vous maîtriserez ces compétences, plus il sera facile pour vous d’en apprendre de nouvelles.

Ne lâchez pas. Avec ces ressources, vous allez devenir inarrêtable ! Partagez cet article à quelqu’un que cela peut aider !

Biz !

QUI EST Gwendoline MEYER?

Passionnée de création de business sur internet mes domaines de prédilections sont : WordPress et le WebMarketing. Sur mon blog, je partage mon expérience pour vous apprendre à créer un biz en ligne rentable, sans patauger avec la technique ! J'ai écrit l'ebook les 10 trucs indispensables (que vous n'avez pas pas fait) pour atteindre le succès avec votre blog WordPress. Allez le télécharger gratuitement !

Abonnez-vous à Gwendoline

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

  1. Bravo! Très bon article complet :slight_smile:

  2. Oh wow! J’ai lu cet article avec tellement de passion. Il est aussi bon pour les débutants que pour les experts: On apprend toujours quelque chose! Merci pour m’avoir fait découvert Canva, je viens d’y passer 3 bonnes heures et l’amateur que je suis est devenu pro :slight_smile:

  3. Ravie qu’il t’ait plu ! Avec plaisir pour Canva, c’est un outil génial que j’utilise régulièrement pour créer des design facilement ! :smiley:

  4. Merci Samuel ! J’espère qu’il t’a appris de nouvelles choses :slight_smile:

  5. Super article @Gwendoline_MEYER ! J’ai trouvé très constructif étant novice dans le domaine du web :smiley:

    Et j’ai une p’tite question … ça doit être simple la, mais je viens juste de publier mon site web WP alors selon tes mots je dois enlever le racourci /wp-admin ? Mais comment on fait ? :smiley:

    Merci !

Poursuivez cette discussion sur https://forum.latranchee.com

Participants

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE