Son père est riche et vous ne croirez pas ce qu’il a acheté avec son argent!

Comment s'abonner à un podcast?

Concours! Courez la chance de gagner une paire de billet pour le Beachclub cet été.

Pour participer:

  • Publiez le podcast dans vos story Instagram
  • Tag +  follow @olivier_lambert et @olivierprimeaubc
  • Tag la personne avec qui tu aimerais aller au Beachclub cet été!

Le gagnant sera pigé au hasard le 1er Janvier à midi. Il sera contacté par Instagram.

Ressources du podcast:

Mon invité d’aujourd’hui, Olivier Primeau, a amassé une popularité absolument démesurée depuis les 3 dernières années.

Il a obtenu une émission sur Z télé, sur V télé et cette année sur Vidéotron.

On le voit toujours en selfie avec des célébrités de renommée internationales: Paris Hilton, Dan Bilzerian, Kylie Jenner …

Tout ça parce que sa famille et lui ont décidé d’investir dans le Beachclub de Pointe Calumet.

Il vient de lancer son livre Parce que mon père est riche.

Il faut savoir que c’est de l’autodérision. Olivier aime beaucoup l’autodérision. Il aime rire des gens, jamais méchamment, mais aussi faire rire de lui.

C’est une histoire de réussite de famille.

Qu’est-ce que ton père pense que tu te brand de cette manière-là?

Au début il n’était pas d’accord. Mais quand tu lis le livre, tu comprends pourquoi j’ai écrit ça.

Parce que mon père est riche, mais c’est plus en conseil, comment il m’a épaulé là-dedans. C’est mon mentor.

Je ne dis jamais que mon père est riche, je dis tout le temps qu’il a réussi.

L’autodérision

Ça prend de l’autodérision.

En 2018, en affaires, si t’es pas franc avec ton public, surtout dans l’événementiel, tu dois être funky.

Si je n’avais pas mon père, je ne serais pas où je suis rendu maintenant, mais c’est pas parce que ta famille a de l’argent que tu vas réussir dans la vie.

Le contraire est vrai aussi. C’est pas parce que tu viens d’une famille modeste que tu ne peux pas te partir en affaires.

Il y a encore des miracles qui se font quand tu ne pars de rien. C’est pas facile, mais j’ai beaucoup de respect pour ceux qui le font.

Il est en affaires avec son père et son frère. Ils sont habitués de parler d’argent, ça fait partie de leur quotidien.

4 millions pour le lineup d’artistes en 2018

Ça aura coûté 4 millions pour faire venir les artistes au Beach Club en 2018.

À leur première année, ils devaient courir après les artistes pour les faire venir au Beachclub. Après la première année, ils ont réussi à faire venir des gros artistes comme Tiesto. Et ensuite, ça a déboulé.

Aujourd’hui, ce sont les artistes qui appellent pour dire qu’ils veulent jouer au Beachclub parce qu’ils ont entendu dire que c’était malade!

Sa plus belle paye, c’est de voir que les gens sont contents, de voir tous les gens qui trippent sur la même histoire qu’eux.

Olivier se trouve chanceux d’être là, il a eu une bonne idée au bon moment et il remercie tous les gens qui le suivent et ont embarqué dans son aventure!

Quand tu as commencé cette aventure-là, est-ce que tu avais la vision de ce que c’est présentement?

Olivier est un grand rêveur. Il a toujours eu des idées de fucké.

Son père et son frère sont plus réservés et doivent toujours lui dire de se calmer.

Quand tu veux faire quelque chose d’unique et de grandiose, tu dois t’entourer de gens meilleurs que toi dans toutes les sphères de ta business.

Au début, son rêve était d’avoir le meilleur club au Canada. Là, c’est fait, ça aura pris 3 ans. Quand ils ont commencé, il voulait en avoir partout dans le monde.

Mais il s’est rendu compte que la raison pour laquelle ça marchait ici c’est parce que c’est unique.

Ils ne ressemblent pas à un Beachclub à Miami. Eux, ils n’ont pas 35 cm de neige l’hiver.

Il a réalisé que c’était vraiment parce qu’ils étaient uniques que ça fonctionne bien.

Beach Day Every Day

Le Beachclub, ils ne veulent pas l’exporter. C’est le brand Beach Day Every Day qu’il veut faire rayonner.

Il se base sur le modèle de Tesla, où Elon Musk est l’image de Tesla. Comme Olivier l’est pour le beachclub et Beach Day Every Day.

Les gens qui trippent sur lui trippent sur tout ce qu’il lance sur le marché.

Les médias sociaux pour faire grossir sa brand

Olivier Primeau utilise son compte personnel en tant que promoteur. Les gens le suivent pour savoir ce qu’il se passe au Beachclub, mais aussi plein de trucs qui le rejoignent.

Au début il était à fond sur Facebook, ensuite il a été sur Snapchat et là il est à fond sur Instagram. Prochainement, Olivier voudrait développer YouTube.

Il ne sait pas encore ce que ça va être. Il a plusieurs idées, mais rien d’officiel. Il attend l’idée magique.

Les concours

Avec Instagram, il a utilisé les concours pour faire grossir sa brand. Ensuite, il a utilisé les beach babes, autant des gars que des filles qui ont fait la promo du beachclub.

On parle beaucoup de concours, parce que ça donne de la visibilité rapidement. Cependant, dans plusieurs cas, les fans que ça apporte c’est pas nécessairement des futurs clients. Dans le cas du beachclub, c’est très grand public alors les concours sont assez pertinents.

Olivier a vendu son brand en disant: si tu veux savoir ce qu’il se passe, suis-moi. Que tu l’aimes ou non, tu peux le suivre quand même pour savoir ce qu’il se passe.

Quand il a lancé sa page Facebook au début, il a obtenu 50 000 fans Facebook sans rien faire. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Il doit investir. Et divertir. Et le but c’est de vendre des billets et des canettes!

La meilleure formule pour faire des concours Instagram

Actuellement, tout se passe dans les stories Instagram. Vu qu’il a une grosse communauté, certaines personnes qui le suivent ne savent toujours pas comment regarder des Stories.

Il en fait encore sur le mur Instagram, sur Facebook.

Quand il fait tirer quelque chose, c’est toujours quelque chose qui le rejoint, en lien avec le beachclub. C’est aussi super important que ça ne touche pas juste une personne. Les cadeaux qu’il fait tirer, c’est pour toi et tes amis.

Il faut aussi être en règle. Il faut suivre les lois au Québec.

Olivier se considère comme un promoteur. Il est là pour mettre en ligne ce que les gens veulent voir. Et pour l’instant, les concours ont encore la cote alors il continue d’en faire.

L’Équipe derrière le beachclub

Il y a une dizaine de personnes à temps plein à l’été. L’hiver, ils sont 3 ou 4. Ils sont impliqués dans d’autres événements, d’autres festivals.

Ça lui aura pris longtemps à accepter que même si c’est TA compagnie, tu peux engager quelqu’un qui sera meilleur que toi.

Le fait d’avoir une bonne équipe a tout changé. Il n’y a pas de secret. Plus tu es bien entouré, mieux ça va aller.

Pour engager les bonnes personnes, ils vont beaucoup utiliser les stages. Des stages d’un mois leur permettent de voir ce que la personne est prête à livrer.

Qu’est-ce que tu as réalisé au travers de ton expérience?

Dans l’événementiel, le but c’est de faire plaisir au client.

Quand il a commencé à parler aux artistes, il s’est rendu compte que la plupart sont là pour faire plaisir aux clients. Mais certains font ça juste pour l’argent, mais ça parait quand ils sont sur le stage.

Il a réalisé que même si tu as le plus grand artiste, s’il n’a pas la même vision que toi, ça ne marchera pas.

Il faut vraiment offrir ce que le client veut. Par exemple, il s’était fait demander du rap québécois. Il ne pensait jamais que la clientèle du Beachclub suivrait ça. Mais ç’a été un franc succès.

Il faut donc avoir une ouverture d’esprit énorme quand tu es entrepreneur pour réussir.

Peu importe la taille, ce qui est important c’est de parler aux gens. De faire des sondages, d’écouter ta clientèle.

Anecdotes inédites

Quand Dan Bilzerian est venu, le fait qu’il arrive en hélicoptère était stagé. Tout était prévu. Il devait faire le tour, saluer le monde et aller se parker.

Mais la vedette a décidé de sauter dans le lac, depuis l’hélicoptère. Il était à 30 pieds de haut. Et le lac n’est pas profond.

Le chef secouriste regardait Olivier en se disant, il va se péter la tête au fond du lac…

Finalement, il est ressorti 5 secondes plus tard, ce qui aura paru 40 minutes pour Olivier!

Ils n’en parlent pas trop parce que Transport Canada leur a donné un amende d’autour de 10 000$ parce que c’était illégal.

Ce qui s’en vient pour 2019

Un documentaire est sorti le 28 novembre pour les membres de Illico: Olivier Primeau, audacieux.

Sinon, son club est 1er au Canada et 43e au monde et il aimerait vraiment faire un top 30. Il faut comprendre qu’il se bat contre Dubai, Miami, etc.

Il faut être fier au Québec d’avoir ça. Le fait d’avoir l’hiver change tout. Quand l’été revient, les gens sont super hype.

QUI EST Olivier Lambert?

Olivier est un jeune marketeur et entrepreneur qui a investi dans la publicité Facebook dès le départ. Il a pu tester la plateforme en profondeur chez Voyages à Rabais, où il a généré plus de 50K nouveaux leads qualifiés sur 18 mois, avant de lancer sa propre entreprise de formation en ligne. À son compte, il a transformé un investissement publicitaire de 50K$ en plus de 300K$ de revenu annuel et s’est établi comme la référence québécoise en publicité sur les médias sociaux. Il a ensuite lancé LaTranchee.com, une communauté en ligne dédiée aux entrepreneurs et marketeurs qui désirent maîtriser les nouvelles technologies pour mieux vendre et communiquer. Olivier se distingue par son style dynamique, ambitieux et surtout, divertissant!

Abonnez-vous à Olivier

Ce formulaire vous permet de partager vos coordonnées directement avec l'auteur. Ainsi, vous allez restez au fait de ses activités autant sur, qu'en dehors, du site de LaTranchee.com.
← Retour

COMMENTAIRES

Join the discussion at forum.latranchee.com

COMMUNAUTÉ + COACHING + FORMATION

La Tranchée t'offre un portail de formation 101 gratuit, des rabais sur des formations avancées plus l'accès à une communauté d'entrepreneurs et de marketeurs qui souhaitent tous dominer le monde!

Joindre La Tranchée

À LIRE ENSUITE