5 questions à se poser avant de lancer sa formation en ligne

Vous inscririez-vous à votre propre formation en ligne? C’est fou comment on oublie de se poser cette question avant de la commercialiser. On passe des heures à créer du contenu et mettre en ligne nos connaissances en étudiant la qualité de notre contenu d’un point de vue de créateur. Le temps, l’argent et les ressources que l’on investit dans ce type de projet font qu’on développe rapidement un attachement émotif qui brouille notre analyse finale.

Changer de perspective et analyser votre projet du point de vue de vos apprenants peut être une des étapes les plus difficiles du processus de création. Se forcer à sortir de sa zone de confort et s’imposer cette étape supplémentaire peut toutefois avoir plusieurs avantages. Voici 5 questions clés que vous devriez vous poser avant de procéder au lancement de votre prochaine formation.

1. Votre formation apporte-t-elle une valeur concrète ?

Vos futurs participants ont besoin de connaître les gains potentiels suite à votre cours. C’est pourquoi il est essentiel pour vous de mettre de l’avant les informations et compétences qu’ils pourront utiliser de façon concrète dans leur vie personnelle et professionnelle. Pour ce faire, vous devez mettre à profit différents éléments qui entraînent des réflexions progressives.

Lorsque l’on donne l’information à un participant sur un nouveau sujet, on ne répond qu’à la moitié de l’équation. Il est tout autant, sinon plus important, de forcer vos participants à mettre cette information en pratique et réaliser, en temps réel, la progression qu’il est en train de faire. Les questionnaires à choix multiples d’autovalidation, les guides de participants, les vidéoréponses sont des exemples d’activités qui peuvent apporter une valeur concrète.

Face aux faits et mis en contexte, le participant se doit de prendre action rapidement et découvrir ses difficultés d’apprentissage. En forçant les participants à faire des choix, ils ont l’opportunité de voir les conséquences et récompenses de leurs processus de réflexion, sans risques de pénalité sur l’examen final.

2. La conception graphique et visuelle vous donne-t-elle envie de cliquer pour en savoir plus ?

Aucune surprise, la qualité visuelle de votre contenu a un impact majeur sur le taux d’inscription de votre formation. La signature graphique de vos images et vos vidéos détermine la première impression de vos futurs participants. Il est de votre responsabilité de veiller à attirer leur attention dès le début.

Parmi les différents éléments à surveiller:

  • Le style graphique de votre contenu doit être uniforme
  • La mise en page se doit d’être facile à naviguer.
  • Elle doit aussi être en accord avec votre branding et l’objectif de votre formation.
  • Vos textes se doivent de respecter les normes de rédaction web.
  • De courtes phrases et des paragraphes condensés

3. Chaque élément de votre structure pédagogique a-t-il une raison d’être ?

Il est primordial de remettre en cause la pertinence de chacune des informations présentées dans votre formation. Est-il possible de trop proposer de contenu dans une formation? Absolument.

Bien que l’on vise toujours à démontrer l’étendu de notre savoir, il plus que possible que certaines leçons devront peut-être être mises de côté pour éviter une saturation d’apprentissage du participant.

Revoyez donc chaque point de votre formation et déterminez en quoi chaque texte, image, graphique et activité supporte les objectifs spécifiques. Le retrait de votre contenu ne signifie toutefois pas une perte! Voyez ce retrait comme une opportunité d’utiliser vos excédents comme des ressources gratuites pouvant établir votre crédibilité et générer un intérêt.

4. Faites-vous fuir vos participants avec trop des statistiques et des faits ?

Personne, je dis bien personne, ne veut s’asseoir et endurer une formation interminable, sursaturée de statistiques, de faits, d’études de cas et de blocs de texte à en étourdir l’audience.

Il est important d’appuyer ces connaissances par des exemples concrets. Toutefois, si vous devez transmettre des chiffres, des concepts techniques et des éléments clés, il est judicieux de les intégrer dans une histoire.

Plus vous devez utiliser de statistiques, plus il est important de segmenter votre contenu afin de permettre au participant de renouvellement son intérêt et son attention. Il faut offrir une structure d’apprentissage pour permettre aux participants de ne pas se sentir assommés par une abondance de pourcentages, nombres et théories.

Si possible, associez les chiffres et les faits avec des situations concrètes. Ainsi, vos étudiants vont reconnaître la pertinence de l’information et comprendre qu’ils peuvent l’utiliser de façon concrète dans leur environnement.

5. Votre formation en ligne contient-elle du langage technique ?

Tel que mentionné plus tôt, une formation parfaite se doit de forcer l’apprenant à réfléchir et utiliser l’autoformation comme moteur d’intérêt. Vous devriez ainsi inclure des quiz, questionnaires et des outils qui permettent aux participants de découvrir l’information par eux-mêmes.

Comme vous le comprendrez, il est impossible de bien encourager l’autoformation lorsque l’on bourre sa formation de terminologies ou jargon qui risquent de complexifier l’apprentissage. L’utilisation d’un ton naturel et simplifié aidera vos participants à s’engager dans votre formation. Il est donc important de déterminer le niveau de familiarité de vos participants avec les termes clés. En mettant à niveau dès le départ les connaissances de base de chacun des participants, vous augmenterez votre taux de satisfaction global. Il peut donc être judicieux, si applicable, d’établir un glossaire d’introduction à votre formation.

Prendre un recul stratégique avant la mise en ligne de notre formation peut, à plusieurs égards, nous permettre d’optimiser notre offre et en déceler les faiblesses. Bien sûr que la plateforme choisie et l’interface ont une importance, mais il faut savoir faire attention à plusieurs détails.

Grâce à ces questions, il vous sera plus facile de vous mettre dans la peau d’un participant potentiel et voir si votre formation saura le convaincre de prendre action. À vous maintenant de tout mettre en place pour veiller à devenir votre premier client potentiel!

QUI EST Mathieu Dumont?

Entrepreneur, Mentor, BBQ Pitmaster, Mannequin et Troublemaker Professionnel. Mon parcours plus qu'atypique fait de moi une ressources clés dans tous les projets auxquels je participe. Bien que j'ai longtemps tiré mon plaisir à mettre sur pieds des entreprises, mon intérêt est maintenant ailleurs. Au-delà de mes responsabilités à titre de directeur pour Didacte, une plateforme de formation en ligne, j'investie la majorité de mon temps "libre" à aider les futurs entrepreneurs à démarrer sur des bases solides et avec une vision claire.

Abonnez-vous à Mathieu

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

  1. Merci Mathieu pour cet article. En effet, ces questions doivent être adressées avant de vraiment faire la production de tout son contenu.

Poursuivez cette discussion sur https://forum.latranchee.com

Participants

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE