6 marketplaces en ligne à utiliser pour augmenter ses ventes

Qu’on fasse nos premiers pas dans l’univers du commerce en ligne ou bien qu’on ait déjà une boutique bien établie, les marketplaces sont sans contredit un must du ecommerce.

Une marketplace, c’est quoi?

Sur internet, une marketplace (place de marché) est traditionnellement une plateforme de vente en ligne regroupant différents marchands qui y proposent leurs produits. C’est un peu comme un immense centre d’achat virtuel. Toutefois, contrairement à un centre d’achats physique, les clients peuvent faire des recherches de produits par mots-clefs plutôt que d’avoir à visiter les boutiques une à une, ce qui est très pratique pour comparer les prix et les vendeurs!

En plus de ces plateformes, certains grands détaillants ont développé une section marketplace sur leur site pour permettre aux petits commerçants d’offrir des produits à vendre à même le site de leur entreprise. Ils peuvent ainsi profiter de leur achalandage moyennant une commission sur les ventes. 

Les marketplaces s’adressent à tous: ceux qui ont des produits à vendre sans nécessairement avoir de site web peuvent faire leurs premiers pas dans le monde du ecommerce et se tailler une place sur le marché sans avoir à se soucier du côté technique, tandis que les commerçants bien établis peuvent élargir leur portée, leur clientèle et profiter de la popularité de ces plateformes pour joindre de nouveaux marchés et augmenter leur volume de ventes.

Ce sont également des endroits tout indiqués pour tester l’engouement et la demande de différents produits sur le marché, établir sa marque ainsi que récolter du feedback et des témoignages de clients.

Il existe de nombreuses marketplaces qui sont plus ou moins connues, mais dans cet article nous ferons un tour d’horizon de quelques-unes des plus avantageuses, soit: eBay, Amazon, Etsy, Walmart, Best Buy et Wayfair.

eBay

eBay, le “vieux de la vieille”, est la plateforme qui a introduit un bon nombre d’entre nous au principe des marketplaces. Le site est reconnu pour son principe de vente aux enchères depuis sa fondation en 1995 et, tandis que certains voyaient ça comme une grosse enchère de fonds de cour virtuelle, d’autres y ont vu un incroyable potentiel de développement d’entreprise. C’est ainsi qu’un bon nombre d’entreprises ont lancé l’ascension de leur boutique en ligne (#Girlboss).

Aujourd’hui, eBay est toujours un leader dans le monde des marketplaces grâce à son accessibilité, sa facilité d’utilisation et, bien sûr, sa notoriété.

On y vend de tout, neuf ou usagé, à l’enchère ou à prix fixe, moyennant des frais d’insertion (pour la mise en vente) et une commission d’un pourcentage variable selon la catégorie d’article lors de la vente. D’autres frais peuvent s’appliquer selon les options sélectionnées. Vous pouvez cliquer ici pour consulter la liste des frais d’eBay.  

Amazon

Le géant du ecommerce que l’on connait aujourd’hui a eu des débuts bien modestes. Fondé en 1994, il s’agissait d’abord d’une librairie en ligne dont la croissance lente inquiétait les investisseurs. Près d’une décennie plus tard, en 2003, Amazon a ajouté une corde de plus à son arc en se positionnant comme marketplace. En plus d’offrir ses propres produits, le site ouvre donc ses portes aux vendeurs de produits en tous genres, sous certaines conditions et restrictions. Depuis 2015, on peut également vendre sur Amazon Handmade qui devient un concurrent direct d’Etsy pour la vente de produits artisanaux.

Aujourd’hui, on y retrouve de tout, de l’électronique à l’alimentation. Au cours de la dernière décennie, la croissance d’Amazon a été fulgurante; pour vous donner une idée, ses revenus nets sont passés de 14.84 à 177.87 milliards US$ de 2007 à 2017.

Amazon est une marketplace plus stricte envers les vendeurs et demande une approbation particulière pour certains produits et certaines catégories.

Selon le type de compte et d’objets à vendre, les frais d’Amazon peuvent beaucoup varier. Il est donc primordial de considérer ces frais dans la rentabilité du projet avant de se lancer.

Etsy

Lancée en 2005, Etsy est une marketplace qui permet aux vendeurs créatifs d’y afficher des articles faits main, des objets vintage ou des fournitures créatives. Il s’agit donc d’un croisement virtuel entre Omer Deserres, une foire d’artisans et une boutique d’antiquités.

Les acheteurs se rendent sur cette place d’achat pour y dénicher des articles originaux, de bonne qualité et s’attendent à investir un peu plus pour se les procurer, ce qui en fait la plateforme tout indiquée pour vendre des objets uniques à un prix intéressant.    

La vente sur Etsy ne requiert pas d’abonnement mensuel et les frais sont de 0,26 $/article pour la mise en vente, une commission de 3,5 % (frais de transaction) et 3-4% + 0,25 $ pour le traitement des paiements.

Walmart

Walmart est sans doute l’une des grandes surfaces les plus appréciées des acheteurs en quête d’articles du quotidien ayant le meilleur rapport qualité-prix. Au cours des dernières années, le géant américain a beaucoup misé sur le développement de sa plateforme de vente en ligne et il est désormais possible de vendre sur la marketplace de walmart.ca.

Les commissions sont basées sur les catégories de produits vendus et oscillent entre 6% et 20%.

La procédure pour devenir vendeur sur la marketplace de Walmart est un peu plus complexe que pour les autres plateformes, mais peut en valoir la peine si notre offre de produit est intéressante pour les clients de ce détaillant.

Best Buy

Best Buy Canada, bien connu pour son large éventail d’appareils électroniques et informatiques, a également développé une section marketplace sur son site transactionnel, permettant aux vendeurs d’afficher leurs produits sur bestbuy.ca.

Best Buy a beaucoup diversifié son offre de produits et les catégories disponibles sont très variées: meubles, salle de bain et literie, décoration et éclairage, meubles de patio, accessoires pour animaux de compagnie… Bref, les catégories se rapprochent de celles d’un Walmart un peu plus luxueux.

Pour vendre sur la place de marché de Best Buy, il n’y a pas de frais de mise en marche, mais les commissions varient selon les produits proposés.  

Wayfair

Wayfair, bien établi aux États-Unis, est un ecommerce lancé en 2002 vendant des produits pour la maison. Il n’est toutefois accessible au Canada que depuis 2016.

Les catégories sont très variées: mobilier, décoration, literie, cour et jardin, rénovation, et beaucoup plus. Il est possible de devenir partenaire et d’afficher nos produits à vendre dans le catalogue de Wayfair, moyennant des frais de commission, en remplissant une demande sur leur site internet.

Pour conclure

Qu’on soit un petit commerçant faisant ses premiers pas dans le ecommerce ou un entrepreneur d’expérience dans la vente au détail, les marketplaces en ligne proposent des solutions avantageuses pour augmenter son volume de ventes et développer son entreprise.

eBay se démarque par ses prix concurrentiels et les clients s’y rendent avec l’intention de faire une bonne affaire, d’avoir un bon deal. C’est donc l’endroit idéal pour la vente rapide de surplus de stock ou d’items qui bénéficient d’une bonne popularité et qu’on peut vendre à prix concurrentiel.

Amazon fait des pieds et des mains pour offrir une expérience d’achat incomparable: la rapidité de livraison, une politique de satisfaction très efficace et un gigantesque inventaire de produits à prix concurrentiels font en sorte que les clients sont au rendez-vous. Il s’agit donc d’une place de marché idéale pour y vendre des produits populaires qui se démarquent bien et dont on veut augmenter la visibilité.

Etsy est une marketplace de choix pour les artistes, artisans et antiquaires qui veulent offrir des produits uniques, de bonne qualité et joindre efficacement leurs clients cibles. Puisque la plateforme est dédiée spécifiquement aux produits fait main et vintage, il s’agit de l’option la plus efficace pour en faire la vente.

Walmart a la réputation d’être une grande surface offrant une bonne variété de produits à un rapport qualité-prix intéressant, et sa marketplace étend cette offre dans le monde du ecommerce. Il peut donc être très avantageux de proposer ses produits sur le site de Walmart s’ils peuvent se démarquer de la concurrence.   

BestBuy, tout comme Walmart, permet aux vendeurs d’offrir des produits d’une grande variété de catégories sur sa marketplaces. Il s’agit toutefois d’une entreprise qui a la réputation de vendre des produits de marques réputées et de très bonne qualité, il faut donc s’assurer que nos produits correspondent aux attentes de la clientèle de BestBuy avant de les offrir sur cette place de marché.  

Wayfair est un ecommerce qui est encore méconnu au Canada, mais dont la grande popularité chez nos voisins du Sud laisse présager qu’elle gagnera rapidement des adeptes en sol canadien. Il s’agit de la marketplace par excellence pour vendre tout ce qui concerne les articles pour la maison, que ce soit du mobilier, de la décoration ou des articles pour la rénovation.

Il existe, bien sûr, plusieurs autres places de marché où on peut proposer nos produits en ligne, mais les six énumérés dans cet article sont particulièrement avantageuses et constituent un excellent point de départ.

Si vous avez des questions, commentaires ou avez de l’expérience dans l’une de ces marketplaces (ou d’autres) et voulez nous en faire part, n’hésitez pas à commenter l’article ci-dessous!

QUI EST Mélodie Lambert?

Mon attrait pour l’univers numérique et le domaine du commerce m’a poussée à faire mes premiers pas dans le domaine de la vente en ligne et de la création de sites web en 2015. Je développe depuis des aptitudes variées dans le domaine du marketing web, du commerce électronique et des outils numériques.

Abonnez-vous à Mélodie

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

4 commentaires

  • Bon article! 🙂

    Est-ce qu’un article similaire pourrait être réalisé pour des « Marketplaces » de produits « virtuels », de services offerts en ligne. …ou s’il n’y a pas assez de ce type de sites?

    Merci!

  • MickelG says:

    j,aime cet article, je ne savais pas exactement ce qu’est les marketsplace. merci

  • Richard Dumais says:

    J’aime, les explications me sont très utiles pour ma compréhension, l’idée de regrouper des marchands semblent être une bonne façon à envisager.

    Merci!

  • chalayer says:

    Bonjour,
    j’aimerais ajouter une boutique sur la page facebook d’une boulangerie salon de thé.
    Le probléme est que le shop n’a pas de site ecommerce.
    Auriez vous une astuce pour pouvoir malgré tout mettre en ligne les produits?

    Merci pour votre aide

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE