5 exemples de contenu épique faciles à faire pour populariser son blogue.

Une chose est certaine : tous les articles de blogues ne sont pas égaux. Certains vont t’apporter une centaine de visites alors que d’autres vont t’en apporter des centaines de milliers. Certains vont être partagés sur les médias sociaux par tout le monde, même les gens qui ne t’aiment pas, alors que d’autres ne seront partagés par personne, même les gens qui t’aiment bien.

Il faut que tu saches que le sujet et l’angle de ton article de blogue sont en fait un multiplicateur de l’effort investi pour le rédiger. Donc même si tu t’appliques à la rédaction d’un article de blogue, si le sujet est merdique, ça va juste donner un article de merde bien rédigé.

Pour rentabiliser ton temps, il faut que tu investisses tes efforts dans des articles qui ont, à tout le moins, une chance d’atteindre un des 3 objectifs principaux qu’on a vu plus tôt dans cette formation.

Pour te faire un petit rappel, il s’agit de la monétisation, du référencement et de la viralité.

Je t’ai déjà expliqué comment rédiger un article qui va bien se référencer, alors dans cette vidéo on va plutôt s’intéresser à ce qui fait qu’un article va donner envie aux gens de le partager.

Bien sûr, c’est quelque chose de très complexe et je pourrais t’en jaser pendant des heures. Pour rendre ça plus simple et rapide à comprendre, je vais simplement te proposer les 5 meilleurs moyens pour y arriver.

#1 – Les tables rondes virtuelles

Une des meilleures façons de se faire connaître lorsqu’on débute est de créer des tables rondes virtuelles.

Le concept est simple. Tu trouves un sujet chaud dans l’industrie et tu fais un recensement des personnes influentes du milieu qui auraient quelque chose à dire sur ce sujet.

Une fois que c’est fait, tu les contactes toutes par e-mail pour leur proposer de participer à une table ronde.

Ton courriel devrait ressembler à quelque chose comme ça :

———

Bonjour PRÉNOM,

Mon nom est Olivier Lambert et j’entretiens un blogue sur la productivité. Après avoir regardé la conférence que vous avez donnée sur le sujet en septembre dernier, je crois bien que vous êtes la meilleure personne pour participer à mon projet.

Je suis en train de faire une table ronde virtuelle dans le but d’aider les gens à mieux organiser leur temps.

Cette « table ronde » sera en fait la compilation des réponses d’environ 5 experts sur la question : « Que pensez-vous du multitâche ».

Seriez-vous intéressé(e) à participer? Votre réponse peut se situer n’importe où entre 200 et 500 mots.

Je suis très conscient que vous devez être extrêmement occupé, mais je suis convaincu que votre point de vue va apporter beaucoup de valeur à mon audience. De plus, ces types d’articles sont habituellement très populaires. Le dernier que j’ai réalisé a généré plus de 500 partages sur Facebook et 12 000 visites en moins d’une semaine!

En attente de votre réponse,

Olivier Lambert

———

Le script est relativement important, parce que les gens importants ont habituellement beaucoup de courriels et n’ont pas le temps de jouer à la charité.

C’est pourquoi il faut aller droit au but, tout en respectant une certaine étiquette.

Dans ce courriel, je commence par me présenter et donner une raison pourquoi c’est à lui que j’envoie ce courriel. Il faut flatter l’égo de la personne dans le bon sens. Je sais que c’est quétaine, mais tout le monde aime ça avoir l’impression d’être big shot.

Ensuite, j’explique le projet et je lui demande s’il veut participer. C’est important de lui faire savoir que ça ne prendra pas beaucoup de son temps, c’est pourquoi je mentionne qu’il n’aura seulement qu’à répondre à la question pour participer. Je précise également la longueur attendue de la réponse pour ne pas avoir de trop grosses différences entre les réponses des participants.

Aussi, il faut reconnaître que c’est une personne occupée et montrer du respect pour son temps. Puis, tu lui dis que c’est pour le bien de la communauté et tu espères que la popularité est quelque chose qui l’intéresse.

Finalement, si tu as déjà fait ce genre d’article dans le passé, tu peux donner les résultats pour rassurer la personne qu’elle ne fera pas ça pour rien.

Ce genre de courriel devrait te donner environ 50 % de taux de succès, probablement un peu plus. Donc pour chaque table ronde, il va falloir contacter environ 10 à 15 personnes.

Puisque les gens que tu as abordés apparaissent dans ton article, c’est commun pour eux de te partager sur leurs médias sociaux. Il ne suffit que de leur envoyer un petit courriel lorsque l’article sera en ligne pour leur proposer de partager et tu peux être certain qu’ils vont tous le faire.

En plus d’attirer plein de partages et des liens potentiels, ce genre d’article accomplit un objectif encore plus important : il développe ton réseau de contacts avec des influenceurs.

Ne t’inquiète pas, tu n’auras pas l’air fou de les contacter comme ça pour la première fois. Je l’ai fait entre autres avec Kim Auclair et Thoma Daneau et ça aura rendu l’introduction toute naturelle une fois qu’on s’est rencontrés « dans la vraie vie ».

Si j’étais toi, je ferais de ce genre d’article une priorité.

#2 – Les listes!

Rien ne fonctionne mieux que des listes pour attirer les clics. Je sais ce que tu vas dire, moi aussi je trouve que c’est cliché. L’affaire, c’est que ça marche!

Les gens semblent adorer les articles de blogues qui énumèrent les 5 meilleurs ou les 5 pires choses, les 9 outils ou encore les 4 tendances.

Je ne sais pas c’est quoi la psychologie derrière ça, mais pour l’avoir testé, je peux simplement dire que ça fonctionne bien.

Cependant, il ne faut pas faire des listes niaiseuses comme les 3 repas que j’ai mangés hier, mais plutôt quelque chose d’intéressant qui donne soit envie aux gens d’aller voir par curiosité ou encore de le mettre en favoris parce que c’est simplement trop pratique.

Un exemple sur mon blogue a été le top 14 des répertoires d’images gratuites pour usage commercial.

On peut facilement voir pourquoi ça a pogné puisque ça répond à un réel besoin qui est d’utiliser des images sans avoir peur de se faire poursuivre par shutterstock ou getty image. J’ai publié l’article dans un groupe de designer et quinze minutes plus tard, j’avais déjà 200 mentions j’aime sur la publication et plus de 1 000 visites.

Seulement, ça ne veut pas dire que ça va toujours fonctionner. J’ai retenté l’expérience avec un article qui se nomme « Les 9 meilleurs plugins WordPress gratuits! » et les résultats ont été dans la moyenne de mes autres articles.

Ça veut donc dire qu’il faut tester plusieurs concepts, mais qu’il y a définitivement un bon potentiel dans ce type d’article! Surtout lorsque c’est quelque chose que les gens auront envie de garder dans leurs favoris parce que c’est une belle ressource.

#3 – Les textes d’opinion

J’ai récemment commencé à expérimenter avec un nouveau style d’articles, des textes d’opinion.

Dans ces articles, le but est de divertir la personne à un point tel qu’elle veuille absolument le partager avec un ami. C’est également d’expliquer un point de vue si clairement que les gens vont vouloir s’en servir comme référence.

Mes articles « Le conseil stupide que tout le monde donne » et « Comment devenir riche et dominer le monde » ont tous deux réussi à engendrer plusieurs liens sur différents forums et blogues.

Ces articles ont également leur lot de commentaires, ce qui les aide à se diffuser sur les médias sociaux!

Le côté un peu plus sombre de ces textes est qu’on s’expose aux critiques des gens. Ceci étant dit, si l’argumentaire est bon, tu devrais t’en sortir indemne!

#4 – Les interviews

Puis, il y a les interviews!

Si tu es capable d’avoir accès à des personnes influentes et de réaliser une entrevue avec eux, tu peux être certain que tu vas marquer des points.

Et lorsque les gens vont vouloir citer la personne que tu as passée en entrevue, ils risquent fort bien de mettre ton site web en référence, ce qui va t’apporter des liens vers ton site web!

Ça marche encore mieux lorsque la personne que tu interviewes a une bonne présence sur les médias sociaux parce qu’elle va sans doute partager l’article avec ses abonnés!

C’est un peu le même principe que la table ronde, sauf que là, c’est une série de questions ou encore une discussion.

Si tu veux, tu peux faire ça au format texte, audio, ou si tu es bien équipé, pourquoi pas en vidéo!

La même chose est vraie pour les tables rondes en passant. Avoir un blogue ne veut pas dire qu’on se limite au texte, on est libre d’explorer les autres formats et les gens apportent généralement beaucoup de valeur à l’audio et la vidéo.

#5 – Les recherches originales

La dernière façon d’attirer beaucoup de liens et de partages est en réalisant tes propres recherches et en publiant des statistiques que personne d’autre ne possède.

C’est un peu de travail, mais c’est relativement simple à faire. Tu n’as qu’à créer un sondage avec Google Form et l’envoyer à tes fans et tes abonnés. Si tu n’as pas assez de données, tu peux toujours payer un peu de publicité pour générer des réponses et de nouvelles inscriptions à ton infolettre.

Une fois que tu as ces données, tu peux les publier sur ton blogue ou encore dans une infographie.

L’important est de répondre à des questions très utiles ou encore ressortir des statistiques très contre-intuitives qui surprennent les gens.

Lorsque les autres blogueurs vont vouloir utiliser ces statistiques, c’est très possible qu’ils insèrent un lien vers ton site web!

Pourquoi ça marche?

Dans cette leçon, on a vu qu’il existe 5 grandes façons de créer du contenu mémorable. En fait, il en existe probablement beaucoup plus que ça, mais ce sont celles qui, selon moi, sont les plus accessibles et intemporelles.

Ces stratégies fonctionnent parce que tu apportes tellement de valeur que les lecteurs vont avoir envie de sauvegarder ton contenu pour y revenir plus tard, ou encore de le partager avec leurs amis.

L’idée est de créer du contenu qui va agir en tant que référence. Si tu veux attirer des liens, c’est important que ton contenu soit intemporel et qu’il vieillisse bien.

Oui, tu peux faire du contenu ponctuel, comme un article qui parle d’un gala ou d’un film qui vient de sortir. Le problème est que même si tu as beaucoup de partages, ce genre d’article ne t’aide pas à développer d’actifs au niveau de ton référencement. Oui, ça peut t’aider à bâtir ta page Facebook, mais je ne parierais pas sur ça à long terme pour générer du trafic et des revenus.

J’espère que tu as apprécié ces 5 méthodes! Si jamais tu as d’autres idées, partage-les avec les autres dans les commentaires!

QUI EST Olivier Lambert?

Olivier est un jeune marketeur et entrepreneur qui a investi dans la publicité Facebook dès le départ. Il a pu tester la plateforme en profondeur chez Voyages à Rabais, où il a généré plus de 50K nouveaux leads qualifiés sur 18 mois, avant de lancer sa propre entreprise de formation en ligne. À son compte, il a transformé un investissement publicitaire de 50K$ en plus de 300K$ de revenu annuel et s’est établi comme la référence québécoise en publicité sur les médias sociaux. Il a ensuite lancé LaTranchee.com, une communauté en ligne dédiée aux entrepreneurs et marketeurs qui désirent maîtriser les nouvelles technologies pour mieux vendre et communiquer. Olivier se distingue par son style dynamique, ambitieux et surtout, divertissant!

Abonnez-vous à Olivier

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

Démarrez la discussion https://forum.latranchee.com

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE