Comment trouver son idée de blog?

Mes outils:

Transcription:

Démarrer un blogue, c’est à la fois très complexe et très simple.

Complexe, parce qu’il y a beaucoup d’étapes à effectuer pour être capable d’y arriver. Simple, parce que chacune de ces étapes est super facile à faire.

Imagine qu’il s’agit d’une longue checklist où les items de cette liste ressemblent à: choisir un hébergeur, choisir un nom de domaine, choisir un thème…

Si tu remarques bien, cette liste de choses à faire est principalement constituée de décisions à prendre. Parce que c’est ça le plus long. Les gens font souvent du surplace pendant des mois parce qu’ils ne sont pas capables de prendre de décision.

C’est comme si on t’amenait à Disneyland et qu’on te disait que tu peux choisir juste une attraction — tu prendrais beaucoup de temps à choisir parce que tu aurais peur de prendre la mauvaise décision.

C’est la même chose avec ton blogue. Tu as peur d’investir temps et argent dans le vide, tu as peur de faire tout ça pour rien.

Et je te comprends, c’est normal.

En fait, un objectif important de cette formation est de t’aider à prendre ces décisions le plus rapidement et le plus efficacement possible pour que tu puisses te concentrer sur ce qui est important : l’exécution.

Parce que la réalité est que la plupart des décisions que tu dois prendre ne sont pas SI importantes que ça. Je ne le recommande pas, mais c’est toujours possible de changer de nom de domaine ou de thème WordPress plus tard.

Mais il y a une décision qui est un peu plus difficile à changer en cours de route, et cette décision, c’est le sujet de ton blogue. Bien sûr, tu vas être capable de faire des pivots, dans le sens que tu peux passer d’un blogue de fitness à un blogue de nutrition en cours de route, mais tu ne peux pas changer d’un blogue de fitness à un blogue de finances personnelles.

C’est pour ça que lorsqu’on débute son blogue, il faut prendre le temps d’y penser correctement.

Et si ton objectif est d’être capable de vivre un jour de ton blogue, alors il va falloir penser à la monétisation dès le départ. Certaines idées de blogues sont très intéressantes, mais difficiles à monétiser.

Donc, dans cette leçon, je veux t’aider à prendre une bonne décision sur le choix de ton sujet pour que tu puisses passer à l’étape suivante le plus rapidement possible.

Pour être capable de faire ça, je vais commencer par te dire ce que la plupart des gens recommandent de faire et pourquoi c’est une mauvaise idée. Ensuite, je vais te parler de deux façons efficaces pour trouver une bonne idée de blogue qui a du potentiel.

Finalement, je vais te proposer trois outils pour t’aider à mesurer l’engouement de ton sujet et la compétition présente dans cette niche.

Houston, on a un problème!

Bon. Si tu googles « Comment trouver une idée de blogue » le seul conseil que tu vas trouver est : fais une liste de tes intérêts, passe ça dans le KeyWord Planner (un outil de Google pour évaluer la popularité d’un mot clef, on va y revenir plus tard) et, finalement, essaie de trouver un produit ou service à vendre en lien avec le sujet.

Je pense que c’est une mauvaise idée parce ça va te permettre de choisir un sujet qui est trop large. Parler de « finances », ce n’est pas assez précis. Et ensuite, il n’y a rien qui garantit que la monétisation va bien se faire. Ça se peut que tu n’attires pas assez de trafic pour monétiser avec de la pub et que personne ne veuille du produit ou service que tu proposes!

Et en plus de ça, cette approche-là est très très égocentrique, dans le sens où tu pars de toi (tes intérêts et tes passions) et tu tentes de généraliser aux autres.

Est-ce que ça peut fonctionner? Oui.

J’ai commencé à bloguer sur le marketing et les médias sociaux par intérêt. Par contre, je n’avais aucune intention de vivre de mon blogue. Je faisais ça pour m’aider à trouver des emplois et me faire un nom dans le milieu.

À cause de ça, ça va m’avoir pris 3 ans avant de finalement être capable de le monétiser.

Si tu veux être capable de faire de l’argent rapidement et être certain d’avoir un blogue qui va intéresser les gens, il faut prendre une autre approche. À la place de se demander « Quels sont les sujets qui m’intéressent? » On se demande « Quels sont les problèmes qui m’intéressent? Qui sont les gens que je veux aider? »

En partant du problème, tu t’assures de couvrir un sujet qui est important dans la vie des gens. Tes articles de blogues vont avoir un impact et tu vas développer une audience fidèle qui va être prête à tout pour te supporter.

Pas parce qu’ils te trouvent smatte, mais parce qu’ils ont besoin de toi.

Il y a une métaphore populaire dans la littérature marketing qui raconte l’histoire de 3 entrepreneurs. Les 3 ont un stand à patates et proposent des produits similaires à des prix similaires.

Un génie arrive et propose à chacun d’entre eux de leur donner un avantage compétitif.

Le premier, voulant améliorer la qualité de son produit, dit : « Je souhaite avoir les meilleures patates du monde! ». Le deuxième, voulant augmenter ses marges de profits, dit : « Je veux que mes patates ne me coûtent plus jamais rien! »

Finalement, le troisième regarde les deux autres, sourire en coin, et dit : «  Je veux une foule affamée ».

La morale de l’histoire est que la qualité ou le prix de ton produit n’est pas important si personne n’en a besoin.

Donc la première chose à faire pour trouver un bon sujet de blogue est de faire une liste des problèmes qui t’intéressent.

En choisissant un problème, tu t’assures que ton blogue va véritablement répondre à un besoin.

Puisque je fais un nouveau blogue à travers cette formation, je me suis prêté à l’exercice et j’ai fait une liste de problèmes.

  • La procrastination ou le manque de motivation chez les entrepreneurs.
  • La jalousie dans les relations de couples.
  • Le surendettement chez les jeunes étudiants.
  • Améliorer sa prononciation pour les conférenciers.

En regardant cette liste, tu peux faire trois observations. Premièrement, le problème en soi est souvent trop vague, il faut donc préciser le public cible.

Deuxièmement, la troisième option est une très mauvaise idée. Les gens surendettés n’ont pas d’argent alors ça va être presque impossible à monétiser. À moins d’être une institution financière, je te dirais de te tenir loin.

Finalement, ton blogue peut couvrir plusieurs problèmes en même temps. Tu pourrais parler de la prononciation chez les conférenciers, mais aussi de la posture et de la création de présentations PowerPoint intéressantes. Tu peux donc attaquer plusieurs problèmes tout en ayant un thème central.

C’est bien aussi de savoir que certains « problèmes » sont plus tabous que d’autres. Je dirais qu’un blogue sur la consommation de drogue, la dépendance à la pornographie, la dysfonction érectile ou les troubles d’identité sexuelle peuvent être des niches assez intéressantes.

Ce sont des sujets très peu traités et les gens qui se retrouvent dans ces situations ont des besoins très importants. En d’autres mots, ils ont déjà leur carte de crédit en main, ils ne font qu’attendre de trouver une solution!

L’autre côté de la médaille.

Lorsqu’on part d’un problème, le besoin provient d’une frustration. Cependant, les besoins peuvent également naître de l’anticipation d’un gain.

Ce que je veux dire, c’est que les gens ne sont pas uniquement motivés par ce qui les fait chier, ils sont également motivés par l’idée d’améliorer leur sort.

Donc ce que tu peux faire, c’est t’intéresser aux objectifs que tu peux aider les gens à accomplir.

Ce qui est le fun, c’est que ta mission devient super claire, basée dans la réalité et orientée vers ton audience.

Encore une fois, j’ai fait cet exercice pour décider du sujet de blogue que je vais faire.

  • Apprendre la programmation pour les marketeurs.
  • Apprendre à être plus productif et mieux gérer son temps.
  • Comment négocier une augmentation de salaire.
  • Comment s’habiller comme un CEO à petit budget.

Comme on peut voir, chacun de ces sujets de blogues pourrait très bien être le titre d’un e-book ou d’un cours en ligne. Avoir une ligne directrice comme celle-ci fait en sorte que la monétisation va être relativement simple à effectuer!

Monétisation

Avant qu’on compare nos options, je vais te parler un peu de la monétisation. Il existe 4 grandes façons de monétiser. On peut afficher de la publicité sur son site web, vendre un produit, un service ou encore promouvoir des liens d’affiliation.

Pour être capable de faire beaucoup d’argent avec de la publicité, il faut avoir une niche très populaire où il y a beaucoup de compétition sur Google AdWords. On parle donc des domaines de l’assurance, du droit, de la finance, du voyage… Bref, on va voir comment évaluer la compétition plus tard. Le problème est que si c’est populaire, ça va être difficile d’avoir beaucoup de trafic.

Ensuite, on peut vendre un produit. Avant, c’était vraiment difficile, mais avec Alibaba c’est devenu relativement simple. Donc si tu décides d’avoir un blogue qui parle de cuisine, eh bien ça va être assez facile de te monter une boutique en ligne qui va vendre des accessoires de cuisine.

Mais il n’y a pas que les produits physiques, tu peux également vendre un produit numérique. Peu importe le sujet de ton blogue, c’est ce que je te propose de faire en premier. Entre autres en regroupant tes articles de blogue ensemble pour faire un gros e-book!

Puis, il y a la vente de service. Ça aussi c’est assez simple. Tu n’as qu’à mettre un appel à l’action pour vendre tes services de consultation et tu devrais facilement être capable de générer un 1 000 $ par mois en faisant ça à temps partiel. Il faut aussi dire qu’un service peut également être offert sous forme de logiciel, comme une application web ou mobile.

Et finalement, tu peux faire de l’argent avec de l’affiliation, c’est-à-dire que tu fais la promotion du produit de quelqu’un d’autre et si la personne passe à travers ton lien, tu vas recevoir une commission. Tu peux générer des revenus d’affiliation avec à peu près tout ce qui se vend sur Internet, donc on peut s’en servir, et ce, peu importe le sujet de ton blogue.

Donc une fois qu’on s’est fait une liste de problèmes ou d’objectifs qui vont servir comme thème principal de notre blogue, on va ensuite se faire un tableau et ajouter, pour chacune de ces catégories, comment on pourrait se faire de l’argent.

On peut laisser la colonne annonce vide pour le moment, on va pouvoir la remplir plus tard lorsqu’on va faire notre recherche de mots clefs.

ThèmeAnnonceProduitServiceAffiliation
Productivité & MotivationE-book, tutoriels, suppléments nutritifs, posters et autres items motivationnels.Application de gestion du temps, consultation.Suppléments, posters et autres items motivationnels.
Comment apprendre à programmer.Formation et tutoriels.CoachingHébergement et vente de logiciels.
Comment s’habiller en CEO.Vêtements, e-book.Coaching.Vêtements.
Comment négocier une augmentation de salaire.E-book.Coaching, conférence, séminaires.??

Certaines idées vont être plus simples à monétiser alors que d’autres le sont moins. Aussi, tous les produits d’affiliation ne sont pas égaux. Par exemple, si tu fais la promo d’un livre sur Amazon, ta commission va être de quelques cents. Mais si tu fais la promotion d’équipement de photo, alors tu vas faire près de 100 $ par vente!

Aussi, il faut faire attention à la colonne « service ». C’est bien au début pour se faire un peu d’argent, mais si tu veux des revenus passifs il ne faut pas baser son blogue en fonction de ça.

Bon, ensuite de ça, on va s’intéresser à la popularité de chacun de ces sujets.

Évaluer nos options

Une fois qu’on a une bonne idée de comment on va monétiser chacun de nos sujets, il faut se demander si le problème ou désir existe réellement.

Pour faire ça, on va faire une petite recherche compétitive.

Le meilleur outil pour faire ça s’appelle KeyWord finder. Tu peux faire 5 recherches par jour gratuitement, mais pour en faire plus il va falloir te faire un compte. C’est un outil tellement important que je te recommande de t’inscrire même si ça coûte quelque chose. Ça va se rentabiliser tout seul.

De la façon que ça marche, tu lui donnes un mot clef et il va te sortir les 10 premiers résultats de Google en incluant une foule de données compétitives. Il va également te donner un score de compétitivité allant de 0 jusqu’à 100 ainsi qu’un estimé du volume de recherche pour ton mot clef. Ce que tu veux, c’est trouver un mot clef ou une expression qui a le plus de recherche possible avec le moins de compétition possible.

Pour t’aider à faire ça, le logiciel te sort une longue liste de mots en lien avec ta requête en te donnant les métriques compétitives de Google AdWords en plus du nombre de recherches approximatives.

ThèmeAnnonceProduitServiceAffiliation
Productivité & MotivationGestion du temps (480, 45, 3.40$) Motivation au travail (170, 44, 3$), Confiance en soi (1600, 51, 1.22$), Développement personnel (390, 52, 1.70$)E-book, tutoriels, suppléments nutritifs, posters et autres items motivationnels.Application de gestion du temps, consultation.Suppléments, posters et autres items motivationnels.
Comment apprendre à programmer.Apprendre à coder (50, 47, 4.92$)Formation et tutoriels.CoachingHébergement et vente de logiciels.
Comment s’habiller en CEO.Comment s’habiller (170, 40, 0$),

Mode homme (260, 60, 1.26$)

Vêtements, e-book.Coaching.Vêtements.
Comment négocier une augmentation de salaire.Augmentation de salaire (170,49, 1.64$)E-book.Coaching, conférence, séminaires.??

C’est à cette étape qu’on va remplir la dernière colonne de notre tableau. Personnellement, je mets quelques requêtes intéressantes suivies du nombre de recherches mensuelles, du score de compétitivité ainsi que du CPC AdWords.

Comme on peut voir, apprendre à coder a très peu de volume de recherche, mais la publicité sur le site risque d’être beaucoup plus rentable que celle sur la mode pour homme.

C’est important de noter que les recherches approximatives sont loin de représenter la réalité.

Si on marque Pub Facebook, on voit que j’apparais dans les deux premières positions. Le trafic estimé est à 42 visites par mois pour la première position et 23 pour la deuxième alors que j’en ai plutôt 3 071 pour la première et 219 pour la deuxième.

Il y a deux raisons derrière la différence de visites. Premièrement, l’outil regarde les recherches géolocalisées. Donc si tu fais tes recherches pour le Canada, il va exclure les recherches de la France et vice versa. Ensuite, il te donne les données pour la requête exacte. Sauf qu’en pratique, ton site va apparaître sous une multitude de recherches. Pour l’outil, « pub Facebook » et « publicité Facebook » sont deux recherches différentes alors que les résultats, eux, vont être presque identiques.

Donc il ne faut pas se laisser décourager si tes idées n’ont pas beaucoup de popularité sur les moteurs de recherche. Les chances sont que tu vas avoir beaucoup plus de trafic que ce qui est marqué sur KeyWord Finder.

C’est le temps de faire un choix!

L’idée derrière cette méthode est de t’aider à prendre une décision pour que tu puisses enfin passer à l’action.

Pour moi, en regardant mon tableau, je pense que c’est évident que je suis mieux de faire un blogue sur la productivité et la motivation que de faire un blogue sur la programmation ou encore la mode. Ceci étant dit, ça ne veut pas dire que les autres idées sont mauvaises! Il faut également faire entrer son intérêt personnel en ligne de compte. Je te recommande donc d’ajouter une colonne et d’y mettre un indice de 0 à 10 pour t’aider à prendre ta décision.

Donc!

Pour faire une histoire courte, voici ce qu’il faut faire pour trouver une bonne idée de blogue.

Débute par faire une liste de problèmes qui t’intéressent. Ensuite, intéresse-toi aux objectifs que tu pourrais aider les gens à accomplir. Puis, demande-toi pour chaque idée comment tu pourrais monétiser en vendant un produit, un service ou en faisant la promotion de liens d’affiliation.

Enfin, utilise Keyword Finder pour rapidement estimer la popularité ainsi que la compétitivité de chaque niche. Finalement, insère ces données dans ton tableau pour te donner une idée d’ensemble du potentiel de trafic et de monétisation à l’aide de bannières publicitaires de ces niches.

Pour te donner un peu d’inspiration, j’ai fait une liste de mots clés que j’ai mis sous cette vidéo, à la fin de la transcription. En espérant que ça te soit utile!

Comme toujours, si tu as des questions, ça va me faire plaisir d’y répondre dans la section commentaires sous la vidéo!

Mot ClefSearchCpcppcdiff
Cours de photographie7201.93$7842
Jeu de bébé5900.09$2747
Méditation pleine conscience24002,17$4341
Comment dessiner16000,16$149
Dépendance affective29001,41$2036
Investir en bourse5903.94$7743
Food Truck44001.08$3426
Crossfit405001.75746

QUI EST Olivier Lambert?

Olivier est un jeune marketeur et entrepreneur qui a investi dans la publicité Facebook dès le départ. Il a pu tester la plateforme en profondeur chez Voyages à Rabais, où il a généré plus de 50K nouveaux leads qualifiés sur 18 mois, avant de lancer sa propre entreprise de formation en ligne. À son compte, il a transformé un investissement publicitaire de 50K$ en plus de 300K$ de revenu annuel et s’est établi comme la référence québécoise en publicité sur les médias sociaux. Il a ensuite lancé LaTranchee.com, une communauté en ligne dédiée aux entrepreneurs et marketeurs qui désirent maîtriser les nouvelles technologies pour mieux vendre et communiquer. Olivier se distingue par son style dynamique, ambitieux et surtout, divertissant!

Abonnez-vous à Olivier

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

  1. T’es une machine Olivier!

    Vidéo/Article super intéressant et très utile!

    Après avoir écouter la vidéo, j’ai l’exercice de définir les problèmes et les aspirations de mon public cible et ça aide vraiment à voir plus clair sur la manière dont je peux les aider.

    Merci bcp!

  2. J’ai une question en lien avec le paragraphe suivant:

    Comme on peut voir, apprendre à coder a très peu de volume de recherche, mais la publicité sur le site risque d’être beaucoup plus rentable que celle sur la mode pour homme.

    Tu fais référence au CPC de la recherche. Mais quand tu parle de pub: Tu parle des pub avec Google (j’oubli le nom je ne suis pas familier) que l’on insère dans un site ? Et le CPC indique ce que nous rapporte cette pub par clic ?

  3. Exactement!

    La pub AdSense est contextuelle, c’est à dire que les cie de technologie paye pour avoir des affichages sur des sites pertinents. Ça ne leur sert à rien d’afficher dans un blogue de mode.

    Certaines industries payent plus que d’autre. AdSense nous donne 68% des revenus:

    https://support.google.com/adsense/answer/180195?hl=en

  4. Bonjour,

    J’aimerais en savoir plus sur l’affiliation. Comment ça fonctionne?
    Comment je peux arriver à faire de l’affiliation à partir de mon site?

    Merci!

Poursuivez cette discussion sur forum.latranchee.com

Participants

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE