Les 5 choses que j’aurais voulu connaitre avant de commencer à bloguer

Quand Olivier m’a annoncé il y a plus d’un an que je devrais dorénavant rédiger un article de blogue par semaine, ma réaction a ressemblé à ceci:

J’avais déjà rédigé du contenu en masse durant mes 5 années d’université. Mais des articles de blogue, jamais. Pi là, un par SEMAINE. Gosh.

Comment est-ce que je fais ça? Où trouver mon inspiration? Par où débuter? Est-ce que les gens vont me lire? De quoi parler?

Je suis partie de zéro et me voilà, 50 articles plus tard, avec les 5 trucs que j’aurais voulu savoir avant de commencer à bloguer.

1. Aie l’intention de rédiger le meilleur article jamais écrit sur le sujet

Voici deux grandes vérités que tu dois absolument savoir avant de commencer à rédiger:

  1. Des articles de marde, il y en a déjà en masse qui polluent Internet
  2. Rédiger des articles de qualité exige du temps et des efforts

Donc, avant de décider de lancer ton blogue, ou d’ajouter un blogue au site web de la compagnie pour laquelle tu travailles, tu dois être (vraiment) prêt à y mettre les efforts nécessaires. Et ce, constamment. Parce que tu ne verras pas d’impact après avoir publié 2-3 articles. Ça prend du temps amener du trafic sur un blogue (au moins 6 mois) et devenir une référence.

Pour chaque article que tu rédiges, tu dois avoir comme intention de rédiger le meilleur article de blogue jamais écrit sur le sujet.

À quoi bon avoir un blogue si ce n’est pas pour te démarquer ou avoir un impact?

2. Raconte une histoire vraie

Quand j’ai commencé à rédiger des articles de blogue, c’était pour Double Ta Valeur, notre blogue sur la productivité.

Pour m’aider à me lancer, Olivier m’avait fourni plein de sujets sur lesquels rédiger.

Ça me prenait tellement de temps rédiger un article de 1000 mots sur un sujet que je n’avais pas décidé! Je tournais en rond, je cherchais des informations qui ne m’intéressaient pas nécessairement, je cherchais une histoire en lien avec ce sujet, je cherchais la motivation.

Avec le temps, je me suis rendu compte que si j’avais autant de misère, c’est parce que les sujets ne provenaient pas de moi et que je n’avais pas d’histoire à raconter sur un sujet choisi par quelqu’un d’autre.

J’ai découvert qu’il n’y a pas de meilleure manière pour faire du bon copywriting que d’écrire une histoire vraie, qui provient de moi.

Non seulement tu veux que ton article raconte une histoire, mais tu veux que cette histoire soit fascinante, qu’elle marque l’esprit de ton lecteur.

Voici quelques caractéristiques d’une histoire fascinante (tiré du livre « Everybody Writes: Your Go-to Guide to Creating Ridiculously Good Content« ):

  • Elle est vraie. Tu dois mettre de l’avant des vraies personnes, des vraies situations, des émotions et des faits. Ton histoire doit être expliquée dans des mots clairs que les gens comprennent. Elle doit apporter de la valeur dans ta vie de tes lecteurs.
  • Elle est humaine. Comment est-ce que tes produits et tes services touchent les vies de vraies personnes? Comme le dit si bien l’auteur, Ann Handley: « Be specific enough to be believable and universal enough to be relevant ».
  • Elle est originale et unique. Ton histoire doit offrir une fraîche et nouvelle perspective. Qu’est-ce qui est différent à propos de ce que tu as à dire? Pourquoi c’est plus important que les autres choses qu’on retrouve sur le sujet? En quoi ce que tu racontes est unique? Tes lecteurs ne veulent pas savoir qui tu es, ils veulent savoir pourquoi ils devraient s’en préoccuper.
  • Elle est pour le consommateur. Oui, ton histoire est probablement à propos d’une expérience que tu as vécue, mais ton histoire devrait toujours être racontée dans un contexte pour ton consommateur. Tu n’écris pas pour TOI. Arrange-toi pour que le consommateur soit le héros de ton histoire.

3. Raconte tes expériences

Quand Olivier a commencé à bloguer, il racontait, sur son blogue personnel, les expériences de marketing web qu’il apprenait avec ses clients, ses contrats, son emploi.

La vérité, c’est qu’il y aura toujours des meilleurs écrivains, des meilleurs blogueurs, des meilleurs copywriters que toi. Alors, commence par rédiger des histoires que seulement toi peut raconter. You are the only you.

Beaucoup de gens ont de la misère avec ça parce qu’ils pensent que pour qu’un article de blogue vaille la peine d’être publié, il doit absolument vendre. Personne ne veut lire un pitch de vente. C’est à chier.

Fais part de tes expériences, des embûches qu’il y a eues au travers de ton parcours, des résultats que tu as générés, comment tu y es parvenu. Ce n’est pas seulement le résultat qui compte, mais tout le chemin qui t’a amené là. Ça, c’est le genre de trucs qui apporte de la valeur. Je te promets que tes lecteurs vont apprécier.

4. Écris une lettre à un ami

Personnellement, tu as dû le remarquer, j’écris mes articles comme si j’écrivais une lettre à mon ami. Mon but, c’est d’aider mon ami avec les informations contenues dans cette lettre.

Je parle au «Je», j’interpelle directement le lecteur, je me permets de le tutoyer. Je trouve que ça aide à avoir une relation de proximité avec le lecteur.

De plus, j’écris comme je parle. Je vais dire que c’est de la marde en osti telle affaire, mais que je capote dont ben sur telle autre affaire.

Je garde un vocabulaire commun et je garde les choses simples. Ça fait en sorte que c’est facile à lire, ça sonne naturel et ça montre qu’on est accessibles.

Je tâche aussi de ne pas juste expliquer, mais de montrer avec des exemples concrets. TO SHOW, NOT TELL. Tu veux être le plus spécifique possible. Tu veux montrer aux gens exactement comment faire. Ça m’arrive régulièrement de filmer mon écran pour montrer aux gens exactement où cliquer.

Quand j’utilise un mot technique, je prends le temps de l’expliquer. C’est un blogue ici, pas une encyclopédie ou une revue médicale!

Personne ne se plaindra jamais que tu as écrit les choses d’une manière trop facile à comprendre. Assume que le lecteur ne sait rien, mais ATTENTION n’assume pas qu’il est stupide.

5. C’est pas difficile, tant que…

Ce qui compte par-dessus tout, c’est de créer tu contenu utile qui résout les problèmes de tes lecteurs, qui enlève des fardeaux de sur leurs épaules, qui enrichit leurs vies.

Et pour arriver à faire ça, tu dois bien connaitre ton marché. Si tu écris pour quelqu’un d’autre, apprend à poser les bonnes questions à quelqu’un qui connait bien le marché auquel tu t’adresses. Si tu écris pour toi-même, fais tes recherches. Reprends les mots de ton audience. Parle leur langage. Utilise leurs insécurités, leurs problèmes. Un sondage auprès de ton audience va grandement t’aider pour cette partie.

L’empathie doit être à la racine de ton contenu. Si tu connais ton audience, leur situation, leurs besoins et leurs buts, il n’y a aucun doute que tu vas apporter de la valeur et enrichir la vie de tes lecteurs. Puis, le reste suivra. 🙂

Conclusion

Dans cet article, je t’ai expliqué les 5 choses que j’aurais aimé savoir avant de commencer à bloguer:

  1. Toujours avoir l’intention de rédiger le meilleur article jamais écrit sur le sujet
  2. Raconter une histoire vraie, sur un sujet que tu as choisi, que tu aimes et qui te motive
  3. Raconter des histoires et expériences que seulement toi peut raconter
  4. Rédige comme si tu écrivais une lettre à un ami
  5. Connais ton audience, fais preuve d’empathie et le reste suivra

Je termine sur cette note (je me sens philosophique): Comment est-ce que ton blogue change le monde, à aussi petite échelle soit-il? Comment est-ce que ça rend le monde meilleur pour nous tous?

En business et en marketing,  il y a beaucoup de “taker”. Du monde qui sont là juste pour se faire plein d’argent, peu importe le moyen, peu importe leur impact sur le reste de la société, sans égard à l’éthique, sans considération pour leur prochain.

De notre côté, c’est simple: on a mis en ligne ce blogue pour aider les gens en marketing web d’une manière transparente et généreuse.

Et toi, quel impact veux-tu avoir?

QUI EST Marie-Pierre Guignard?

Avec son bac et sa maitrise en marketing en poche, Marie-Pierre aide Olivier à l'organisation du futur empire! Elle était directrice communication-marketing d'une PME de la région de Québec, avant de se joindre à l'aventure d'Olivier Lambert. Elle apporte à l'équipe par son énergie positive et son esprit vif.

Abonnez-vous à Marie-Pierre

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

  1. Très intéressant de voir que cette communauté n’offre pas seulement le côté technique mais aussi des ressources plus global. Je me sens de plus en plus armé pour faire face à tout cela avec confiance.
    Merci pour ton excellent travail.

  2. Salut Marie-Pierre,
    Merci pour l’article toujours très instructif

    J’aurais quelques questions pour toi :slight_smile:

    En moyenne, combien de temps cela te prend pour créé un nouvel article de qualité? 5-10-15 heures voir plus?

    Est-ce correct de retravailler un article après qu’il ai été mis en ligne pour l’améliorer?

    Merci!

  3. Merci c’est de bons trucs je prends des notes!

  4. Salut @Simon_Brisson,

    Désolée pour le délai, j’étais en vacances!

    Je te dirais que je peux rédiger un article en minimum 4 heures, quand c’est plus du genre to do (comment faire telle affaire) et que je connais exactement les étapes à suivre.

    Sinon, ça me prend en 8-10 heures, que je divise en 2-3 journées, sinon mon cerveau devient saturé.

    Quand ça me prend plus que ça, je me dis que j’aurais dû choisir un sujet sur lequel je suis plus à l’aise :stuck_out_tongue:

  5. Je trouve cet article super intéressant !

    Je me suis justement abonnée à La Tranchée dans le but d’appartenir à cette communauté altruiste et sympa :slight_smile:

    Et aussi pour redonner vie à mon blogue que j’affectionne, mais qui stagnait …

    Super inspirant !

  6. Super @sylviamantha! Bien contente que tu aies trouvé l’article inspirant et que cette communauté puisse t’aider à redonner vie à ton blogue!!

  7. Bonjour!
    J’ai bien aimé l’article - mon premier. J’aimerais bien connaitre ta réponse à la 2e question de @Simon_Brisson, à savoir s’il est pertinent de bonifier un article déjà paru, je n’ai pas trouvé parmi les commentaires.
    Merci!

  8. Oups, tu as bien raison @Mandy, je n’avais pas répondu à cette question!

    Oui, c’est pertinent de retravailler un article après sa publication côté SEO. Beaucoup le font avec les titres pour améliorer leur référencement!

    Peut-être que quelqu’un @SEO peut bonifier ou témoigner?! :slight_smile:

  9. Merci pour tes réponses Marie-Pierre, je croyais que tu m’Avais oublié :slight_smile:

  10. effectivement c’est pas une mauvaise idée du tout de retravailler des contenus, même que de mettre la date de publication à jour peut aider pour la “freshness” du contenu

  11. Merci pour ces petits trucs vraiment utiles, j’avoue que je reste parfois devant ma page à me demander comment commencer :grinning:

  12. Merci @Marie_Pierre! J’avais déjà lu cet article, c’est la deuxième ou troisième fois que j’y reviens et chaque fois, je me dis que ce sera la bonne et la dernière. Présentement, je suis chez mes beaux-parents à la veille de Noël, il est 23h, tout le monde est couché sauf moi (mon beau-père fait des bruits bizarres dans son sommeil, je ne pensais même pas qu’un être humain pouvait faire des sons comme ceux-là…). Là, c’est garanti: Dès mon retour à la maison, je prévois mes textes pour les mois à venir et j’ajuste mon type de rédaction en fonction de ce que tu viens d’expliquer. C’est tellement ça, merci!

  13. Salut @ungarsunpere!

    Désolée pour le délai, j’étais en vacances jusqu’à aujourd’hui :open_mouth:

    Si tu savais comme c’est motivant de savoir que des gens se réfèrent plus d’une fois à un article qu’on a écrit! Merci de m’en avoir fait part :smiling_face_with_three_hearts:

    Alors, as-tu pris le temps de prévoir tes textes pour les mois à venir?

  14. Bon retour @Marie_Pierre et une fantastique nouvelle année à toi! Si je répondais « oui » à ta question, ça voudrait dire que j’ai mal fait mes devoirs… Pour tout te dire, La Tranchée a brassé l’ensemble de mon projet (ma vision, le contenu, la diffusion, les objectifs, etc.). J’ai donc décidé de faire un gros pas en arrière pour mieux rebondir, de structurer davantage ma démarche, de sonder mon lectorat et de repartir avec un plan bien mieux établi. Alors, non, mes textes ne sont pas encore prévus et je suis fier d’avoir résisté à la tentation. :wink:

  15. Salut JF!

    Wow, bravo c’est très sage. Je n’ai aucun doute que tu vas rebondir sur la bonne voie!

    N’hésite pas à nous poser tes questions si on peut t’aider dans ton cheminement :slight_smile:

  16. Super article!!!:clap:t4:

  17. Waw je ne suis pas decue de m’être abonné a la tranchée!! Merci pour cest article bien ecrit et tres simple a comprendre!

  18. Wow j’avais les mêmes questions. Je trouve l’article très facile à lire. Merci pour les infos :slight_smile:

  19. Merci pour ces infos pertinentes. Je me demandais toujours quel angle prendre pour écrire des articles de blog intéressants. J’ai accumulé tellement de contenu au fil du temps. L’idée de raconter une histoire personnelle que seule moi peut raconter est vraiment génial :sunglasses: Je sens que mes lectrices vont se régaler d’anecdotes en lien avec mon domaine. :innocent::pray:

  20. Wow, merci beaucoup, c’est ce qu’il me manquait. Merci

  21. C’ est tellement pertinent :sparkling_heart::raised_hands:

  22. Merci pour cet article! Je n’ai pas encore de blogue et ce sont de judicieux conseils :hugs: c’est vrai qu’il y s déjà beaucoup d’informations disponibles en ligne donc de prendre le temps de s’assoir et de se demander ce que nous voulons apporter différemment ou de plus est nécessaire. Je sens déjà que ce sera plus intéressant à faire juste par ce point!

  23. Merci pour cet article @Marie_Pierre !
    Ayant lu énormément de blogues, votre résumé à la fin est parfait pour moi :slight_smile:
    J’aime me mettre à la place du lecteur quand j’écris et me dire: ''Si j’avais cliqué, est-ce que je trouve l’information ce que je suis venu chercher dans ma lecture?"
    Avec la monté des #clickbait ou Piège à clics c’est parfois difficile d’avoir simplement de l’information. Qu’en pensez-vous ?

Poursuivez cette discussion sur https://forum.latranchee.com

Participants

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE