20 alternatives au blogue pour travailler à domicile (ou ailleurs!)

Vivre grâce à son blogue. Ça fait exotique. Surtout quand c’est agencé avec des publicités comme celle-ci:

Dans les commentaires, au travers des gens qui s’obstinent sur l’orthographe du mot blogue (😅), il y en a un qui retient mon attention. Celui-ci:

Il n’y a malheureusement pas de sainte Bible qui explique combien de temps et d’efforts ça prend pour vivre de son blogue… Tout simplement parce que chaque cas est différent, selon le sujet et les efforts que la personne y met. Ceux qui y sont parvenus ne l’ont pas fait les 2 doigts dans le nez.

Vivre de son blogue requiert énormément d’efforts, de motivation, de persistance et de la constance.

Olivier a blogué pendant 2 ans à temps partiel (à une cadence d’un article par semaine) avant de générer son premier dollar. Et il n’a jamais généré plus de 1000$ par mois avant de faire de la consultation. Et il a atteint le 10 000$ par mois seulement lorsqu’il a commencé à vendre ses formations, plusieurs mois plus tard.

Même chose du côté de notre blogue sur la productivité, Double Ta Valeur. Un an après la mise en ligne, on fait environ 500$ par mois avec ce blogue. Durant la première année, on a publié 76 articles et Olivier a passé des mois à rédiger un livre, pour ensuite mettre en place des landing pages, séquences de vente, publicités Facebook, etc.

C’est bel et bien possible d’y arriver. Plein de blogueurs gagnent très bien leur vie, et si tu es motivé à le faire, je te conseille fortement de débuter par la lecture du ebook d’Olivier, Confessions d’un blogueur, pour en savoir plus.

Où est-ce que je veux en venir avec tout ça?

Si la principale motivation d’avoir ton blogue est d’être indépendant côté localisation, sache qu’il y a d’autres options qui s’offrent à toi. J’en suis la preuve vivante! Je travaille de la maison (ou du toit d’un wanabago) à temps plein, mais je n’ai pas mon entreprise.

Le télétravail a explosé ces dernières années. Et tu vas probablement être surpris d’apprendre que les possibilités ne se limitent pas juste au marketing/tech: ingénierie, ventes, éducation, support administratif, etc. Et ces statistiques américaines datent de 2010, imagine la situation actuelle!

Alors, comment faire pour gagner ta vie, toi aussi, d’à peu près n’importe où dans le monde, sans être blogueur?

Voici quelques pistes pour toi.

Gestionnaire de communauté/Expert en publicité sur les médias sociaux

Toutes les entreprises savent qu’elles doivent être sur les médias sociaux, mais peu savent comment s’en servir réellement. Avec le récent changement dans l’algorithme Facebook qui entraine la diminution de la portée organique, les entreprises devront de plus en plus miser sur la publicité pour se faire connaitre.

La plupart des propriétaires sont tellement occupés à bâtir leur entreprise qu’ils vont soit mettre de côté les médias sociaux ou bien demander de l’aide externe pour les gérer. Malheureusement pour eux, il existe une tonne de charlatans qui se proclament gestionnaires de communauté ou experts dans ce domaine.

Pour prouver que tu ne fais pas partie des charlatans marketeux du web, commence par tester de fond en comble les plateformes. Tu as certainement un ami, une connaissance, un ancien collègue, etc. qui galère avec ses médias sociaux. Offre-lui de t’en occuper bénévolement, pourvu qu’il ait un petit budget à dépenser.

Forme-toi sur les blogues (comme celui-ci), avec des formations (comme celle-là) et applique tout ce que tu apprends sur ton entreprise cobaye!

Ensuite, tu auras des résultats concrets à présenter lorsque viendra le temps de vendre tes services. C’est facile: si tu sais que tu peux apporter un bon ROI à une entreprise et que tu peux le prouver, ils vont se battre pour t’engager! Concentre-toi à rapporter du trafic, des ventes puis ta réputation et ta paye vont suivre.

Spécialiste SEO

SEO, c’est pour Search Engine Optimisation, soit l’optimisation dans les moteurs de recherche.

Engager un spécialiste SEO (un vrai, parce qu’il existe des charlatans dans ce milieu aussi) ça coûte cher, mais les compagnies sont prêtes à payer une somme exorbitante pour se positionner dans les premiers résultats! Parce que ça rapporte.

Comme l’expliquent 2 spécialistes en SEO dans cette publication, ça prend environ 1 an avant d’être un spécialiste SEO décent. Il n’existe pas de formation académique reconnue. L’idée est de te former avec un spécialiste expérimenté, de faire des tests par toi-même, d’être hyper curieux, de toujours poser des questions et de se tenir informé.

Un coup que tu es bien formé, que tu sais apporter des résultats concrets à tes clients, tu peux travailler d’où tu veux dans le monde tout en continuant à prendre des mandats!

Rédacteur

Je ne pourrais parler de SEO sans parler de rédaction. La création de contenu est un pilier HYPER important du SEO.

Mais rédiger du contenu, ça prend du temps et c’est loin d’être tout le monde qui a le talent pour faire ça.

Dans la catégorie de la rédaction, on peut inclure: des articles de blogue, des textes de vente (copywriting) pour des pages de capture, des séquences de courriel, rédaction de ebook, ghost writing, etc.

Et le plus beau dans tout ça? Tu vas probablement avoir à envoyer quelques exemples de textes que tu as rédigés pour te faire engager, mais ça ne devrait pas être plus compliqué que ça.

Une idée lorsque tu débutes, c’est de rédiger des articles invités sur des blogues, pour ensuite ajouter ces articles à ton portfolio. Énormément de blogues acceptent les rédacteurs invités, pour eux, c’est du contenu (référencement) gratuit!

Si ça t’intéresse, mais que tu souhaites te perfectionner, tu peux suivre des formations en ligne ou encore lire des livres sur le sujet.

Dans notre formation sur la création d’un blogue profitable, il y a un module complet sur la création de contenu.

Dans ce podcast, Olivier discute avec Stan Leloup, un maître du copywriting. Stan offre d’ailleurs 4 jours de formation sur le sujet, quelques fois par année. Il y a d’ailleurs énormément de demandes pour ce genre de rédaction web (copywriting) et peu d’offres.

Dans ce sujet sur notre forum, Stéphane, un copywriteur, donne plusieurs ressources (livres, formations) pour apprendre sur le sujet.

Réviseur, traducteur, transcription

Tu peux bien réviser des textes, les traduire ou faire de la transcription d’où tu veux dans le monde. Que tu sois à 20 ou 5000 kilomètres de ton client, ça ne change absolument rien.

Semble-t-il que 85% des vidéos sur Facebook sont regardées sans le son. Tu comprends donc l’importance pour les entreprises d’avoir les sous-titres dans leurs vidéos… Bien sûr, il y a l’option de la traduction automatique, mais en français québécois, câline de bine que ça fait dur.

Plusieurs entreprises offrent la transcription vidéo, mais peu le font en français ou encore les coûts sont exorbitants.

Tuteur en ligne

Savais-tu que peux être tuteur pour à peu près n’importe quelle de tes compétences via Skype. Pas besoin d’être là en personne. Tu peux donner des cours de guitare, de langue, de mathématiques, d’espagnol et pourquoi de cuisine végétalienne.

Hey, ça m’amène à penser, pourquoi ne pas créer ton cours en ligne? 🙂

Assistant virtuel

Tu as sans doute un ordinateur et un téléphone. Tout ce qu’il te manque, c’est une connexion internet (et un certain sens de l’organisation) puis bingo! Tu peux travailler à ta convenance de n’importe où dans le monde en tant qu’assistant virtuel.

Les petites entreprises en particulier ne peuvent pas justifier l’emploi d’un salarié permanent et donc, un assistant virtuel devient super intéressant pour elles.

C’est aussi une pratique courante chez les entrepreneurs qui veulent se libérer des tâches répétitives pour se concentrer sur le développement de leur entreprise, ou simplement pour avoir plus de temps pour eux.

Les nouvelles technologies permettent de virtualiser la plupart des tâches nécessaires au fonctionnement d’une entreprise. Répondre au téléphone, prendre des rendez-vous, booker un billet d’avion, un hôtel, passer les commandes, saisie informatique, suivis auprès de fournisseurs, clients, organiser l’agenda, etc. sont le genre de tâches que tu peux t’attendre à accomplir.

Et puis, plus tu as de compétences, plus tu peux t’adapter à la demande.

Support à la clientèle / assistance technique

En faisant mes recherches, j’ai été surprise de constater le nombre de postes offerts en télétravail pour du support à la clientèle.

Que ce soit pour du support client, de l’assistance technique, support aux ventes, support administratif, il y a de l’offre!

J’ai découvert que tu pouvais travailler pour le centre d’appel de Desjardins en télétravail, comme pro du service client pour MeetEdgar, comme spécialiste IT pour Mozilla, manager au support client chez Shopify et j’en passe!

Et plus encore!

Voici d’autres types d’emploi qui se font à distance:

  1. Enseignant par correspondance (l’offre des cours en ligne dans les universités ABONDE!)
  2. Montage vidéo
  3. Développeur web
  4. Designer web / Graphiste
  5. Chasseur de têtes
  6. Marketing d’affiliation
  7. Analyse de données pour des institutions de recherche
  8. Études de marché
  9. Agent de réservation de voyages
  10. Commis-comptable
  11. Secrétaire médical

Pour trouver de l’emploi

Si tu veux être salarié d’une entreprise, j’ai découvert cette liste de plus de 600 startups qui engagent des employés en télétravail en 2018!

Il y a de quoi te régaler.

Et finalement, voici quelques sites pour trouver de l’emploi en télétravail, en français comme en anglais:

Conclusion

Partir son blogue, dire adieu au 8@4 et parcourir le monde armé de son MacBook est hyper attrayant! Mais on ne vit pas de son blogue du jour au lendemain.

Dans cet article, je t’ai présenté 20 alternatives pour travailler à distance sans nécessairement te partir un blogue. Je t’ai donné des trucs pour te former, des ressources à lire ou des sites à visiter.

Être un nomade digital est un mode de vie pas mal plus accessible que tu ne le penses. Il suffit d’être motivé à te former, d’user de créativité et to think outside the box!

Tu pourrais même négocier avec ton employeur actuel pour commencer à faire du télétravail quelques jours par semaine puis… Mais ça, c’est pour un autre article. 😉

2018-04-19 9 minutes
0 0 8
Bonjour à tous! Je travaille avec Olivier à bâtir une entreprise de domination mondiale :fire: Je suis une ninja marketing bachelière en communication-marketing et maitrisée en gestion du marketing. :nerd: Ah oui, et j'adoooore voyager :airplane:
2.52K Donné 1.79K Reçu 2.18K Sujets publiés 29.97K Sujets lues
Commentaires
joannie.therrien
il y a 2 ans

Cool comme article! Personnellement, j’ai commencé à faire de la retouche photo pour d’autres photographes. C’est une excellente façon de travailler de n’importe où dans mon domaine!

Marie_Pierre
il y a 2 ans

Quelle bonne idée @joannie.therrien! Merci de nous avoir partagé :smiley:

BrunoLEsperance
il y a 2 ans

Je fais parti de la catégorie “Réviseur, traducteur, transcripteur”!

J’ai commencé ça en septembre 2017 car je me suis rendu compte que je faisais moi-même ma transcription pour mes vidéos de blogue. De plus, ayant un excellent français écrit, j’ai ajouté le volet révision à mes services. Mais c’est vraiment la traduction qui me rapporte des bidous!

C’est sûr que je veux faire fructifier mon blogue, mais j’ai encore quelques croûtes à manger!

De plus, mes services de traducteur m’ont rapporté, depuis le début de 2018, l’équivalent d’un mois de salaire à mon emploi actuel! :smiley:

Je cherche toujours des contrats, mais honnêtement, même si mon blogue me rapporte peu pour l’instant, je dois dire que je prends un malin plaisir à faire de la révision/traduction/transcription! :slight_smile:

suzieetchinh
il y a 2 ans

Merci pour cet article très intéressant! De mon côté, je voulais te dire que je suis présentement un cours SEO à l’université Concordia (10 semaines, 2 heures par semaine). J’en suis à mon 3ième cours je suis très satisfaite jusqu’à présent. Mais évidemment c’est en anglais. Je n’ai pas trouvé de formation équivalente dans les universités francophone. A bientôt! Suzie.

Marie_Pierre
il y a 2 ans

:open_mouth: Je ne savais pas que ça existait! Super, merci du partage !! Tu nous reviendras avec ton feedback à la fin du 10 semaines :slight_smile:

suzieetchinh
il y a 2 ans

Oui certainement je vous en redonne des nouvelles! Et je suis en train de mettre en pratique ce que j’apprends sur mon site. Et la version e-commerce de mon site va être live lundi prochain! Finalement… romeoj.ca

A plus!

monespacexyz
il y a 2 ans

On est chanceux de pouvoir avoir accès à ça. Profitons-en, maudit.

21 possibilités… minimum! :tada:

:heart_eyes::heart_eyes::heart_eyes:

Vickie_17
il y a 2 ans

Très intéressant, concret et réaliste!! Merci :))