#56: Mélanie Fortin-Perds-tu ta vie à la gagner?

Est-ce que tu fais une mini crise d’anxiété chaque dimanche quand tu réalises que tu dois te rendre au travail dans moins de 12h?

Ou est-ce que tu as hâte de te réveiller pour enfin pouvoir replonger dans tes projets?

Dans ce 56e épisode de Scotch & Domination Mondiale, je reçois Mélanie Fortin en studio. On va jaser de comment structurer sa vie et son entreprise de façon à croître ses revenus sans être constamment à bout de souffle.

Si tu as l’impression de courir en faisant du sur-place, c’est définitivement une conversation à ne pas manquer!

Pour aller plus loin, je recommande le guide que Mélanie a développé intitulé: « Les 6 étapes clés pour structurer ta croissance d’entreprise sans y laisser ta peau. »

Par ici pour le télécharger: https://www.latranchee.com/guidecroissance

L’invitée d’aujourd’hui

Mélanie est un grand magnat du monde corporatif qui a décidé de briser ses « golden handcuffs. »

Rien de moins.

Mise en contexte: son père, de qui elle était très proche, était aussi son mentor. Il a fait partie du monde des affaires dans de grandes entreprises pendant toute sa carrière. Plus jeune, Mélanie était hyper stimulée par ce genre de parcours et rêvait de devenir un jour présidente d’une grande entreprise.

L’apogée du succès quoi!

Elle a grimpé les échelons en occupant à tour de rôle des postes de directrice générale, directrice régionale des ventes pour atteindre le poste de directrice nationale des ventes pour DeSerres.

Elle y était presque!

Et puis un jour, elle rencontre Rémi Tremblay, fondateur de la maison des leaders, qui chamboule sa vision et ses idéaux.

Elle a réalisé qu’elle était en train de vivre pour travailler, qu’elle avait sacrifié son bien-être, ses relations, et qu’elle allait y laisser sa peau. Donc elle a commencé à élargir son champ de vision et s’entourer de gens qui ont laissé le milieu corporatif pour faire leur propre chemin.

Quelque mois plus tard, son père, qui rêvait depuis une bonne quinzaine d’années d’arriver à la retraite pour faire le tour du monde avec sa femme en motorisé, décède d’un cancer fulgurant quelques mois seulement après avoir pris sa retraite.

Ce fut un choc, un réveil brutal et un point tournant.

Ses œillères, qui commençaient déjà à être lousses, sont complètement tombées. À ce moment-là, sa décision était prise et il n’était pas question de regarder en arrière.

Elle était repartie en mission: lancer son entreprise, vivre sa vie selon ses termes et redéfinir sa vision du succès.

Deux ans plus tard, elle quittait son poste de directrice nationale des ventes pour se lancer à son compte. Inutile de dire que son entourage en était estomaqué!

Aujourd’hui, elle se consacre à être une « optimisatrice de croissance et de cerveau ».

Elle vient tout juste de lancer « la conquête« , un « programme de mise en action stratégique qui optimise l’ensemble de tes processus d’affaires pour que tu puisses enfin générer une croissance d’entreprise saine et soutenue, sans t’éparpiller ou sacrifier ta qualité de vie, »

Résumé des sujets abordés dans l’épisode

Redéfinir sa vision du succès

Quels critères définissent le succès? Le stéréotype veut qu’une personne ayant du succès ait grimpé les échelons du monde corporatif pour occuper un poste haut placé dans une entreprise. La grosse bagnole, la montre à 8 000$, les souliers de designer… Est-ce que c’est réellement ça le succès? Est-ce que cette vision nous permet de bien vivre, ou simplement de survivre? De travailler pour vivre, ou vivre pour travailler?

Le problème avec les grandes entreprises…

Quand les têtes dirigeantes font un « meeting » et prennent des décisions sans avoir réellement le pouls de ce qui se passe sur le terrain, le résultat est incohérent, inefficace et, avouons-le bien franchement, vraiment frustrant pour l’employé qui doit mettre ça en application! Alors quelles sont les habitudes et stratégies qu’un entrepreneur doit mettre en place pour éviter de s’éparpiller et se concentrer sur ce qui compte réellement?

Planification stratégique

Avant, une planification stratégique à long terme pouvait être faite sur 20 ans. Maintenant, 2 ans c’est considéré comme du « long terme ». Plus que jamais, il faut être alerte et flexible dans son approche. Alors dans ce monde en évolution rapide, comment faire une planification qui a du sens et qui va réellement optimiser la croissance de son entreprise?

Ton avantage injuste

Où est ta place dans le marché? Comment t’assurer que ton offre saura non seulement combler un besoin, mais aussi se démarquer des autres acteurs du milieu? Ton avantage injuste, qui se situe souvent à l’intersection de tes champs de compétences, est le point de départ de cette réflexion. Par contre, ce n’est parce qu’on a un talent qu’on a un bon levier économique, et ce n’est pas parce qu’on a un bon levier économique qu’on a un bon levier stratégique!

Être efficace sans s’épuiser

Si on se laisse guider par la peur de passer à côté d’une opportunité, on finit bien vite par s’éparpiller et inévitablement s’épuiser, sans avoir eu les résultats escomptés. D’où l’importance de développer sa pensée stratégique, solidifier son mindset et persévérer!

Quand devrait-on déléguer?

Passer le plus de temps possible dans sa « zone de génie », son aire d’impact, est impératif pour avoir des résultats à la hauteur de nos attentes et nos ambitions. Le problème, surtout quand on est travailleur autonome ou à la tête d’une petite entreprise, c’est que quand on se lance on doit tout prendre en charge, que ce soit notre force ou pas. À quel moment est-ce que ça fait du sens de déléguer certaines tâches? Et surtout, comment trouver les bonnes personnes à qui les déléguer, sans que la masse salariale nous étouffe?

Ressources mentionnées dans l’épisode

2020-10-08 6 minutes
0 0 0
Maitre suprême de La Tranchée: une école pour entrepreneur offrant communauté et cours en ligne. Le nom (La Tranchée) s’inspire de la Première Guerre mondiale. À cette époque, les soldats étaient conscrits et envoyés au front. Pour survivre, ces derniers trouvaient refuge dans les Tranchées. Pour vaincre, ils ont dû s'entraider et collaborer. La mission de La Tranchée est donc non seulement d’armer les PME, mais également de leur offrir le support et la motivation nécessaire pour continuer d’avancer — coute que coute!
3.11K Donné 6.42K Reçu 7.59K Sujets publiés 48.84K Sujets lues
Commentaires